Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Lutte contre la pauvreté : Le Sénégal mise sur le programme Paa-Afrique


Le Premier ministre du Sénégal, M. Abdoul Mbaye, a presidé l’ouverture d’un atelier de partage de connaissances, à Dakar, sur l’aide aux aliments locaux. En effet, pour faire reculer la faim, l’Etat compte s’appuyer sur le programme des achats locaux d’aliments pour l’aide alimentaire en Afrique (Paa Afrique), initié par le gouvernement Brésilien et ses partenaires du programme alimentaire mondiale et de la Fao.

Jeudi 25 Avril 2013 - 06:24

Lutte contre la pauvreté : Le Sénégal mise sur le programme Paa-Afrique
Pour rompre avec l’insécurité alimentaire chronique et la pauvreté, le gouvernement du Sénégal compte endosser le programme Paa-Afrique, initié par l’ancien président du Brésil, Luiz Ignacio Lula Da Silva, avec une stratégie «Zéro Faim». Selon le Premier ministre Abdoul Mbaye, l'un des malheurs les moins soutenables du 21e siècle, est la faim. Cette pratique, tirée de l’expérience brésilienne, a été une réussite. D’ailleurs, soutient Ingeborg Breuer, le président Macky Sall, conscient de l’ampleur et de l’acuité de la crise alimentaire en milieu rural, a initié le Yoonu Yokkuté.

La stratégie du Paa consiste à approvisionner les programmes de cantines scolaires et d’assistance alimentaire, à partir de produits locaux provenant des exploitations agricoles familiales, souvent confortées à des difficultés d’accès au marché. «Au sénégal, la phase-pilote du Paa-Afrique, sur le fonds brésilien d’un montant de 566 562 Dollars Us, pour la période 2012-2013, s’exécute dans la région de Kédougou», a informé José Luiz Fernandez, selon qui, 1000 ménages vulnérables, cinq unions de Groupements d'intérêt économique et 115 cantines scolaires sont bénéficiaires du programme-test.

Prenant la parole, le Pm Abdoul Mbaye dira veiller à ce qu'une attention soutenue soit portée par ses ministres à la PAA-Afrique, convaincu que les Gouvernements des autres pays en feront autant, dans la deuxième phase du programme-pilote, afin que l'appropriation et la durabilité des bonnes pratiques acquises de la première phase soient garanties.

Aussi, au regard des grands défis qui assaillent le continent, entre autres, l’insécurité alimentaire, la malnutrition, la pauvreté, l’adaptation au changement climatique, les principaux résultats attendus contribueront-ils à la consolidation et à la pérennisation du Paa-Afrique dont le financement de la prochaine phase est déjà acquis auprès du Brésil.

Fara MENDY
REWMI QUOTIDIEN



Afrique | Monde | Sénégal



Recherche SUR NDARINFO


Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss







Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !






Le Forum des Saint-Louisiens

Assainir Saint-Louis

Mardi 9 Décembre - NDARIEN

Conscience républicaine

Lundi 16 Juin - Khassoum Touré


Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube
Pinterest

télécharger notre extension