Les agents de l'Etat appelés à justifier leur statut au plus tard le 15 février

Mercredi 22 Janvier 2014 - 15:58

Les agents de l'Etat appelés à justifier leur statut au plus tard le 15 février
Les agents de la Fonction publique sont invités à régulariser leur situation en présentant aux commissions dédiées à l'audit physique et biométrique des fonctionnaires les pièces justificatives de leur statut au plus tard le 15 février prochain, a indiqué, mercredi à Dakar, le ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles, Mansour Sy.
 
"Tous ceux qui se sont présentés avec un justificatif, des papiers complémentaires ont reçu leur salaire du mois de décembre, mais c'est une période de deux mois qui leur est donnée", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.
 
Les fonctionnaires concernés "sont versés dans le panier jaune et sept commissions ont été créées pour traiter ces cas qui sont au nombre de 12.221 agents", a expliqué le directeur de la Fonction publique au cours de son intervention.
 
Selon lui, "en une seule journée, on peut retrouver une situation normale si on se présente avec les papiers qu'il faut dans l'une des commissions mises en place".
 
"En dix jours, 4.270 agents se sont présentés, mais seuls 3.956 cas ont été validés et le reste transféré à la commission des contentieux", a indiqué Nouhou Demba Diallo.
 
Dans le panier jaune, a précisé Mansour Sy, "il y a 485 agents qui ont été identifiées malades mais ils doivent être traduits devant le conseil de santé pour que le ministère de la Fonction publique puisque statuer sur leur salaire".
 
Aussi, "on a demandé à tous ceux qui n'avaient pas des actes d'administration de revenir" au sein de leurs services, a expliqué le ministre de la Fonction publique, du Travail, du Dialogue social et des Organisations professionnelles.
 
"On a vu des gens mis en position de stage ou mis en détachement mais dont l'acte n'était pas légal c'est-à-dire délivré par le ministère de la Fonction publique", a-t-il ajouté.
 
Mansour Sy a renseigné que "c'était également le cas pour 258 médecins CHU qui ne se sont pas fait auditer parce qu'ils ne sentaient pas concernés".
 
M. Sy a dit qu'il a été demandé "à tous ceux qui étaient dans les instituts privés de revenir pour régulariser leur situation. Ce qui nous permettra d'avoir des mécanismes de supervision".

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET