Saint-Louis du Sénégal - Actualités, Infos et News en direct - NDARINFO

Mali : "18 corps retrouvés" dans l'hôtel Radisson de Bamako, deux assaillants tués.

Vendredi 20 Novembre 2015 - 16:23

Un otage évacué de l'hôtel Radisson Blu par les forces de sécurité maliennes, à Bamako, le 20 novembre 2015.  (HABIBOU KOUYATE / ANADOLU AGENCY / AFP)
Un otage évacué de l'hôtel Radisson Blu par les forces de sécurité maliennes, à Bamako, le 20 novembre 2015. (HABIBOU KOUYATE / ANADOLU AGENCY / AFP)
L'attaque a commencé vers 8 heures. Une semaine exactement après les attentats meurtriers revendiqués par le groupe Etat islamique qui ont fait 129 morts à Paris, une prise d'otages est en cours à l'hôtel Radisson Blu, dans le centre de Bamako, au Mali, vendredi 20 novembre. 
Au moins 18 morts et deux assaillants tués. Les corps de 18 personnes ont été retrouvés dans l'hôtel, a indiqué à l'AFP une source de sécurité étrangère. Un Belge figure parmi les victimes, selon son employeur, le parlement de la communauté francophone de Belgique. Deux assaillants ont été tués, selon une source militaire malienne. 
• Plusieurs Français se trouvent parmi les otages.  Au total "125 clients et 13 employés" sont "toujours dans l'immeuble" de l'hôtel, selon le groupe hôtelier Rezidor à Londres. Plusieurs Français se touveraient parmi eux. La compagnie Air France a confirmé que ses 12 membres d'équipage à Bamako avaient été exfiltrés et se trouvaient en sécurité.
• Des assaillants avec des armes automatiques. Selon une source sécuritaire malienne, des assaillants sont rentrés dans l'enceinte de l'hôtel à bord d'une voiture munie d'une plaque diplomatique. Une fusillade a ensuite éclaté dans l'hôtel. "Ça se passe au septième étage, des jihadistes sont en train de tirer dans le couloir", a déclaré une source de sécurité à l'AFP. 
• Les forces spéciales françaises sur place. Elles sont venues de Ouagadougou, au Burkina Faso voisin. Des forces spéciales américaines vont aussi porter assistance aux Maliens, selon le Pentagone. Une quarantaine de gendarmes du GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale) partent vendredi en mission au Mali, a annoncé le ministère de l'Intérieur français. 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss

Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !


ACTU PEOPLE

Djibo KA devient Grand reporter chez NDARINFO

Nous l’avons débauché du Partenariat à la suite d’intenses tractations. L’ONG ne voulait pas perdre...

La dynamique équipe pédadogique de l'école élementaire de Ndoye DIAGNE

Ces quatre pédagogues font un travail remarquable à l'école de Ndoye DIAGNE dans la Commune...

Journée de don de sang de l'ISM Saint-Louis

Bonne initiative des étudiants de l'ISM Saint-Louis qui ont organisée une belle journée de don de...

LERAL.NET