Le village de Nder appelle les autorités à soutenir la commémoration du suicide de ses aïeules.

Lundi 4 Mars 2013 - 06:09

Le village de Nder appelle les autorités à soutenir la commémoration du suicide de ses aïeules.
Les populations du village de Nder, dans la région de Saint-Louis (Nord), ont souhaité samedi le soutien des autorités publiques pour la manifestation qu'elles organisent chaque année en souvenir du suicide collectif des femmes de leur localité, au 19ème siècle.

"L'histoire du village est marquée par une tragédie. En novembre 1819, les femmes de Nder, à bout de résistance, s'immolèrent collectivement plutôt que de tomber entre les mains des esclavagistes maures et toucouleurs", indique l'encyclopédie en ligne Wikipedia.

Chaque année, depuis 2010, les habitants de ce village du département de Dagana organisent une manifestation en souvenir des leurs aïeules.

"Cette journée doit être commémorée annuellement. [...] Et nous invitons les autorités publiques à nous suppléer", a dit Pape Niang, président de l’Association pour le développement de Nder. Selon lui, pour commémorer le geste des femmes de Nder, les habitants du village se cotisent.

M. Niang s'exprimait lors d’une cérémonie de lancement de la Journée internationale de la femme - à célébrer le 8 mars -, en présence du ministre de la Femme, de l’Enfant et de l’Entrepreneuriat féminin, Mariama Sarr.

"L’État doit ériger un mémorial sur ce lieu mythique, afin de permettre aux générations futures de ne pas perdre cette histoire qui, à elle seule, peut servir de rampe de lancement du développement du village", a affirmé Pape Niang en présence de Mariama Sarr.

Selon M. Niang, Nder, qui fut la troisième capitale de l'ancien royaume du Walo, est aujourd’hui confronté à plusieurs "difficultés" : salinisation, enclavement, rareté de l'eau potable, absence d’infrastructures sanitaires et manque de financements pour l'activité économique des femmes.

Mariama Sarr a promis d’impliquer désormais les populations du village dans les activités du ministère qu'elle dirige. Elle a offert quatre moulins et des chaises aux femmes de la localité.

Mme Sarr a salué "la bravoure des femmes de Nder, dont la mémoire doit être honorée, au même titre que celles des ouvrières américaines à l’origine de la célébration de la Journée internationale de la femme".

Un sketch mimant la tragédie des femmes de Nder a été présenté par une troupe théâtrale du village, lors de la cérémonie.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 08:32 GAMOU : Le sens d’une célébration

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET