Lettre d'un fils, Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE, à son père, le vénéré guide religieux Serigne El Hadji Madior CISSE (rta)

Mercredi 30 Mars 2016 - 14:14

Lettre d'un fils, Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE, à son père, le vénéré guide religieux Serigne El Hadji Madior CISSE (rta)

 
 
Cher Papa, Éminent Maître, vénéré guide,
 
Déjà neuf années, mais je me rappelle de votre départ comme si c'était hier. Après nous avoir éclairé comme le soleil à son zénith, vous nous avez quitté en achevant votre noble mission peu avant la prière du crépuscule, c'était un dimanche. Votre départ a laissé dans le cœur de vos fils, de vos filles, des talibés et sympathisants, une blessure qui ne veut pas guérir et un vide qui ne parvient pas à être comblé.
À l'instant même où mon cœur est sur le point de se déchirer, je me souviens de votre précieux conseil et me tourne vers Celui qui répond à l'appel de l’oppressé en lui demandant secours : Hasbounallah oua nihmal oua kil !
 
Oh bien aimé père, vous étiez dans le VRAI car la réponse du Tout Miséricordieux ne s'est pas fait attendre et j'ai été ébloui par une lumière éclatante, celle de la parole du Prophète Mouhammed aleyhi salam.
 
Le Messager de Dieu, aleyhi salam, nous rappelait que les œuvres de l'homme l'accompagnent dans sa tombe après sa mort. Et parmi ces œuvres, le Prophète, aleyhi salam, a cité la construction d'une mosquée, l'enseignement d'une science ou encore un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort.
 
Mon bien aimé père, mon cœur de fils est donc apaisé lorsque j’entends les appels du muezzin, les zikr des fidèles et la transmission de vos enseignements qui raisonnent dans les murs de votre mosquée Ihsaane.  Mon cœur de fils est soulagé lorsqu'il se rappelle des principes fondamentaux d'éducation de rigueur et de discipline que vous nous avez inculqués. Et mon cœur de fils déborde de fierté lorsque je suis témoin de l'accomplissement de la mission que vous avait confiée l'honorable Serigne Ababacar SY (rta) pour l'implantation et la propagation de la communauté Tidjane de Saint Louis.
 
Allah a renforcé mon cœur de croyant en me rappelant que j'étais enveloppé de Son Amour, de l'amour de son Prophète aleyhi salam et de l'amour de mon père. C'est donc avec un cœur revigoré, qu'en ce jour de commémoration, je renouvelle solennellement l'engagement que j'avais pris auprès de vous très cher père de poursuivre votre œuvre sur terre conformément aux recommandations de Serigne Ababacar SY (rta).
 
Ya Rahmane, je te demande en mon nom, en celui de mes frères et sœurs, des talibés, des sympathisants, et au nom de l'ensemble des dahiras affiliés à la Khadara, de déverser sur notre vénéré père El Hadji Madior CISSE ta miséricorde et d'accepter son œuvre ainsi que celle de ses fidèles compagnons et de son épouse, notre chère mère Sokhna Adja Salimata NDIAYE mama.  Ô Allah, Ya Mouh'yi, redonne vie à leurs œuvres par nos actes.
 
Ya Djamiou, fait de nous et de nos frères et sœurs en islam tes rapprochés et accorde nous des retrouvailles heureuses avec notre bien aimé Prophète Mouhamed Aleyhi salam en compagnie du regretté El haj Madior CISSE, dans ton firdaws et abreuve nous de ta source sacrée de Salsabil.
 
Ya Nour, fait des milliers de Salat et de Zikr entonnés jour et nuit dans la mosquée Ihsaane des compagnons de mon père et qu'ils inondent sa tombe de lumière tel un des jardins du paradis.
 
CISSE Madior Awa SARR Goumba CISSE ANTA Fall, Digne héritier de Amadou CISSE Lala et de Aîssatou GAYE l'Islam, reposez en paix auprès des vénérés maîtres de la Tarikha, après avoir accompli votre noble mission sur terre.
 
 
Amine Ya Rabbil alamine
Lettre d'un fils, Imam Mouhammedou Abdoulaye CISSE, à son père, le vénéré guide religieux Serigne El Hadji Madior CISSE (rta) :
 
 
Cher Papa, Éminent Maître, vénéré guide,
 
Déjà neuf années, mais je me rappelle de votre départ comme si c'était hier. Après nous avoir éclairé comme le soleil à son zénith, vous nous avez quitté en achevant votre noble mission peu avant la prière du crépuscule, c'était un dimanche. Votre départ a laissé dans le cœur de vos fils, de vos filles, des talibés et sympathisants, une blessure qui ne veut pas guérir et un vide qui ne parvient pas à être comblé.
À l'instant même où mon cœur est sur le point de se déchirer, je me souviens de votre précieux conseil et me tourne vers Celui qui répond à l'appel de l’oppressé en lui demandant secours : Hasbounallah oua nihmal oua kil !
 
Oh bien aimé père, vous étiez dans le VRAI car la réponse du Tout Miséricordieux ne s'est pas fait attendre et j'ai été ébloui par une lumière éclatante, celle de la parole du Prophète Mouhammed aleyhi salam.
 
Le Messager de Dieu, aleyhi salam, nous rappelait que les œuvres de l'homme l'accompagnent dans sa tombe après sa mort. Et parmi ces œuvres, le Prophète, aleyhi salam, a cité la construction d'une mosquée, l'enseignement d'une science ou encore un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort.
 
Mon bien aimé père, mon cœur de fils est donc apaisé lorsque j’entends les appels du muezzin, les zikr des fidèles et la transmission de vos enseignements qui raisonnent dans les murs de votre mosquée Ihsaane.  Mon cœur de fils est soulagé lorsqu'il se rappelle des principes fondamentaux d'éducation de rigueur et de discipline que vous nous avez inculqués. Et mon cœur de fils déborde de fierté lorsque je suis témoin de l'accomplissement de la mission que vous avait confiée l'honorable Serigne Ababacar SY (rta) pour l'implantation et la propagation de la communauté Tidjane de Saint Louis.
 
Allah a renforcé mon cœur de croyant en me rappelant que j'étais enveloppé de Son Amour, de l'amour de son Prophète aleyhi salam et de l'amour de mon père. C'est donc avec un cœur revigoré, qu'en ce jour de commémoration, je renouvelle solennellement l'engagement que j'avais pris auprès de vous très cher père de poursuivre votre œuvre sur terre conformément aux recommandations de Serigne Ababacar SY (rta).
 
Ya Rahmane, je te demande en mon nom, en celui de mes frères et sœurs, des talibés, des sympathisants, et au nom de l'ensemble des dahiras affiliés à la Khadara, de déverser sur notre vénéré père El Hadji Madior CISSE ta miséricorde et d'accepter son œuvre ainsi que celle de ses fidèles compagnons et de son épouse, notre chère mère Sokhna Adja Salimata NDIAYE mama.  Ô Allah, Ya Mouh'yi, redonne vie à leurs œuvres par nos actes.
 
Ya Djamiou, fait de nous et de nos frères et sœurs en islam tes rapprochés et accorde nous des retrouvailles heureuses avec notre bien aimé Prophète Mouhamed Aleyhi salam en compagnie du regretté El haj Madior CISSE, dans ton firdaws et abreuve nous de ta source sacrée de Salsabil.
 
Ya Nour, fait des milliers de Salat et de Zikr entonnés jour et nuit dans la mosquée Ihsaane des compagnons de mon père et qu'ils inondent sa tombe de lumière tel un des jardins du paradis.
 
CISSE Madior Awa SARR Goumba CISSE ANTA Fall, Digne héritier de Amadou CISSE Lala et de Aîssatou GAYE l'Islam, reposez en paix auprès des vénérés maîtres de la Tarikha, après avoir accompli votre noble mission sur terre.
 
 
Amine Ya Rabbil alamine
 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Sonar KOR le 30/03/2016 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amine Ya rabal alamin
Témoignage touchant et plein d'enseignement sur notre guide et référence de tous les temps Seydi hadji Madior Cissé Rta.
Imam Mouhammedou Abdoulaye Cissé, notre chér Imam et Guide, notre Marabout, Qu'Allah SWT vous donne la force de poursuivre la mission qui vous est confiée de propager l'islam tel que vous le faite actuellement partout dans le monde.
Qu'Allat vous fortifie dans votre posture d' ambassadeur de la tarikha tidiane en vous appuyant sur un levier essentiel à l'islam: LA PAIX. Amine

Dieureudieuf CISSE MADIOR

2.Posté par Fatou Seck le 31/03/2016 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment touchant mais plein d'enseignement.
Et toi aussi Cisse tu es sur ses pas car tu es entrain de bien remplir ta mission.
Merci beaucoup qu'Allah te guide et te protège,amine

3.Posté par NDEYE AICHA GUEYE le 01/04/2016 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on voit que ça vient du fond du cœur Serigne . Que le Tout Puissant exauce vos prières et vœux. Q'Allah vous accorde une longue vie et une santé de fer pour vous permettre d'accomplir vos missions té tassa nou si sène barkké

4.Posté par NDEYE AICHA GUEYE le 01/04/2016 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
on voit que ça vient du fond du cœur Serigne . Que le Tout Puissant exauce vos prières et vœux. Q'Allah vous accorde une longue vie et une santé de fer pour vous permettre d'accomplir vos missions té tassa nou si sène barkké. AMINE

5.Posté par Moustapha Sarr le 01/04/2016 12:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Amine Ya Rabil Alamine,
Cissé même si on aimerait profiter à jamais de la compagnie d'un érudit de la dimension de Serigne El Hadji Madior Cissé RTA, j’ose dire que la Ouma islamique en général et la khadara en particulier continue à bénéficier, de la plus belles de manières, des enseignements de ce saint homme à travers vos différentes interventions (Prêches du Vendredi, conférences, publications, causeries, etc.).
Fort de ceci nous prions pour que Ya Azizou vous donne, Cissé Madior, la force nécessaire à l'accomplissement de la noble mission qui vous est confiée par le vénéré Serigne El Hadji Madior Cissé (RTA).
Sounou Serigne, sounou Khalifa Sounou Sopé, Doundeul bamou yagg lool nakh sa dounde amena gneurigne.
Yalna Yalla sakhal andebi, samal gnouka té déff gnou deug deug talibé si sa guinaw ak mbolème djiabotou Serigne El Hadj Madior Cissé RTA

Votre dévoué.

6.Posté par naarou ferloo le 01/04/2016 13:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J vous assure que la famille de seydi haaji madior Cisse est un patrimoine pour tout saintlouisien .
hafizaka Allah yaa imam .takhawaaybi maa cha Allah.

7.Posté par Ousseynou Ndiongue le 03/04/2016 22:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cisse, vous avez parler à la place des talibés ,des sympathisants ,et au nom de toute la famille de seydi hadji Madior Cissé.Notre vénéré guide religieux incarnait la sunna et était un grand soldat de l'islam et de la tarika tidjaniya.mais n'oublions pas qu'il nous a confié a son talibé Mouhamed abdallah Cissé qui n'est rien d'autre qu 'un serigne Madior cissé ( bis).mouhamed abdallah le fédérateur yallah bo dagne di néke soldaru l'islam bi ak tarika bi.fa Cheikh seydi Madior cissé( RTA) tégone tankame faga tégue sa tanke.yallna yalla yagal andebi té yallah boumou ndagne di raféte. yalla nayu yalla khir si tope ak djefé.Amine
on ne peut oublier Serigne Madior Cissé(RTA) mais on se console avec notre statut de talibé derrière serigne Imam mouhamed Abdallah cissé nakhté kaga wolu kamu wolu moma.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET