MACKY SALL aux jeunes de l'APR: " Refusez d'être des intermittents de la politique" (discours intégral)

Dimanche 13 Décembre 2015 - 10:11

Mes très chers camarades de la Convergence des jeunes républicains
Camarade Thérèse, j'ai écouté et entendu, à travers ton propos de conviction et d'espoir, la voix des jeunesses républicaines. Vous m'avez exprimé votre fierté. Moi aussi je suis fier de vous, mes chers jeunes camarades.
Ce mois de décembre est charrié de souvenirs, nous rappelant utilement que vous êtes la force et la puissance de notre parti, l'Alliance pour la République, sa chair et son sang.
Oui, vous êtes l'énergie et l'intelligence débout, déterminées et généreuses pour les batailles de notre peuple qui aspire à vivre dignement et décemment. Et ça, j'aime ! Ardemment. Je vous aime aussi, du plus profond de mon coeur. Waaw, bëggë naa leen lool!
Je n'ai jamais oublié vos batailles risquées, vos souffrances assumées, vos angoisses légitimes, vos espoirs, vos engagements sans réserve, vos sacrifices multiples sur les chemins difficiles de l'émergence républicaine.
Vous avez été au cœur de l'ouvrage pour baliser, édifier et éclairer les pistes étroites vers la victoire des valeurs de la république, de la démocratie et du progrès.
Je voudrais donc vous saluer à nouveau, saluer toutes les jeunesses de notre pays, jeunesses des villes et des campagnes, jeunesses des daaras, des Universités, des écoles et des instituts, jeunesses ouvrières et celles des diasporas mobilisées pour bâtir un Sénégal nouveau, uni et solidaire, libre et prospère, démocratique et respecté, un Sénégal où chaque citoyen vit joyeux et fier de son pays.
Jeunesses républicaines, le destin de la Nation est en vos mains. Alors, faites du travail votre viatique, votre impératif au quotidien et votre éthique. Le travail vous libère. Il vous élève à la dignité humaine et vous donne le sentiment réel que vous êtes utiles à votre pays, à votre famille et à votre communauté.
Chaque matin, à chaque instant, dans la confiance et la foi en l'avenir, faites du travail l'instrument de votre épanouissement et de votre fierté, de vos victoires sur les duretés de la vie et de vos joies.
Jeunesses républicaines, Vous n'êtes pas seulement l'avenir du pays.
Vous êtes le présent car vous portez sur vos épaules les grands défis actuels : défi de l'éducation et de la formation de qualité, défi de l'autosuffisance alimentaire pour la dignité et la souveraineté de notre peuple, défi de la citoyenneté qui vous dicte de faire preuve en toute circonstance de comportements exemplaires faits de rigueur et de respect scrupuleux du bien public.
Jeunesses républicaines, vous êtes les bâtisseurs des cités nouvelles par vos inspirations, vos intelligences et votre enthousiasme. Alors, je vous exhorte à toujours considérer d'abord ce qui est essentiel et qui vous éloigne de la parole vaine, de l'invective et de l'oisiveté. Car c'est seulement dans l'action et par l'action que s'élèvent haut les œuvres majeures et les victoires méritées. Soyez vigilants et attentifs aux aspirations de votre peuple et ne vous abandonnez jamais aux salons douillets de la facilité et de la paresse.
Refusez d'être des intermittents de la politique.
Si vous êtes la raison impérative et le socle de nos espoirs, alors restez toujours dans le temps de l'action. Soyez constants auprès des populations, soyez leurs serviteurs permanents et infatigables.
Investissez votre passion, votre générosité et votre enthousiasme au service de votre peuple. En somme soyez dans le temps de l'essentiel.
Jeunesses républicaines, le peuple Sénégalais est l'unique source de légitimité. De lui s'obtiennent toutes les victoires. Alors, faites preuve d'humilité et de respect pour chaque Sénégalais. Eloignez-vous de l'orgueil et de l'arrogance. En politique, dans l'activité professionnelle comme dans la vie courante, considérez toujours l'homme ou la femme devant vous comme une dignité à part entière et non comme un moyen. Les Sénégalais constituent un peuple exigeant, travailleur et capable de discernement.
Ayez toujours confiance en lui car il est l'unique garant de vos succès.
Jeunesses républicaines, Soyez fidèles à la vérité et refusez le simulacre. En toute circonstance, gardez-vous de la ruse, de la combine et du spectacle, car la ruse, la combine et le spectacle sont signes de faiblesse et de manque de confiance en ses capacités propres. Soyez vous-mêmes car c'est dans l'authenticité que vous pouvez regarder votre peuple avec courage pour lui dire nos ambitions pour le pays, nos réalisations et nos perspectives.
Jeunesses républicaines. J'admire votre engagement.
J'admire aussi votre retenue car vous avez toujours résisté aux sirènes de l'argent facile. Persistez dans ce refus. La cupidité est un vice qui éloigne l'homme des valeurs les plus essentielles. Elle disqualifie le respect du bien commun et oriente l'homme vers les pratiques frauduleuses et délictuelles.
Elle est le contraire de l'éthique du courage, du travail, de l'effort et du mérite.
Jeunesses républicaines, jeunesses du Sénégal. Ancrez ces valeurs dans vos actes quotidiens car c'est l'attente de notre peuple, c'est la voie pour un monde de paix et de stabilité. C'est le sens de mon combat et aucune force ne pourra me dévier dans cette marche. Une marche certes difficile, mais nécessaire et exaltante pour le devenir lumineux de notre cher Sénégal. Je sais pouvoir compter sur vous, jeunesses républicaines, jeunesses du Sénégal, pour réussir ce magnifique chantier d'édification d'une culture forte de vertu, d'excellence et de performance.
Une telle culture est indispensable pour relever le défi majeur de la lutte sans quartier contre les inégalités et les injustices sociales qui est au cœur de notre projet politique. Le Plan Sénégal Emergent tire tout son sens de cette ambition qui met l'homme et l'intérêt général au centre des projets et programmes.
La finalité de notre action est d'offrir à chaque Sénégalais les conditions d'accès à un minimum social obligatoire pour sa participation, en tant que citoyen, à la vie publique.
Voilà pourquoi, jeunesses républicaines, jeunesses du Sénégal, j'ai engagé le gouvernement et toutes les forces vives de la Nation dans la transformation structurelle des bases de l'économie sénégalaise afin de créer un environnement propice à la prospérité et aux opportunités d'emplois massifs pour les jeunes.

Voilà pourquoi j'ai engagé le gouvernement et toutes les forces vives de la nation à miser sur le capital humain en le valorisant tant du point de vue de l'intensité que du point de vue de la qualité. Des ressources humaines bien éduquées et bien formées constituent, toujours et partout, une condition majeure de l'émergence et du développement véritable.
Vous avez compris, j'ai parlé des deux premiers axes stratégiques du PSE, le troisième étant relatif à la gouvernance rationnelle et transparente des affaires publiques, à la paix et à la sécurité.
Notre projet est ainsi clair. Voilà pourquoi notre rencontre présente un enjeu majeur car elle est articulée autour de ce projet, en l'occurrence le PSE, qui suscite tant d'attentes et d'espoir.
Je suis heureux de constater que vous avez choisi des voix autorisées pour vous entretenir de divers sujets relatifs au thème de la présente session de l’Université républicaine : "PSE et consensus national". Je les remercie très sincèrement au nom de notre parti et en mon nom personnel pour l'engagement auprès des jeunesses républicaines.
Les divers intervenants, à commencer par le Premier ministre, vous entretiendront et des contenus de notre plan de développement et des résultats auxquels nous sommes parvenus à mi-chemin et qui nous comblent de tant de fierté.
A ce propos je demeure convaincu que le pays a besoin de l’union sacrée de tous ses enfants.
Il nous faut réaliser le consensus le plus large autour des valeurs partagées et des défis du développement pour tous dans un environnement régional et international de plus en plus complexe.
C’est le lieu de saluer la présence remarquée de nos alliés qui, depuis 2012, se sont inscrits, avec nous, dans la dynamique de créer une nouvelle perspective pour notre pays.
Par la même occasion, nous tendons la main à toutes les forces vives de la nation, sans exclusive, pour gagner la seule bataille qui vaut la peine d’être menée, la bataille pour le bien être et sécurité de chaque Sénégalais.
Mes très chers jeunes camarades, je vais conclure maintenant. Vous avez tenu le pari de la constance en organisant cette Université depuis les débuts de notre marche vers la conquête du pouvoir.
J'admire votre attachement à la connaissance car c'est elle qui doit éclairer vos engagements, nourrir votre parole et façonner vos comportements.

Ainsi seulement votre militantisme est informé et motivé.
Je vous exhorte à poursuivre dans cette voie en vous donnant les espaces et les moyens de votre formation continue. Ainsi seulement vous serez à la hauteur des enjeux, des interpellations des populations et des débats démocratiques incontournables et nécessaires dans une démocratie mature et dynamique comme la nôtre.
Sur cette voie de l'excellence, je serai toujours votre compagnon fidèle et enthousiaste car vous le méritez, car, vous aussi, vous avez toujours été mes compagnons précieux.
Je m'en souviendrai, toujours, avec force et tendresse.
Je vous remercie.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET