Les problèmes financiers au sein de son département justifient le report du Fesnac : Awa Ndiaye donne la vraie raison du renvoi

A Saint-Louis, hier, le ministre de la Culture, Awa Ndiaye, a donné la vraie raison du report de la 7ième édition du Festival national des arts et de la culture (Fesnac), prévu dans la vieille ville.Elle est financière.Le Fesnac aura lieu désormais du 25 au 29 janvier prochain.

Jeudi 29 Décembre 2011 - 07:18

Les problèmes financiers au sein de son département justifient le report du Fesnac : Awa Ndiaye donne la vraie raison du renvoi
La raison du report du Festival national des arts et de la culture (Fesnac) est d’ordre financier. C’est le ministre de la Culture qui en a fait la révélation hier, à Saint-Louis. A en croire Awa Ndiaye, le renvoi de ce festival ne relève aucunement de leur volonté propre. ‘Nous avons eu des problèmes financiers’, affirme-t-elle. D’après le ministre, son département a été obligée de repousser cette manifestation, non pas par désir, mais parce qu’il est arrivé en fin de gestion budgétaire avec des problèmes financiers. ‘C’est juste un problème financier’, a dit Awa Ndiaye qui s’exprimait en marge d’une cérémonie de signature d’un partenariat avec le programme de Promotion des entreprises culturelles et créatives du Sénégal (Pecc).

Pour Awa Ndiaye, l’organisation d’un tel évènement exige des finances colossales. Des moyens qui n’ont pas pu être amassés. ‘Toutes les régions devaient se retrouver à Saint-Louis, chacune d’elles devant se préparer puisqu’il y a des compétitions. Cela demande des moyens. Et nous n’avons pas eu du tout les moyens d’organiser le Fesnac’, a-t-elle ajouté. Se disant contre les choses qui se font à moitié, Awa Ndiaye justifie le choix d’une nouvelle date par le souci de mieux se préparer à ce rendez-vous culturel. ‘Plutôt que de l’organiser mal, nous avons préféré le repousser au mois de janvier’.

Cependant, des acteurs culturels se sont plaints auprès du ministre d’être laissés à eux-mêmes financièrement, dans les préparatifs du festival. Une situation également déplorée par Awa Ndiaye. ‘On vous a demandé de travailler sans vous donner les moyens, ce n’est pas normal. Nous avons été obligés de le faire, car nous pensions que nous aurions eu l’argent avant. Ce qui n’a pas été le cas. On a été obligé d’arrêter, car on ne va pas vers une organisation comme celle-là sans moyens’, dit-elle. Toutefois, rassure-t-elle, le nouveau budget, duquel seront amputés les fonds du festival, permettra de s’impliquer fortement dans les préparatifs. ‘On va mettre à dispositions tous les moyens nécessaires, car le Fesnac est un évènement important. C’est le seul qui implique tous les acteurs culturels de toutes les cultures’.

Awa Ndiaye a invité les acteurs culturels à redoubler d’efforts pour la réussite du Fesnac. ’Je veux que cette édition soit un grand moment de communion, de symbiose où toutes les cultures diversifiées de nos régions vont se retrouver pour une saine concurrence’, a-t-elle déclaré.Initialement prévue du 26 au 29 décembre, la 7e édition du Fesnac aura lieu du 25 au 29 janvier prochain.

Le ministre de la Culture s’est, par ailleurs, prononcé sur le projet d’un nouveau Centre culturel africain à Saint-Louis, après l’interpellation des acteurs. ‘Il n’y a pas de raison que l’on donne le Rogniat, ce bijou architectural à la mairie. Pour en faire quoi ?’, s’interroge-t-elle. Pour elle, ce bâtiment doit revenir aux acteurs culturels. C’est ainsi qu’est lancé un combat entre le ministère de la Culture et la Mairie de Saint-Louis. Le premier dit ne pas être prêt à laisser le Rogniat entre les mains du second. Il en est de même pour la mairie.

Aïda Coumba DIOP

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET