Le premier maxi de "Combat à temps crew" dans les bacs

Mardi 4 Juin 2013 - 19:18

Le premier maxi de "Combat à temps crew" dans les bacs
Le groupe de rap "Combat à Temps Crew" vient de sortir son premier maxi qui a été présenté au public au cours d’une soirée organisée au campus de l’université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), le 11 mai dernier, jour anniversaire du décès du roi du reggae, Bob Marley.

Ce produit, dont le titre est "patience’’, est le fruit d’un long travail mené depuis 2008 avec la naissance du groupe "Soldarou Baye’’, a révélé l’un de ses leaders, Baye Dibs.

Dans un entretien avec l’APS, il a invité les jeunes "à faire preuve de cette qualité pour passer les moments difficiles qu’ils vivent avec la crise qui n’épargne aucun secteur’’.

Selon lui, la patience est une vertu nécessaire en toutes circonstances. "La patience est une lumière pour les croyants et quand on n’est pas patient, on peut perdre notre dignité et d’autres valeurs’’, a expliqué le rappeur, étudiant en licence de sociologie à l’Université Gaston Berger (UGB).

Ce groupe, qui a perdu en cours de route Mc Toutou, a déjà remporté le prix du meilleur groupe de rap à l'émission ''Oscars des vacances'' à Saint-Louis, en 2009.

Ce qui est illustratif du talent dont font montre ses membres qui ont aussi tapé dans l’œil des mélomanes lors de manifestations culturelles à Saint-Louis, notamment lors de sargal Ndar, rapandar et le off du festival de jazz de cette année.

Dans ce CD, qui est une autoproduction, les jeunes rappeurs évoquent des sujets qui intéressent les populations. Parmi les titres figurent "manla sangara’’, un plaidoyer contre l’alcoolisme qui fait des ravages dans la société.

Il y a également ''Don de sang'' avec pour objectif de sensibiliser pour aider à assurer la couverture transfusionnelle au Sénégal, selon baye Dib's. Pour cela, a-t-il dit, il faut que 2 % de la population soient des donneurs.

Selon lui, "au Sénégal, nous n’avons que 0,254 % de la population qui s’adonnent à cette pratique salvatrice pour les malades victimes d’hémorragie’’.

Dans "Sociologie", les jeunes rappeurs évoquent les bienfaits de cette science qui se penche sur les tares sociales.

‘’Notre objectif est de sensibiliser et conscientiser les jeunes à travers le rap music qui est très écouté par les jeunes’’, a expliqué Baye Dibs qui joue avec son ami MC Dane.

Pour leur promotion, ces jeunes comptent sur leurs propres moyens dans l’espoir de s’imposer au plan local, avant de taquiner la scène nationale et éventuellement international afin de susciter l’intérêt des producteurs et autres promoteurs culturels pour une carrière à la mesure de leur talent.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET