MISÈRE À PIKINE DIOKOUL : 3 mois sans eau. Une marche de contestation, en préparation.

Le désarroi est à son summum à Pikine et dans certains coins de ce quartier privés d’eau potable depuis plusieurs mois. Désespérées, les populations ruent vers l'eau du fleuve et des puits s'exposant à un grave problème de santé publique. Une marche de contestations et d’informations se profile, en a croire les responsables d’associations de jeunes de cette localité pour exprimer leur « ras-le-bol » et « déception ».

Jeudi 25 Juin 2015 - 00:02

MISÈRE À PIKINE DIOKOUL : 3 mois sans eau. Une marche de contestation, en préparation.
Malgré la descente qui a été effectuée par le maire Mansour FAYE par ailleurs ministre de l’hydraulique et de l’Assainissement en compagnie de l’ancien DG de la SDE pour s’enquérir de l’ampleur des dégâts, le manque d’eau s’aggrave de plus en plus dans cette populeuse zone de Saint-Louis.
 
 « Nous n’arrivons même pas à avoir une petite goutte d’eau pour couper le jeune. Depuis 3 mois, c’est la même situation qui sévit. Nous n’en pouvons plus », fustige un acteur social de ce quartier.
 
Les Pikinois, sidérés par l’absence des autorités et leur « indifférence » face à ces difficultés vont  battre le macadam pour informer l’opinion nationale et internationale contre une « injustice ».

NDARINFO.COM

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET