Les véritables dimensions de la ziarra annuelle de Saint-Louis, en hommage à son Éminence Serigne El Hadji Madir Cissé.

Dimanche 9 Juin 2013 - 09:51

Les véritables dimensions de la ziarra annuelle de Saint-Louis, en hommage à son Éminence Serigne El Hadji Madir Cissé.
Son Eminence Serigne El Hadj Madior CISSE fut rappelé à Dieu le 1er Avril 2007, après avoir balisé et sécurisé la mission que son Vénéré Maître, Serigne Babacar SY, lui avait confiée, en 1955. Oui, ‘’Je ne vous envoie pas à un gamou, mais à une mission’’, lui avait- il précisé et lui demandant de ne parler que de Charia ; c’est ainsi qu’il fit du gamou, une tribune où il traitait de façon magistrale toutes les problématiques de l’heure ; oui, il n’a jamais dévié de la ligne de conduite que lui avait tracée son maître ; ce qui fit de sa communauté une référence de l’orthodoxie religieuse reconnue par tous les musulmans, toutes obédiences confondues. En vérité, cette mission est une mission de revivification de la religion, conformément au hadith : « Au début de chaque siècle, Dieu – Exalté soit- Il – enverra à cette communauté un homme pour revivifier sa religion ».

(Sakhâwî, al – Maqâsid al Hasana). Il ne se s’agissait en fait que la mission du Mahdi, confirmant ainsi la prédiction de Cheikh El Hadj Oumar Foutiyou TALL qui avait déclaré ‘’qu’il ne mourrait pas et qu’il reviendrait en ‘’Mahdi’’ continuer autrement (idéologiquement) la guerre sainte qu’il avait commencée avec les armes’’. Oui, cette mission de Serigne Babacar SY, qui est celle de Cheikh Seydi El Hadj Malick SY, celle de Cheikh El hadji Oumar Foutiyou TALL, celle de Cheikh Mouhammad NGALI, celle de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif (paix sur eux), ne pouvait pas sortir du cadre de la mission du Mahdi dont le Prophète (PSL) avait annoncé sa venue à la ‘’fin des temps’’ (akhirou zamân) et dont Cheikh avait assuré qu’il sera son disciple et le rétro confirmera (*) (**). Ainsi, Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif qui s’est proclamé comme le ‘’Sceau des Saints’’ (al khatima’l wlayah) et annoncé que le Mahdi sera son disciple et le rétro confirmera, ne pouvait être que le ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus Christ réincarné), conformément au Coran :

(253) Parmi ces messagers, nous avons favorisé certains par rapport à d’autres. Il en a élevé d’autres en grade. A Jésus fils de Marie, Nous (Dieu) avons apporté les preuves décisives, et l’avons fortifié par le Saint – Esprit (rûhu’l qudusi) [ou Esprit de Sainteté ; c’est ce qui fait de Jésus la ‘’Preuve décisive’’ et le ‘’Sceau des Saints’’ – titre qu’il porte lors de son retour à la ‘’fin des temps’’. (Cf. khatim ou khatam dans le Glossaire de « La Sagesse des Prophètes » de Muhyi Din Ibn Arabi) … (2. La Vache : 253 - Al-Baqarah)

Et concrètement, pour raccourcir, il n’est d’autre Mahdi ou ‘’Christ de la Parousie’’ (Jésus de retour) que leur rétro confirmateur ; dès lors, son discours sera forcément caustique, voire dévastateur, à l’instar de celui de tous les messagers (*). En vérité, cette mission du Mahdi, qui est celle du Prophète (PSL), et qui parachève celle de tous les ‘’Hommes de Dieu’’ (vivificateurs de l’Islam), toutes obédiences confondues, divise forcément, mais s’inscrit irrémédiablement dans une perspective de paix et de justice, conformément au Hadith :

- Abû Sa‘îd rapporte ces propos du Prophète - sur lui la grâce et la paix - : « Le Mahdi est un de mes descendants … il emplira la terre d’équité et de justice, tout comme elle avait été le théâtre de l’iniquité et de la tyrannie. Il régnera sept années. ». (Abû Dawûd)

Et si telle est la mission du Mahdi, ne sommes-nous pas tous des mahdistes – et en d’autres termes, des partisans de Cheikh Ahmad TIDJANI Chérif le ‘’Christ de la Parousie’’ ? (*) (**)

Au demeurant, cette mission qui s’adresse essentiellement aux ‘’gens du Livre’’ (les chrétiens et les juifs) est avant tout celle des intellectuels, et se propose d’apporter une contribution décisive dans toutes les disciplines enseignées à l’Université (Médecine, Economie, Droit, Psychologie, Sociologie, Philosophie, Politique, etc.), en langue française, conformément à la coutume de Dieu :

(1) Les incrédules, parmi les gens du Livre (les chrétiens et les juifs) et les associateurs (idolâtres), ne changeront pas tant que la Preuve décisive (le Mahdi) ne leur sera pas parvenue. (98. La Preuve décisive : 1 – Al-Bayyinah)

(4) Chaque prophète envoyé par Nous, ne s’exprimait pour l’éclairer, que dans la langue du peuple auquel il s’adressait - Dieu égare qui Il veut ; Il est le Puissant, le Sage. (14. Abraham : 4 – Ibrahim)

Et en vérité, la présence physique d’un messager n’est guère nécessaire pour revivifier la religion, du fait de l’assistance de l’Esprit et des Anges, conformément au Saint Coran :

(1) L’Ordre d’Allah arrive. Ne le hâtez donc pas. Gloire à Lui ! Il est au dessus de ce qu’on Lui associe. (2) Il (Dieu) fait descendre, par son ordre, les Anges avec l’Esprit sur qui Il veut parmi ses serviteurs : « Avertissez qu’il n’est d’autres divinités que Moi. Craignez-moi donc ! ». (16. Les Abeilles : 1-2 - An-Nahl)

Et véritablement, c’est cette assistance de l’Esprit et des Anges qui fait la différence. Oui, n’est pas vivificateur (restaurateur) de la religion qui veut !!! Et en vérité, on peut se connecter à la mission par n’importe quel moyen disponible (radio, télévision, journal, Internet etc.), par le biais du ‘’Saint-Esprit’’ dont le Mahdi est le pôle exclusif de rayonnement - une véritable miséricorde !!!

- Abû Hurayra rapporte ces paroles de l’Envoyé de Dieu - sur lui la grâce et la paix - : « Vous êtes dans une époque où celui qui aura négligé le dixième de ce qui lui a été ordonné périra. Mais viendra un temps [‘’fin des temps’’ (akhirou zamân)] où celui qui aura fait le dixième de ce qui lui a été ordonné sera sauvé ». (Tirmidhî) … « La religion n’est que facilité, quiconque la rend difficile en sera la victime ». (Bukhari) … « Facilitez les choses et ne les rendez point difficiles ; annoncez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir (les gens) ». (Bukhari)

Que Dieu accroisse sa grâce sur notre maître, Son Eminence Serigne El Hadj Madior CISSE, et raffermisse les pas de ses illustres fils (Imam Mouhamadou Abdoulaye CISSE, Serigne Babacar CISSE, Professeur Abdallah CISSE), afin que nous parachevions ensemble la noble et exaltante mission que son vénéré maître, Serigne Babacar SY, lui avait confiée ; et tout cela dans les meilleures conditions, chacun dans son domaine de prédilection – avec le parrainage nécessaire et providentiel de Son Eminence Serigne Cheikh Ahmad Tidiane SY et de ses illustres frères (**).

Et que Dieu fasse aussi que la République reconsidère son option laïque et reconnaisse à sa juste mesure l’importance de la mission du Mahdi – la ‘’ Porte du repentir’’ et le ‘’sauveur de la ‘’ fin des temps’’ ! Oui, point d’émergence (yoonu yokkouté) en dehors du Mahdi, le ‘’Talisman de la République’’ – Une vérité certaine !!!



DOCTEUR MOUHAMADOU BAMBA NDIAYE
Ancien Interne des Hôpitaux de Dakar
Pédiatre à Thiès
Recteur de l’Université Virtuelle ‘’La Sagesse’’ de la Fondation Serigne Babacar SY Ihsaan- Bienfaisance (Thiès).

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET