Les frondeurs du PDS créent ABGG (Alliance Bokk Guiss Guiss) : que des caciques pour faire face à Wade

Mercredi 18 Avril 2012 - 15:05

Les frondeurs du PDS créent ABGG (Alliance Bokk Guiss Guiss) : que des caciques pour faire face à Wade
ABGG (Alliance Bokk Guiss Guiss), C’est la nouvelle structure de Pape Diop, Ablaye Balde et autres pour aller aux legislatives de juillet. Ils restent dans le parti pour se battre. (xalima)

Etaient présents: Pape Diop, Abdou Fall, Abdoulaye Baldé, me Ousmane seye , Bécaye Diop, Mamadou Seck, Ndèye khady Diop, Thierno lo, Moustapha Guirrassy, Yaye Diagne Niass, Momar Ndao entre autres.

Réactions

« Il y a beaucoup de Mouvements et de partis qui vont s’allier avec nous lors des élections législatives. Nous allons présenter une liste lors des élections législatives », a déclaré le coordonnateur de la fronde au PDS et président du Sénat, Pape Diop. Il est ainsi à la tête d’un grand mouvement qui réuni ancens ministres et hauts responsables du Parti démocratique sénégalais.
« Il est regrettable de constater que la réalité actuelle ne correspond pas à ces lignes directrices qui dictent une nouvelle dynamique. sous lez couvert d’une redynamisation du parti, des méthodes suspectes sont appliquées au détriment d’un processus démocratique seul gage de succès et de cohésion », a déclaré Moustapha Guirassy qui a été le porte-parole de la rencontre. XALIMA

Lisant la déclaration liminaire, il a fait comprendre qu’avec « la mise à l’écart de responsables reconnus du PDS du processus de confection des listes des prochaines élections législatives et surtout devant la volonté éventée de promouvoir des leaders par procuration, tout semble fait pour maintenir le PDS dans des options de prise de décision qui le conduiront inexorablement vers des défaites et des déchirures ».

Moustapha Guirassy qui a parlé au nom des ténors libéraux dissidents a aussi confié que « la logique de cooptation sur des bases et à des fins inavouées , dessert aussi bien le PDS que le parcours de son leader. A travers divers canaux, par loyauté envers le secrétaire général national et par souci de ne pas fragiliser davantage le Parti, des appels à la rupture avec des anachronismes ont été lancés à qui de droit, en vain ».

« Si on ne change pas de méthode de gestion du parti, ce n’est plus la peine de faire de la politique ou d’aller aux élections. Nous sommes au 21e siècle, les gens sont matures et conscients maintenant. La démocratie doit régner dans le parti. Nous sommes encore membre du PDS et nous le restons mais nous comptons combattre des pratiques claniques et de cooptation », a martelé Pape Diop le coordonnateur des Frondeurs du PDS.

pressafrik.com et Xalima.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET