Macky Sall : "L’art et la culture sont l’esprit de la civilisation"

Mardi 3 Mai 2016 - 22:13

L’art et la culture ne sont pas de "simples produits décoratifs", ils sont aussi "l’esprit de la civilisation, qui donne de la valeur à l’activité créative de l’homme", a soutenu, mardi à Dakar, le président de la République, Macky Sall. "Vous savez, nous savons, d’un savoir vécu en cette ère de mondialisation, que la culture et l’art ne sont pas de simples produits décoratifs. L’art et la culture sont l’esprit même de la civilisation", a souligné le chef de l’Etat.
Le président Macky Sall procédait à l’ouverture officielle de la 12e édition de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’Art 2016), qui se tient à partir de ce mardi, et jusqu’au 2 juin, à Dakar. Le thème de cette édition est : "La cité dans un jour bleu".
M. Sall estime que l’art et la culture "façonnent l’aventure humaine en donnant sens aux actions de l’homme entièrement voué à la maîtrise de son destin".
"La culture et l’art sont aussi facteurs de cohésion et de lien social, dans la mesure où ils tissent la trame de fond d’une identité sans cesse renouvelée, à condition qu’elle accepte et assume la dialectique de l’ancrage et de l’ouverture", a-t-il dit.
Parlant d’une tapisserie des Manufactures sénégalaises des arts décoratifs intitulée "Le Grand Magal de Touba", de Papa Ibra Tall, qui "trône majestueusement au siège de l’Organisation des Nations unies", Macky Sall a rappelé "la conscience collective et la puissance évocatrice" de cette œuvre d’art.
"La création de la biennale, dont nous inaugurons aujourd’hui la 12e édition, s’inscrit dans cette tradition d’élévation de la culture et des créateurs, qui remonte au président-poète Léopold Sédar Senghor", a-t-il fait remarquer.
Le chef de l’Etat est revenu sur les mesures et les initiatives prises par le gouvernement et destinées à "faire de la culture un facteur de développement". Il s’agit entre autres de la dotation d’un milliard de francs CFA du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOPICA) pour encourager la production.
Il y a aussi "la restructuration en cours des Nouvelles éditions africaines du Sénégal (NEAS), un patrimoine national et africain, la relance en 2016 du Grand Prix du président de la République pour les arts et les lettres, et la construction prochaine de l’Ecole nationale des arts et métiers de la culture, sur le site du Pôle urbain de Diamniadio (27 km à l’est de Dakar)".

APS

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Tintin le 04/05/2016 20:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il a oublié les sciences , la réflexion philosophique

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET