Les médecins prêts à renoncer à la grève en cas d’adoption de mesures transitoires (syndicaliste)

Mercredi 12 Mars 2014 - 06:24

Les médecins sont prêts à renoncer à la grève si le gouvernement adopte des mesures transitoires tendant à aligner le salaire des médecins sur celui des fonctionnaires de la même hiérarchie, a indiqué mardi à Louga, Dr Amadou Yeri Camara, secrétaire général de la section nord du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (SAMES).

‘’La situation des médecins est préoccupante. Il y a urgence de la régler. Seule l’adoption de mesures transitoires permettant de combler le gap des salaires peut maintenir notre patience. Nous seront alors prêts à renoncer à la grève et à nous soumettre aux résultats de l’étude sur la question’’, a-t-il dit à des journalistes.

Le responsable du SAMES dans la zone nord s’exprimait à l’issue d’une réunion d’évaluation de la grève de 48 heures largement suivie dans les régions de Louga et de Saint-Louis (Nord).

Les médecins affiliés au SAMES réclament entre autres une gestion démocratique du personnel médicale et une revalorisation salariale, tandis que le gouvernement dit attendre les conclusions d’une étude sur la question avant de donner suite à certaines revendications.

‘’Nous regrettons de devoir mener cette grève parce qu’on connaît notre attachement au bien-être de malades. Nous présentons donc toutes nos excuses à la population sénégalaise et leur demandons de faire preuve de compréhension’’, a souligné Dr Camara.

‘’Après huit ans d’études pour être médecins, douze ans pour certains, nous sommes parmi les fonctionnaires de hiérarchie A les moins bien payés. Nous ne disons pas cela pour être mieux payés, mais par souci d’équité et de justice sociale’’, a-t-il souligné.

‘’Comment pouvons-nous être logés à la plus haute hiérarchie dans la fonction publique et être traités de la sorte ?’’, s’est interrogé le syndicaliste. ‘’Cette situation a des conséquences sur le fonctionnement du système. Si dans notre vie sociale on n’est pas bien, on ne peut pas avoir la tranquillité d’esprit d’être à côté de nos malades’’, a-t-il expliqué.

‘’Nous invitons les populations à comprendre que cette grève nous ne la souhaitons pas nous voudrions même qu’elle cesse le plus tôt possible, malheureusement des propositions sérieuses ne nous sont jamais faites’’, a-t-il regretté.

Dr Camara a en effet signalé que le gouvernement ne leur avait pas fait de ‘’propositions sérieuses’’. ‘’Il y a des points de revendication qui ne demandent pas une résolution immédiate comme la gestion des personnels qui n’a pas d’incidence financière, mais le ministère de la Santé n’a fait aucune proposition sérieuse’’, a-t-il déploré.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET