MÉMORIAL: Saint-Louis se souvient de Mbaye GUEYE, son digne fils, les 1e et 2 octobre 2016.

Lundi 26 Septembre 2016 - 00:35

MÉMORIAL: Saint-Louis se souvient de Mbaye GUEYE, son digne fils, les 1e et 2 octobre 2016.
Le comité d’organisation du mémorial Mbaye Gueye décide d’immortaliser ce vaillant joueur éducateur et formateur hors pair pour services rendus à sa ville, à sa région, à son pays, à son continent, à l’Europe bref au monde entier.
C’est avec beaucoup de fierté que nous saint-Louisiens avons retenu  son passage dans cette belle ville de saint louis où il a vu le jour. Ville qu’il a toujours aimé et adoré de tout son cœur. 

Mbaye ce digne fils de Saint-Louis ne s’est jamais ménagé pour porter le flambeau du basket encore à un niveau recherché. Saint-Louis, sa région et son pays continuent encore de bénéficier des fruits de son travail. Homme qui a tout donné à cette ville qui lui reste encore redevable beaucoup.

En 2008, effectivement la mort a frappé de plein fouet  le monde du basket en emportant Babacar dit Mbaye GUEYE, l’ancien entraineur de l’équipe national de basket-ball féminin. Âgé de 76 ans sa disparition est une très grande perte pour le basket national. Pour dire encore une fois un monument tire sa révérence. Aujourd’hui de grands noms du basket tels que Mborika FALL, Ndeye SENE, feue Ndieme DIALLO, Moussa MBENGUE, et feu Bamba DIOUF entre autres doivent l’éclosion de leur talent   à cette humble personne.

Tant son savoir sur le plan technique était incontournables et par la grâce de Dieu les résultats suivaient et continuent encore à suivre. Nous autres Saint-Louisiens amis, famille, connaissances et coéquipiers  continuons à se souvenir de l’homme qui était animé d’une volonté de fer, d’une bonté et d’une générosité inégalable. Un homme mu par un désir permanent de former et de pointer vers la perfection.

Plusieurs fois il a porté la joie au plus profond des cœurs des sénégalais en gagnant des coupes d’Afrique. Au plan national, il a dirigé de mains de maitre l’avenir de Saint-Louis, le Réveil, la Linguère, le jaraaf, l’asfo. Lhomme a glané les plus grand titres au niveau national. Mbaye a décroché son diplôme d’animateur initial en 1957 dans l’armée française marquant ainsi le début d’une riche carrière qui l’a mené à Martigues en France. A son retour a Saint-Louis, il s’est surtout illustré dans la formation des petites catégories. Mbaye s’en est allé mais son nom et son œuvre resteront à jamais gravé dans nos mémoires. Nous renouvelons nos sincères condoléances et continuons à partager la douleur avec sa fille Mada et toute sa famille désemparée.

Que le tout puissant accueil L’homme dans son paradis et que la terre de thiaka Ndiaye lui soit légère. Amen !

 
BANDA SARR
 

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET