Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République : Excellence, ne savez-vous pas qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné ? ( Par Aminata Ndiaye)

Lundi 28 Avril 2014 - 17:22

Mieux être seul que mal accompagné ? ( Par Aminata Ndiaye)

Son excellence monsieur Macky Sall, permettez moi de partager avec vous ce qui m’intrigue et me

fait peur depuis le début de votre magistère. Monsieur le président, au lendemain du 25 mars 2012,

vous avez sorti le slogan de la rupture. Rupture dans la façon de gérer, rupture dans la façon de se

comporter, rupture dans la façon d’être. Vous aviez aussi annoncé la sobriété et promis de placer les

intérêts du peuple au dessus de ceux de vos militants. « La patrie avant le parti » aviez vous dit.

Cependant, Excellence, depuis les deux ans que vous êtes à la tête de ce pays, vos actes semblent

contradictoires à vos paroles. Vous avez signalé à droite pour tourner à gauche.

En effet, cher président, vous n’avez cessé d’admettre dans votre cour des personnes douteuses à

la personnalité controversée. En commençant par la nomination de Souleymane Jules Diop qui est

un exemple de tortuosité et d’incohérence jusqu’à Awa Ndiaye la dame aux cuillères royales, sans

oublier les autres malfaiteurs de l’ancien régime que je me passerai de citer et qui se sont réfugiés

sous votre coupole, votre rupture semble de plus en plus chimérique.

Excellence, un de vos conseillers, en l’occurrence Souleymane Ndiaye vient de faire de fracassantes

révélations sur l’assassinat de l’illustre maitre Babacar Séye et du rôle qu’il y a joué. Il avoue avoir

participé à étouffer la vérité sur cette affaire en concevant lui-même le plan de simulation qui devait

écarter votre prédécesseur de tout soupçon. Révélations trop graves pour sortir de la bouche d’une

personne qui, aujourd’hui, par votre grâce, fait partie de ceux qui nous gouvernent.

Monsieur le président, allez-vous continuer à recevoir les conseils de cet homme pour diriger le

Sénégal ? Avez-vous le cœur de nous livrer ainsi aux comploteurs de ce genre ?

Monsieur le président, par la magie des médias, les propos de Souleymane Jules Diop a votre égards

dans un passé très récent sont encore là. Vous arrive-il d’écouter ou de lire ce que les gens ont dis

sur vous ? Faites-vous encore confiance en cet homme pour le laisser trainer dans votre cour et

connaitre vos secrets ?

Monsieur le président, Awa Ndiaye est une voleuse, elle a été prise la main dans le sac par l’IGE. Les

sénégalais attendaient avec impatience qu’elle réponde de ses actes devant la justice. Vous, vous

avez choisi ce moment pour la rappeler à vos cotés et vous comptez encore lui confier nos biens

publics. Pendant ce temps, Monsieur Macky Sall, d’autres pontes du régime libéral sont simplement

emprisonnés sans même bénéficier d’une présomption d’innocence. Dés lors, excellence, ne pensez-
vous pas que vous soyez en train d’instaurer une république de « Coumba am ndéye ak Coumba

amoul ndéye » ?

Monsieur le président, cette liste est loin d’être exhaustive et je laisserai aux sénégalais qui liront

en même temps que vous ces lignes, le soin d’y apporter leurs touches, car de plus en plus, nous

remarquons que vous ne cessez de promouvoir les contre exemples pour des intérêts purement

politiques. Vous ne pensez qu’à agrandir votre parti et vous utilisez nos moyens pour arriver à

vos fins. Sur une chaine de télévision, un de vos lieutenants, encore un contre exemple sur le plan

éducatif, a gauchement annoncé que toute personne capable d’agrandir les rangs de votre parti sera

la bienvenue, même s’l s’agit d’un voleur ou d’un assassin.

Excellence, au regard de votre entourage, tout porte à croire que vous vous souciez plus de votre

parti que de votre peuple. Vous êtes très mal entouré et le peuple en souffre.

Le peuple vous a envoyé un signal fort lors de l’arrivée de votre prédécesseur, un signal que vous

devriez prendre au sérieux car à mon sens, les sénégalaise sont loin d’être amnésiques et en

accueillant Wade, ils voulaient juste vous envoyer un message codé.

Pour finir, son excellence, monsieur le président Macky Sall, je teins à vous renvoyer à cet adage

qui dit ceci : « Mieux vaut être seul que mal accompagné ». J’espère fort que pour vous réfléchirez

d’avantage sur cet adage et peut être même que vous penserez à faire un toilettage de votre

environnement étatique.

En espérant que cette lettre soit juste prise comme la contribution d’une citoyenne pour la

concrétisation d’une rupture annoncée par vous-même, je vous prie d’agréer, son excellence, mes

salutations les plus respectueuses.

Aminata Ndiaye
ndiayaminata@gmail.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET