Lettre ouverte à Monsieur Youssou Ndour, Ministre de la Culture et du Tourisme

Objet : Demande de suivi à l’accord de subvention que le Ministère a octroyé à l’association
Saint-Louis Vision Topromac pour la mise en œuvre du festival « Ndar Selebe yoon ».

Dimanche 7 Octobre 2012 - 07:46

Lettre ouverte à Monsieur Youssou Ndour, Ministre de la Culture et du Tourisme
Monsieur le Ministre,
C’est avec beaucoup de foi et d’engagement que l’association « Saint-Louis Vision », a eu l’idée de vous adresser, par ma voix, une lettre ouverte afin que nous puissions espérer que vous soyez mis au courant de notre dossier qui s’éternise dans votre Ministère. Permettez-nous Monsieur le Ministre, de vous faire un bref état des lieux pour que vous soyez tenu informé de la teneur de ce dossier.

Dans le cadre des orientations stratégiques de l’Etat en matière de politique culturelle décentralisée, l’association Saint-Louis Vision a eu à initier un projet culturel dénommé « NDAR SELEBE YOON » dont l’objectif est globalement de contribuer au développement et à la promotion culturelle de la région de Saint-Louis. L’originalité de NDAR SELEBE YOON est, entre autres, de permettre aux jeunes talents de Saint-Louis d’être formés et de pouvoir s’exprimer afin de valoriser leurs productions culturelles et artistiques.

Nous avons réfléchi pendant plus 10 ans à ce projet fédérateur de tous les secteurs culturels de Saint-Louis. Nous avons, pour donner un cachet professionnel et officiel à ce projet, travaillé :

- avec le Centre de Ressource pour l’Emploi et la Réinsertion des Jeunes de Saint-Louis, (C.R.R.E.J) dont le Coordonnateur, Monsieur Ibrahima Faye, a assuré un encadrement technique et une expertise sans faille dans l’élaboration du projet. Il nous a d’ailleurs délivré un Certificat d’accompagnement qui atteste la pertinence du projet.

-avec l’ex Directeur du Centre Culturel de Saint-Louis, Monsieur Emmanuel Bapissène, qui a aussi fait preuve d’un encadrement professionnel minutieuse avant de passer le dossier à M. Aloyse Diouf, l’actuel Directeur.

Le 24 Juin 2011, le dossier est déposé au niveau du Ministère par la voix hiérarchique (Bordereau d’envoi N°000029, Centre Culturel Régional Abdel Kader Fall de Saint-Louis).

Le O4 Octobre 2011, nous sommes convoqués par le Ministère et avons entretenu une séance de travail avec l’ex- Directeur du cabinet M. Abdoulaye Racine Senghor et M. Souleymane Ngom, conseiller technique au Ministère. Après quatre tours d’horloge nous sommes convenus sur un certain nombre de points. Les représentant du Ministère nous ont instruits de réintroduire une relance dont le budget tourné autour de 21 Millions de francs Cfa. Ce qui fut fait à la même date indiquée sur la décharge.
Le 25 Octobre 2011 nous avons reçu de la part du Ministre de la Culture un accord de subvention par une lettre N°003621/MCGCV/DA/CD.AVIV. Dans cette lettre le Ministre nous a instruit de nous rapprocher de la DAGE et du Centre Culturel Régional de Saint-Louis pour qu’ils nous attribuent les fonds et matériels nécessaires à la mise en œuvre de notre festival.

Depuis cette date, nous avons effectué plusieurs démarches auprès de la DAGE et du Centre Culturel de Saint-Louis allant dans ce sens mais sans succès. Ainsi, depuis 12 mois, nous sommes dans une impasse totale qui hypothèque notre festival et gèle les activités de notre association dont le budget de fonctionnement a été fortement grevé par les dépenses commises lors des démarches.
Par ailleurs, l’ensemble des acteurs culturels qui étaient mobilisés et les autorités locales qui étaient informées nous interpellent toujours sur la tenue du festival dont le dossier déjà validé est bloqué au niveau du Ministère.
Monsieur le Ministre si nous passons par cette lettre ouverte c’est que :

-Nous avons épuisé toutes les démarches administratives légales et autorisées sans gain de cause.
-Nous sommes sûrs que vous n’êtes pas au courant de ce dossier « Nr selebe yoon » de Saint-Louis Vision. Nous sommes d’autant plus sûrs que nous avons introduit sous votre magistère une relance datée par le bureau du courrier du 15 Mai 2012 sans réponse.

-Nous sommes sûrs que si vous étiez au courant, nous percevrons notre subvention depuis belle lurette.
Car : ce n’est pas vous, qui disiez lors de votre passation de service : «Je me réjouis de trouver un département qui est en bonne santé », qui ternirez l’image de la plus haute institution culturelle en refusant de concrétiser un engagement déjà émis par le ministère.

-Ce n’est vous qui disiez « Il faut que les acteurs culturels s’en sortent mieux pour qu’ils ne fassent plus la création de survie» qui refuserez un projet culturel dont l’un des objectifs majeurs est de valoriser et de professionnaliser les acteurs culturels à Saint-Louis pour qu’ils sortent de l’informel.

-Ce n’est pas vous qui avez pris l’engagement en direct à la Tfm (en à croire l’animateur DJ Boub’s) de valider un projet culturel (notamment les 20 ans de Hip Hop) et de subventionner sa mise en œuvre en l’espace d’une ou de deux semaines, (ce qui est une preuve d’un vrai engagement auprès des jeunes) ; ce n’est pas vous donc qui allez refusez un projet culturel dont la lettre de subvention est sortie depuis le 25 octobre 2011. Au vu de toutes ces considérations, nous sollicitons de votre part une intervention pour que notre subvention nous soit remise; et que nous puissions mettre en œuvre le festival « Ndar selebe yoon » qui nous tient à cœur.

Le non octroi de cette subvention déjà accordée par le Ministère discrédite l’institution culturelle que vous dirigez et l’administration sénégalaise dans ses piliers majeurs. Car notre dossier a été validé et transmis par la voix hiérarchique (Gouverneur et Directeur du Centre Culturel Régional jusqu’au Ministre qui en dernière instance a validé le projet et nous a délivré le papier de l’accord de subvention dans une lettre par N°003621/MCGCV/DA/CD.AVIV) du 25 octobre 2011.
En outre, tous les autres accords que nous avons reçus d’autres institutions attendent la réaction du Ministère de la Culture car étant notre tutelle et notre caution pour concrétiser leur engagement. Pour exemple dans la lettre par N°005726/MAESE/DGRB/DAPECT/D du 18 Juin 2012, en réponse de nos lettres par N°002/PR/SG/ et 004/PR/SG du 4 Mai 2012, la Direction Générale des Relations Bilatérales du Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, nous informait, de la transmission de notre dossier « Ndar Selebe Yoon » pour étude et action éventuelle. Là aussi pas encore de réponse.

Monsieur le Ministre, je ne saurais vous exposer ici tous les détails de notre long et difficile parcours avant et après l’octroi de la lettre de la dite subvention, mais rassurés de votre engagement auprès de la jeunesse de votre pays et de Saint-Louis en particulier, nous attendons une réponse favorable de votre part en vous priant de bien vouloir agréer l’expression de notre profonde gratitude.

P.-S. /Nous sommes disposés à fournir toutes les pièces cités dans ci-dessus.

Le Secrétaire Général
Abdoulaye Sall, Professeur de LM.( LCG)



Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET