Mansour Faye plaide pour un assainissement autonome

Lundi 3 Octobre 2016 - 15:22

Mansour Faye plaide pour un assainissement autonome
Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, a plaidé, lundi, à Dakar, pour le développement d’un assainissement autonome basé sur une approche chaîne de valeur.
 
’’Il convient de développer un assainissement autonome assis sur une approche chaîne de valeur apte à démultiplier les excédents positifs en termes d’amélioration de la qualité de service et de création d’emplois, des nouvelles unités et des valeurs pouvant les soutenir’’, a-t-il dit.
 
M. Faye s’exprimait à l’ouverture de l’atelier régional sur les approches innovantes en assainissement urbain en Afrique subsaharienne, qui s’est ouvert lundi à Dakar. 
 
A l’instar des plusieurs pays, dit-il, le Sénégal développe des initiatives en matière d’assainissement urbain en combinant les ressources concessionnelles, en renforçant les subventions publiques et en mettant en place un fonds dédié à l’assainissement. 
 
’’En 2015, les approches innovantes centrées autour de l’assainissement autonome mises en œuvre par l’Office national du Sénégal, ont donné des résultats assez satisfaisants dans ce domaine’’, a affirmé le ministre de l’Assainissement. 
 
D’après lui, le recours à l’aide publique au développement et au budget national ne suffit pas à assurer le fonctionnement de tous les ouvrages d’assainissement nécessaire à l’accès universel. 

Il estime qu’’’il faut se féliciter des performances impressionnantes notées dans certains de nos Etats’’, bien que la quasi-totalité de ces pays n’ont pas atteint en 2013 l’objectif fixé par la communauté internationale concernant l’amélioration et l’accès au service d’assainissement.
 
’’Cet atelier constitue selon lui, une occasion unique pour passer en revue les approches innovantes et identifier celles qui peuvent être mises à l’échelle en Afrique subsaharienne’’, a pour sa part soutenu le représentant résident par intérim du bureau régional de la BAD au Sénégal, Adalbert Nshimymuremyi. 
 
Rappelant la mission de la Facilité africaine de l’eau (FAE), il a évoqué quelques actions de ce programme menées autour de trois stratégies, notamment dans la préparation de projets d’investissement, l’amélioration de la gouvernance de l’eau ou la promotion des connaissances.
’’Face à la précarité des conditions d’assainissement dans les zones urbaines défavorisées d’Afrique subsaharienne, la FAE a initié depuis 2011, un programme spécifique qui leur est dédié afin de promouvoir de nouvelles approches susceptibles d’améliorer sensiblement les services d’assainissement’’, a-t-il affirmé.
 
Il a souligné que le programme d’assainissement des zones urbaines défavorisées que la FAE a mis en œuvre cadre parfaitement avec l’objectif prioritaire de la BAD visant à l’amélioration de la qualité de vie des Africains.

Source: APS

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par cheikh doucoure le 04/10/2016 13:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MERCI MONSIEUR LE MINISTRE ET BONNE CONTINUATION QUE LE BON DIEU VOUS ACCOMPAGNE AMINE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET