Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Mbaye Boye-El Hadj Dia, complices hier, opposés aujourd’hui

Dimanche 4 Novembre 2012 - 05:50

Mbaye Boye-El Hadj Dia, complices hier, opposés aujourd’hui
L’assemblée générale de la Fédération sénégalaise de judo et disciplines assimilées (FSJDA) de ce samedi qualifiée de rencontre de tous les dangers mettra aux prises dans deux camps antagoniques deux dirigeants qui se battaient ensemble naguère pour l’émergence d’une Fédération démocratiquement élue et émanant des clubs affiliés.

D’une part, il y aura le camp du président sortant, El Hadj Moussa Dia, et d’autre part celui entourant Mbaye Boye, le directeur de l’Institut de judo de Saint-Louis. Ces deux dirigeants ont cheminé ensemble pendant deux décennies et ont été de toutes les batailles pour la restauration d’une Fédération émanant des clubs.

Une bataille de leadership qui les avait amenés à dénoncer la mise en place d’un Comité d’exception par l’ancien ministre d’Etat, ministre des Sports, Youssoupha Ndiaye, entre 2002 et 2005.

Personnalité marquante du judo national et organisateur du tournoi international de Saint-Louis, une des manifestations les plus courues sur le continent, Mbaye Boye n’a qu’un mot à la bouche : ‘’l’alternance au judo’’.

‘’Nous avons estimé que le judo a souffert de la gestion de cette équipe composée du président et de son directeur technique. Il faut qu’ils rendent le tablier’’, explique Mbaye Boye.

Reconnaissant avoir cheminé longtemps avec le président de la FSJDA pour ‘’les intérêts du judo’’, il estime que ce qui l’importe le plus ‘’est l’avenir de la discipline’’.

‘’J’estime que le judo sénégalais mérite plus que les résultats actuels, des accessits dans les championnats d’Afrique et une seule place aux Jeux olympiques de 2012. Ca suffit et il faut qu’on se dise la vérité’’, a-t-il insisté.

De son côté le président de la FSJDA, El Hadji Moussa Dia nie l’existence d'une crise et préfère parler de problèmes de financement de la discipline.

‘’Le Sénégal est toujours bien placé entre la 5-ème et 6-ème place derrière les pays du Maghreb qui mettent plus de moyens que nous’’, a-t-il dit.

''Le Sénégal est à sa place sur l’échiquier du judo africain pour ceux qui connaissent la discipline et ne font pas de cette assemblée générale qui aura lieu, selon nos textes et nos règlements, une occasion de régler des comptes personnels’’, a-t-il martelé.

‘’Si les gens ne veulent plus de nous, nous partirons’’, a-t-il dit, tandis que pour Mbaye Boye, il ne s’agit point de problèmes de personne.

‘’Le judo sénégalais doit occuper les premières places et ce n’est pas seulement un problème de moyens mais de leadership’’, insiste Mbaye Boye. Selon lui, ''les dirigeants actuels ne sont pas véritablement concernés par les problèmes du judo''.

‘’Ils prennent plutôt le judo en otage et l’utilise à d’autres fins’’, soutient-il.

APS



Commentez maintenant

1.Posté par bocar le 04/11/2012 10:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas c pas toi, Mbaye Boye, qui peut apporter qqchose au judo sénégalais. Tu n'as jamais été un champion en judo, champion de la quémande.

2.Posté par mamadou lamine le 05/11/2012 09:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est exactement ce que tu fais Mbaye Boye! Tu prends le judo en otage pour l'utiliser a tes propres fins, comme le championnat national 2012 ou tu as laissé tes judokas s’entraîner pendant des semaines, perdre du poids, prendre une journée de travail pour venir a Dakar....tout ça pour leur dire, une fois sur le tatamis: "il n'y aura pas de championnat aujourd'hui, nous faisons la grève". Tu ne penses pas que c'est manipuler les judokas? Les mettre devant le fait accompli tout cela pour servir ton envie de prendre la tête de la fédération nationale? Tu ne penses pas qu'ils aient leur mot à dire sur tout cela? Que ce sont eux les premiers concernés et donc eux qui devraient porter tout phénomène de grève et non toi?
Je pense que les judokas Saint Louisiens ont beaucoup à dire sur tout cela. Sur ta gestion toute particulière du tournois International de Saint Louis, et du club de Saint Louis. Ou sont passé les 4 surfaces de tatami qui avaient été donnée au Club de Saint Louis? Ou sont passé tous les kimonos également donnés au club? Aucun judokas du club n'en a vu la couleur.
Tu veux prendre la tête du niveau national alors que tu n'arrives pas a prendre en main l'Institut de judo de St Louis. Pourquoi les partenaires venus avec l'envie de développer le club sont partis aussi vite en ne voulant plus entendre parler de toi? Pourquoi on ne te vois que quand il y a des évènements médiatique, ou quand tu as besoin des judokas? Pourquoi le dojo est dans un tel état de délabrement alors que la fédération n'est pas pauvre et que Saint Louis compte parmi les meilleurs judokas du Sénégal (et là il faut remercier les coachs et le noyaux dur des judokas qui ont une véritable passion pour ce sport, peu importe les conditions dans lesquelles il le pratique)?
Non vraiment Mbaye Boye, tu n'es pas digne de prendre la tête de la FSJDA, ni même de garder celle de la fédération de l'institut de judos de Saint Louis. Toi aussi, si tu as un jour aimé le judo, rends ton tablier!

3.Posté par Thioube le 07/11/2012 12:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est important aujourd'hui de comprendre la situation du judo sénégalais. Malheureusement pour les Sénégalais qui s'y intéresse sans avoir la chance d'être éclairé. Ils écoutent les radios et lisent les journaux et malheureusement les informations sont contradictoires, variées et pas du tout concordantes. Je pense qu'il est temps d'aller à la source et de permettre aux sénégalais de comprendre le vrai problème de notre judo. Un président de ligue souhaite le départ du président de la fédération, c'est bien possible. Quand il fait venir d'anciens judokas pour occuper le tapis des championnats nationaux pour empêcher la tenue de cette grande manifestation, c'est autre chose. Ce même groupe a décidé d'empêcher la tenue de lA.G. de la Fédération et bizarrement, ils sont soutenu par Mme Dieynaba KANE du ministère des sports et aussi le CNOSS qui n'ont pas d'assister aux travaux de la FSJDA. Personnellement, je pense que le sport est démocratique depuis plus d'un siècle maintenant. Il est impossible de comprendre et même de soutenir la rebellion enregistrer au judo c'es derniers mois. Il n'y aura que deux cas de figure dans cette affaire: Le ministère des sports (DAPS) qui soutient la rebellion retire sa délégation de pouvoir, ce qui ne l'arrange pas comme dans le passé; Ou bien renforcer le bureau de la Fédération qu'il a installé et qui ne demande qu'à être renouveler conformément au disposition de l'arrêté 12529 qui régit les fédérations et groupements sportifs Sénégalais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés. Ndarinfo.com milite en faveur d'un débat citoyen constructif au service de Saint-Louis du Sénégal.

Facebook
Twitter
Google+
Instagram
YouTube
Rss


Recherche SUR NDARINFO




Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

Le People de Ndar

Le Préfet Alioune Badara SAMBE avec l'imam Abdallah SALL

Le Préfet du département de Saint-Louis Alioune Badara SAMBE avec l'imam Abdallah SALL par ailleurs...

Aboubacry SOW, le maire de MERY en compagnie du Doyen Kama BA

Le nouveau maire de MERY en compagnie du Doyen Kama BA de la RTS

Khady Wade de Ngallèle en toute complicité avec Mme Awa NDIAYE

Khady Wade surnommée la "Lionne de Ngallèle" avec Mme Awa NDIAYE lors de l'installation du Conseil...








Réactions des Internautes



Dernières actualités à la Une

Actualités

Société

Education

Culture

Monde

Science

Facebook
Twitter
Google+
Mobile
YouTube

télécharger notre extension