Mamadou Diagna Ndiaye : ‘’ Je me suis toujours défini comme un passionné de la République’’.

Dans cet entretien exclusif accordé à Ndarinfo.com, le portail de Saint-Louis, Mamadou Diagne Ndiaye, le président du Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS) apprécie sa récente nomination au poste de ministre conseiller chargé des investissements. Satisfait par l’organisation de la journée olympique organisée cette année à Saint-Louis, Diagna Ndiaye fidèle à son d’engagement citoyen et discret, se réjouit de la mobilisation des sportifs de la région et réitère sa volonté de construire olympique à Saint-Louis. Entretien.

Mercredi 26 Juin 2013 - 19:17

Mamadou Diagna Ndiaye : ‘’ Je me suis toujours défini comme un passionné de la République’’.
Ndarinfo.com : Bonjour Monsieur le Ministre, quelles sont vos appréciations sur la journée olympique de Saint-Louis et l’implication des acteurs sportifs de la ville ?

MDN : Le choix de Saint-Louis pour abriter une journée olympique a été un choix de raison et de cœur. L’idée de cette décentralisation a atteint tous les objectifs qui lui étaient assignés. J’ai beaucoup apprécié cette formidable mobilisation citoyenne et cette mise en commun des énergies mise au service de l’idéal olympique.

Je veux surtout féliciter chaleureusement les acteurs sportifs de la ville de Saint-Louis qui ont été l’épine dorsale de ce mouvement et sans qui, rien n’aurait été possible.

Ndarinfo.com : Vous avez l’ambition de construire une piscine olympique à Saint-Louis, qu’est-ce qui vous a motivé à prendre cette décision bien accueillie par la population de Saint-Louis ?

MDN : Ce projet de construction d’une piscine olympique à Saint-Louis est dans la continuité du programme d’investissement du CNOSS et traduit notre volonté d’offrir les meilleures chances d’épanouissement de la jeunesse des régions de l’intérieur du Sénégal. La décentralisation des structures sportives participe de la démocratisation du sport et c’est une bonne perspective.

Ndarinfo.com : Vous avez été nommé récemment ministre conseiller chargé des investissements. Ce poste n'est pas rémunéré, est-ce là une façon de prouver votre engagement citoyen à côté du président Macky Sall ?

MDN : Comme vous le savez, je me suis toujours défini comme un passionné de la République. Mon engagement citoyen date de longtemps. Le Président de la République est l’incarnation de la République, de ses exigences, de ses espérances, de ses ambitions. J’essaye de contribuer peu ou prou aux progrès de la République à ses réussites et à ses succès. Un engagement citoyen est permanent. Il n’est pas lié à un Président ou un régime. Un engagement citoyen c’est comme disait Kennedy « Demande ce que tu peux faire pour ton pays mais pas ce que ton pays peut faire pour toi ». Le pays transcende les régimes et les alternances qui sont la respiration naturelle de la démocratie.

Ndarinfo.com : Pouvez-vous précisez les perspectives de votre ancrage dans le gouvernement sénégalais et les objectifs que vous vous êtes assignés ?

MDN : La seule perspective qui fonde et qui justifie mon ancrage est celle liée à l’émergence économique et sociale de notre pays. Je ne méconnais pas la complexité de cette tâche et les contraintes de toute nature qu’elle suppose. J’ai l’ambition d’être un des maillons de cette chaîne du développement national, dans le cadre d’un effort collectif performant porteur de progrès social satisfaisant pour tous. L’objectif est clair et simple. Faire tout pour amener le maximum d’investisseurs au Sénégal pour faire émerger le pays. Nous n’avons pas besoin de réinventer le fil à couper le beurre. La croissance est intrinsèquement liée à l’investissement. Nous allons essayer la solution du secteur privé national et international après avoir constaté les limites du binôme aide au développement/endettement.

Si la Chine qui est encore officiellement communiste a pu se développer avec des investissements privés pourquoi pas le Sénégal dirigé par un libéral ? Je travaille pour créer les pré-requis de l’émergence qui ont pour nom : état de droit, code des investissements attrayant et sécurité juridique et judiciaire pour l’investissement étant donné que notre pays a atteint le premier critère de l’émergence à savoir la stabilité politique. Retenez que je suis d’avantage sur la logique des résultats et de l’efficacité que sur celle des honneurs. Je suis tout entier dans cette approche utilitariste, volontariste et sacerdotale pour ainsi dire du développement du pays.


Propos recueillis par Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET