Lettre ouverte à Mr Thierno Alassane Sall, Ministre des Infrastructures et des Transports

Dimanche 11 Août 2013 - 05:59

QUAND ALASSANE SINGE FARBA

Lettre ouverte à Mr Thierno Alassane Sall, Ministre des Infrastructures et des Transports
Sans l'avoir vraiment souhaité, j'avais posté un statut prémonitoire sur notre page Facebook ( https://www.facebook.com/Monairafrique?ref=tn_tnmn#) où je parlais d'un possible remake d'un drôle de film joué en 2007 par un certain Farba Senghor.
Les sénégalais ayant la mémoire courte, ils ont oublié que c'est une autre frange des alter noceurs de 2000 qui est arrivée au pouvoir une décennie plus tard.

C'est sous une escorte présidentielle que vous êtes , vous, arrivé à ce rendez-vous concocté des mois durant avec un Syndic indigne et cynique qui a fini de faire main basse sur les reliques d'Air Afrique.

Vous êtes arrivé disais-je, précédé d'une demie douzaine de pickups bourrés de gendarmes pour rencontrer ces damnés de l'air, que vous avez volontairement affamé onze années durant, convaincu d'en faire votre bétail électoral.

Mais vous aviez, malgré ce dispositif sécuritaire digne de l'Institution que vous représentiez, une peur bleue de cette autre frange hautement cultivée et très imbue de ses droits... Vous n'étiez pas à l'aise et cela pouvait se comprendre.

Parce que derrière ces barrières que vous aviez fait ériger, se trouvait la crème de l'aéronautique sénégalaise... africaine (sans prétention), sortie des meilleures écoles de l'air d'Europe et d'Amérique.

Je veux parler de cette intelligentsia que vous avez délibérément ignoré dans votre volonté de créer vos compagnies lilliputiennes, reflets de vos ambitions microbiennes, pour un pays dont vous avez fini de faire une banlieue du Gondoina.

Vous n'avez rien à craindre de ces dames et ces messieurs, monsieur, parce que ce sont des hommes et femmes du Monde, dignes, qui n'ont pas décroché leurs galons au sortir d'une séance de simulateur ou d'un dîner-débat.

Hé oui, derrière vos barrières se tenaient hélas, ceux qui avaient fait de l'Intégration Africaine une réalité, eux, les dignes héritiers de Cheikh Fall et des onze de Yaoundé.

Souffrez monsieur que nous réclamions notre dû onze années durant sans bravades ni brassards et sans grève de la faim, car bientôt, ce silence sera si assourdissant que le monde entier nous entendra.

Thiam Aboubacry
Ex Chef de Cabine d'Air Afrique
Bp 2456 Mbour-annexe, Mbour, Sénégal

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET