Matam : début d'une formation sur la parité

Jeudi 28 Février 2013 - 06:42

Matam : début d'une formation sur la parité
Une session de formation de trois jours ( 27 fév-1er mars) sur la parité, à l’intention des femmes des trois régions du Nord, Louga, Saint-Louis et Matam, a débuté mercredi, dans les locaux du centre culturel de Matam, a constaté le correspondant de l’APS.

La rencontre est organisée par l’antenne régionale du Conseil sénégalais des femmes (COSEF) de Saint-Louis, avec pour objectif de mieux toucher les femmes de la région de Matam habitant les coins les plus reculés.

La présidente du point focal du COSEF, de la zone Nord, Aïda Mbaye Dieng, a expliqué que ‘’cette formation va permettre aux séminaristes de mieux assimiler et comprendre le véritable rôle de la parité’’.

Les bénéficiaires de la formation ‘’vont à leur tour véhiculer les connaissances acquises’’ en direction des femmes ‘’habitant les coins les plus reculés de la région’’.

Le choix de Matam pour l’organisation de la session de formation répond au souci de mener une politique de décentralisation destinée à toucher des populations cibles vivant dans des zones éloignées.

L’objectif du COSEF, a souligné la présidente de son point focal à Matam, est ‘’d’obtenir l’effectivité de la loi sur la parité à l’Assemblée nationale’’.

Il s’agit aussi ‘’d’envoyer à l’hémicycle des femmes intellectuelles capables de défendre des projets de loi’’, a-t-elle dit.

La zone de Matam, dit-elle, est une zone particulière, marquée encore par certains tabous. ‘’Il nous faut mener une sensibilisation très efficace afin de faire comprendre aux hommes de la région l’utilité de la parité dans les foyers et ailleurs. La parité ne signifie pas une égalité entre homme et femme, mais c’est la manière uniquement de faire accéder aux femmes aux instances de décision’’, a-t-elle souligné.

La coordinatrice du COSEF dans la région de Matam, Aram Sèye Diop, ‘’s’est réjouie de la décentralisation des activités par cette organisation.

‘’J’espère qu’à la sortie de cette formation les séminaristes auront mieux de connaissances, pour un plaidoyer sur le renforcement des capacités pour la mise en œuvre effective de la loi sur la parité’’.

L président du conseil régional de Matam, Abdoulaye Dramé, a dans son intervention, souligné que ‘’ce séminaire va permettre aux femmes d’instaurer une large concertation et une discussion sur ce projet de société’’.

Selon lui, ‘’les femmes sénégalaises constituent une masse importante de l’électorat sénégalais. Donc, on devrait en tenir compte’’.

‘’Si elles s’organisent, je prédis que le président de la République va les soutenir sur tous les plans’’, a-t-il affirmé.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET