Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Les propriétés médicinales du miel

Mercredi 20 Février 2013 - 12:21

Les propriétés médicinales du miel
Depuis la nuit des temps, on s'est servi du miel, aussi bien comme d'un aliment que d'un médicament. Les diverses utilisations médicinales du miel semblent s'être transmises, de façon traditionnelle et empirique, au fil des siècles. Depuis quelques années, les scientifiques se sont davantage penchés sur ce produit et des dizaines et des dizaines d'études ont été réalisées. la plupart d'entre elles ont confirmé les vertus que l'on avait traditionnellement accordées au miel, mais d'autres ont également permies de lui découvrir de nouvelles porpriétés thérapeutiques. Globalement, on peut dire aujourd'hui que tous les miels possèdent les vertus suivantes (de façon plus ou moins marquée selon les variétés) :

Propriétés antiseptiques et antibiotiques : Les effets antiseptiques du miel sont connus depuis la nuit des temps et ont été récemment reconnus par plusieurs études scientifiques. Du fait de différents facteurs liés à la nature complexe de ce produit (notamment sa tecture, son PH alcalin, les enzimes et les composés antibiotiques naturels qu'il contient, ainsi que sa faible teneur en protéines), le miel tend à prévenir le développement et la croissance des bactéries et des virus à l'extérieur (effet antiseptique) et à l'intérieur du corps (effet antibiotique). D'où son efficacité pour traiter les plaies et les brûlures, y compris les brûlures d'estomac.

Propriétés anti-inflammatoire et cicatrisantes : Cette action est principalement due aux flavonoïdes. C'est pour cette raison que le miel donne de si bons résultats dans le traitement de certains problèmes de peaux (notamment plaies, brûlures, engelures, crevasses ... ), surtout en association avec de la propolis. Ce facteur associé aux propriétés antiseptiques et antibiotiques du miel, explique également ces effets positifs dans le traitement des infections ou des inflammations des voies ORL.. Des recherches récentes entreprises au Pays de Galles ont montré que le miel était un antibactérien efficace, y compris contre le redoutable staphylocoque doré. En outre, il favorise la cicatrisation et apaise la douleur. Des vertus en partie dues à ses propriétés hygroscopiques (il absorbe l'humidité de l'air) et acides.

Propriétés antitussives et expectorantes : Elles sont également reconnues depuis la nuit des temps et ont été scientifiquement prouvées. Le miel tend à la fois à limiter le besoin de tousser (action antitussive, en cas de toux sèche) et à augmenter l'expulsion du mucus (action expectorante, en cas de toux grasse). Cet effet serait dû à différents composés volatils qui y sont contenus. Propriétés digestives : Elles sont dues aux différents enzymes contenus dans le miel, mais aussi à la qualité de ses glucides. Le miel tend à protéger la flore intestinales et à améliorer le transit. Il peut également être considéré comme un laxatif doux.
Propriétés antioxydantes : Elles sont principalement dues à la forte teneur du miel en polyphénols, mais aussi en bêta-carotène et vitamine C7. Ces composés permettent à notre organisme de lutter contre certains problèmes et certaines maladies liés au vieillissement. Mais les vertus du miel ne se limitent pas à cela. On a vu que la composition du miel pouvait être très différente d'une variété à l'autre, notamment en ce qui concerne sa teneur et sa concentration en différents sucres, sels minéraux, oligo-éléments... C'est pour cette raison que certains miels sont plus indiqués que d'autres pour traiter ou prévenir certaines pathologies ou certains problèmes de santé.
Vous trouverez donc ci-après quelques conseils pour bien choisir votre miel en fonction des propriétés que vous recherchez mais aussi en fonction des goûts, des saveurs et des texturees que vous préférez.

LES DIFFERENTS TYPES DE MIEL

Il existe d'innombrables variétés de miel, aux saveurs, couleurs, textures et vertus très variées. Comme pour les grands vins, on perle souvent de "crus". Pour vous aider à choisir un miel de qualité qui correspond à vos goûts et à vos besoins, il convient de rappeler quelques petits détails sur la fabrication et la récolte du miel. Les miels de nectar La plupart du temps, le miel est élaboré par les abeilles à partir du nectar qu'elles butinent sur les fleurs. Le nectar est un liquide composé principalement d'eau et de sucre (mais aussi de vitamines, minéraux...). C'est cette substance qui va déterminer les caractéristiques du miel. Les miels de nectar peuvent être de deux types : monofloraux ou polyfloraux.

Les miels monofloraux Un miel est dit monofloral si le nectar dont il est issu provient majoritairement d'une seule variété de fleur. Pour faire en sorte que les abeilles butinent cette fleur choisie, l'apiculteur ne place l'étage supérieur de la ruche ( la hausse, endroit où les abeilles entreposent le miel) qu'au moment où la sécrétion de nectar de la fleur est à son maximum (miellée). Chaque abeille se focalise sur une variété de fleur particulière (elle n'en butinera pas d'autres durant sa vie), mais sur toute une ruche l'ensemble des abeilles peut butiner plusieurs espèces de fleurs. On ne peut empêcher certaines "dissidentes" d'aller butiner des fleurs qui n'ont pas été choisies par l'apiculteur. C'est pour cette raison qu'un miel n'est jamais à 100 % monofloral. Pour obtenir son appelation,, il doit néanmoins être issu à plus de 65 % de la même fleur. Il existe de très nombreux crus de miels monofloraux.

Voici une liste et un descriptif des plus courants :
Miel d'acacia
Couleur : jaune clair et translucide
Texture : le plus souvent liquide, parfois crémeux Saveur : subtile, assez neutre
Propriétés plus spécifiques : digestives, légèrement laxatives
Meilleures indications : digestion, régulation du transit intestinal.

Miel d'aubépine
Couleur : crème
Texture : crémeuse, légèrement granuleuse
Saveur : subtile, assez neutre
Propriétés plus spécifiques : sédatives
Meilleures indications : stress, anxiété, insomnie

Miel de bruyère
Couleur : brun orangé
Texture : crémeuse, un peu comme de la gelée, se cristallise rapidement
Saveur : très prononcée et légèrement âpre
Propriétés plus spécifiques : reminéralisantes, tonifiantes, antiseptiques
Meilleures indications : sportifs, personnes âgées, en cas de fatigue, d'anémie ou d'affections des voie urinaires
Miel de châtaigner
Couleur : brun clair à foncé
Texture : assez liquide, légèrement crémeuse et granuleuse
Saveur : extêmement forte et âpre, voire amère
Propriétés plus spécifiques : reminéralisantes, tonifiantes, cicatrisantes
Meilleures indications : sportifs, personnes âgées, femmes enceintes, usages externes
Miel d'eucalytus
Couleur : de l'or à l'ambre
Texture : épaisse et légèrement granuleuse
Saveur : assez prononcée, légèrement maltée
Propriétés plus spécifiques : antiseptiques
Meilleures indications : affections des voies respiratoires
Miel de fleurs d'oranger
Couleur : dorée et translucide
Texture : le plus souvent liqauide, parfois crémeuse et légèrement granuleuse
Saveur : subtile et parfumée
Propriétés plus spécifiques : sédatives
Meilleures indications : stress, anxiété, insomnie
Miel de lavande
Couleur : crème, parfois ambrée T
Texture : liquide, parfois crémeuse et légèrement granuleuse
Saveur : fruitée
Propriétés plus spécifiques : antiseptiques, cicatrisantes
Meilleures indications : affections des voies respiratoires, usages externes
Miel de romarin ou "de Narbonn"
Couleur : crème, très claire
Texture : crémeuse
Saveur : subtile et assez neutre
Propriétés plus spécifiques : digestives
Meilleures indications : digestion
Miel de sauge
Couleur : ambrée
Texture : crémeuse et légèrement granuleuse
Saveur : fruitée et assez prononcée
Propriétés plus spécifiques : antiseptiques
Meilleures indications : affections des voies respiratoires ou urinaires
Miel de thym
Couleur : brun clair à foncé
Texture : crémeuse
Saveur : parfumée et assez prononcée
Propriétés plus spécifiques : antiseptiques, cicatrisantes
Meilleures indications : affections des voies respiratoires ou urinaires, usages externes
Miel de tilleul
Couleur : jaune clair à foncé
Texture : crémeuse et légèremnet granuleuse
Saveur : parfumée et légèrement âpre
Propriétés plus spécifiques : sédatives
Meilleures indications : stress, anxiété, insomnie
Miel de trèfle
Couleur : crème, très claire
Texture : crémeuse et légèrement granuleuse
Saveur : harbacée, assez prononcée
Propriétés plus spécifiques : tonifiantes
Meilleures indications : chez les sportifs, en cas de fatigue
Les miels polyfloraux
Si le miel provient de fleurs ou de plantes diverses et variées, on parle alors de miel polyfloraux, de miel "toutes fleurs" ou de miel "mille fleurs". Les saveurs, textures, couleurs et propriétés thérapeutiques de ces miels sont variables et plus difficiles à déterminer. Les miels polyfloraux peuvent être classés en fonction de leur origine géographique : on parle de miel du Jura, de Bretagne, des Cévennes, de Corrèze, de Sologne, de Provence, du Gâtinais, de la forêt d'Othe ... Certains d'entre eux, comme le miel de Corse, bénéficient d'une AOC, gage de leur qualité. On peut aussi distinguer le miels selon la saison de récolte. On parle alors de miel de printemps ou de miel d'été. Enfin, les miels polyfloraux peuvent être classés en fonction de la terre où ont poussé les fleurs dont ils sont issus. Il existe ainsi des miels de garrigues, de causses, de plaines, de montagne... Les miels de montagne n'ont pas nécessairement plus de vertus thérapeutiques que les miels de plaines ou de garriges. Il faut cependant noter que, comme ils sont en partie élaborés à partir de miellat, ils sont plus riches en minéraux et en polyphénols. Leurs capacités antioxydantes sont donc plus marquées. Les miels de miellat La plupart des miels osnt pour origine le nectar des fleurs, mais certains d'entre eux sont fabriqués de façon différente par les abeilles. Il s'agit des miels de miellat, plus rares (et plus chers) que les miels de nectar. Certains insectes, notamment pucerons et cochenilles, ont la capacité d'absorber le nectar de certains arbres, alors que celui-ci est inaccessible pour les abeilles. Une fois le nectar digéré, les petites insectes l'expulsent, comme un excrément. C'est ce nectar modifié et digéré par les insectes puis butiné par les abeilles que l'on appelle le miellat. Les miels de miellat sont rares. Voici néanmoins un bref descriptif de ceux que l'on peut le plus facilement se procurer :
Miel de chêne
Couleur : brun foncé, quasiment noir
Texture : liquide, crémeuse
Saveur : parfumée, légèrement maltée
Propriétés plus spécifiques : très riche en fer et autres minéraux Meilleures indications : anémie, fatigue, chez les sportifs, les personnes âgées
Miel de sapin
Couleur : brun foncé, voir noir verdâtre
Texture : liquide à crémeuse
Saveur : parfumée, légèrement maltée
Propriétés plus spécifiques : très riche en fer et autres minéraux, antiseptique
Meilleures indications : anémie, fatigue, chez les sportifs, les personnes âgées, affections des voies respiratoires ou urinaires
Il faut ajouter à cette liste le miel de metcalfa, qui tire son nom non d'un arbre, mais d'un insecte (également appelé "citadelle blanche") qui produit du miellat. C'est un miel très apprécié des Anglo-Saxons, mais rare sur le marché français. Citons enfin le miel de forêt, qui est en large partie élaboré à parir de miellat.
MIEL ET NUTRITION
Le miel est utilisé en cuisine pour sucrer les mets. Cette habitude a néanmoins largement reculé avec l'industrialisation et la très large diffusion du sucre blanc raffiné, qui est venu voler la vedette au miel, ce qui, d'un point de vue diététique, est vraiment regrettable. cµar si le miel possède de nombreuses vertus nitritionnnelles, le sucre blanc, quant à lui, est l'un des produits les plus inutiles du marché de l'alimentation. +
Vitamines et minéraux
Le miel est composé de diverses formes de glucides, en majorité du glucose et du fructose. Or, ces deux types de sucre sont, en quelque sorte, du "saccharose prédigéré". Notre organisme n'a pas besoin de puiser dans ses réserves de vitamines et de minéraux pour les assimiler. C'est même le contraire, puisque le miel, substance extrêmement riche et complexe, contrairement au sucre raffiné composé à 100 % de saccharose, apporte différents sels miknéraux, oligo-éléments et antioxydants à l'organisme (ainsi que des vitamines, en quantités moindres). Pour éviter les carences en calcium, magnésium et vitamines B, il est donc particulièrement recommandé de remplacer le sucre par le miel, notamment dans l'alimentation :
Des enfants, dont les besoins en calcium sont importants pour la croissance des dents et des os.
Des végétariens, souvent sujets aux carences en vitamine B.

Des femmes enceintes, dont les besoins en minéraux et en vitamines sont globalement plus élevés.
Des personnes stressées, angoissées ou déprimées qui ont des besoins accrus en magnésium.
Des personnes souffrant de maladies cardiovasculaires qui ont également des besoins plus importants en magnésium et potassium (toujours présents dans le miel).
Des personnes âgées, femmes et hommes compris, dont les besoins en calcium et magnésium sont importants.
Guérir avec les abeilles - Muriel Levet




Dans la même rubrique
< >

Mercredi 12 Novembre 2014 - 06:04 Santé : Le tamarin et ses nombreuses vertus !



Recherche SUR NDARINFO


Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss





Le People de Ndar

Il faut honorer Ndiawar FALL de Guet-Ndar !

Pour la qualité de son engagement, pour la fidélité de son attachement à son terroir. Pour avoir...

DETHIE SENE et son look déchirant aux Régates !

Sacré Déthié, toujours imprévisible !



Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !






Le Forum des Saint-Louisiens

Annonces gratuites à Saint-louis (Achats et Ventes)

Mercredi 26 Novembre - Gorou Ndar

Assainir Saint-Louis

Lundi 29 Septembre - NDARIEN

Conscience républicaine

Lundi 16 Juin - Khassoum Touré


Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension