Macky Sall annonce un plan d’urgence de relance du tourisme

Vendredi 29 Novembre 2013 - 23:07

Le président de la République Macky Sall a annoncé, vendredi, la mise en place d’un plan d’urgence de relance du tourisme, qui puisse promouvoir le rôle primordial de ce secteur comme'' levier d’un développement durable profitable aux populations et créateurs d’emplois''.
‘’Cette décision de venir présider personnellement le lancement de la saison touristique marque mon ambition et l’attention particulière que je porte au tourisme. C’est pourquoi j’ai engagé le gouvernement à mettre en place ce plan d’urgence impliquant l’ensemble des acteurs’’, a notamment déclaré le chef de l’Etat.

Il s’exprimait au cours de la cérémonie officielle de lancement de la saison touristique 2013-2014 qui s’est tenue au Golf club de Saly-Portudal (Mbour). Macky Sall a ainsi précisé qu’il s’agit d’un plan d’urgence de relance du secteur, ''qui doit être partagé et discuté''.

Le président Sall a indiqué avoir déjà engagé le ministre du Tourisme et des Transports aériens ainsi que tout le gouvernement pour partir de ce plan pour communier avec les acteurs du secteur, en vue de lancer ‘’les perspectives immédiates’’ pour le développement du tourisme.

‘’La station touristique de Saly-Portudal, première station touristique de la sous-région, lors de la réalisation, a valu à notre pays une grande fierté dans le concert des destinations touristiques du monde. Pendant les vingt dernières années, la santé du tourisme sénégalais se mesurait essentiellement à partir des performances de Saly et de la basse Casamance’’, a rappelé M. Sall.

''Saly-Portudal, comme le Cap-Skiring, qui ont fait l’objet de programme d’aménagement touristique, devaient constituer les premiers pôles économiques du Sénégal dont le développement sera basé sur le tourisme'', selon le président Sall.

‘’Beaucoup de moyens ont été dégagés dans ce sens, mais la situation actuelle de Saly appelle des mesures d’urgence, des mesures aptes à assurer sa mise aux normes internationales, en vue de rebâtir un avenir prometteur pour le tourisme au Sénégal’’, a-t-il martelé.

Ces propos du chef de l’Etat apportent ainsi ''des réponses théoriques'' aux attentes des professionnels du secteur, selon leur porte-parole, Mamadou Racine Sy. Le président de l’Organisation du patronat du secteur touristique a listé l’ensemble des maux dont souffre le tourisme au Sénégal.

‘’Nous sommes comme Saint-Thomas. Nous ne croyons que ce nous voyons. Nous, professionnels du secteur touristique, préférons le miel sur la langue que dans les oreilles. Mais là, M. le président de la République, avec votre présence, nous commençons à sentir le goût du miel’’, a avoué M. Sy.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par dd le 30/11/2013 09:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plan d'urgence pour le tourisme : baisser le cout des taxes aeroportuaires, supprimer le visa, nettoyer le pays de ces sacs plastiques qui devaient etre interdit, metttre en place une police du tourisme pour empecher les "guides" d'emmerder les touristes.

2.Posté par Bouba Diop le 30/11/2013 12:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Non Monsieur le Président, avec tout le respect que j'ai pour vous, je ne peux qu'infirmer vos propos: très peu de moyens ont été mobilisés pour le tourisme au Sénégal ces 10 dernières années. Depuis Monsieur Sylla qui a été un excellent ministre jusqu'en 2000, la politique touristique du Sénégal n'est qu'amateurisme, palabres et incohérence. Le pays s'est reposé sur ses lauriers fânés! Résultat: Cap Skirring est vide, Saly et Mbour se vident, les parasites de tout poil harcèlent les derniers touristes fidèles au Sénégal...L'aéroport de Dias? Toujours pas livré, alors que les taxes ont explosé pour sa construction...Les Maisons du Tourisme en Europe? Amul. L'ANPT? Une coquille vide incapable de nous sortir de là. Le budget de l'Etat pour le tourisme? Y'en n'a pas...Le visa? Oui y'en a un: belle réforme!
Monsieur le Président, une politique touristique, ça se construit; votre plan d'urgence si tant est que vous puissiez le budgétiser, n'enlèvera rien au fait qu'en 13 ans la politique touristique du Sénégal est arrivée au point mort. La destination Sénégal fait fuir les tour operators car elle est 3 fois plus chère que le Maroc, la Tunisie ou la Turquie. Avant de penser à une remise à niveau des structures touristiques balnéaires et à un tourisme de luxe hors sujet, il serait souhaitable de tout faire pour mettre sur pied des vols et des séjours à un prix acceptable, avant de travailler à un autre tourisme, celui des parcs nationaux, grande richesse sénégalaise, ainsi quà un tourisme patrimonial, tous deux délaissés par manque d'ambition politique.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET