Médiation au sommet Mansour Faye et Awa Marie Coll Seck fument le calumet de la paix.

La brouille entre le délégué général à la protection sociale et à la solidarité nationale, Mansour Faye et le Ministre de la Santé sur les 5 milliards de la Couverture maladie universelle a trouvé une issue heureuse. Après une médiation d’Abdoul Mbaye, les deux parties se sont rencontrées, et les divergences, aplanies.

Dimanche 10 Février 2013 - 00:13

Médiation au sommet Mansour Faye et Awa Marie Coll Seck fument le calumet de la paix.
C’est sur médiation du chef du gouvernement que le délégué général à la protection sociale et à la solidarité nationale et le ministre de la Santé, Awa Marie Colle Seck ont fumé le calumet de la paix. Les deux personnalités qui sont appelés à cheminer ensemble pour mettre en place un dispositif de concertation nationale et internationale pour prendre en charge la demande sociale, dans le cadre de la Couverture maladie universelle au bénéfice des familles vulnérables, sont conscientes des défis de l’heure. C’est cela qui a motivé la rencontre, sur instruction du chef du gouvernement à qui le chef de l’Etat à donné les coudées franches pour réconcilier les deux responsables.

Désormais, sur la supervision du ministre de la Santé, c’est la gestion commune pour les deux structures qui doivent réunir tous les acteurs institutionnels intéressés, afin de réussir le programme. Les deux parties sont convenues que la réussite d’une telle politique impose d’établir un cadre de référence et d’action qui apportera plus de cohérence et de synergie. C’est dans ce cadre que le ministre a rencontré hier des Ong
Pour rappel, en janvier dernier, le délégué général à la protection sociale et à la solidarité nationale avait organisé une journée de partage et de réflexion sur la couverture maladie universelle, à l’insu du Ministre de la Santé. Démarche qui du reste n’avait pas été du tout appréciée au Ministère de la Santé. Awa Marie Coll Seck soutient que la gestion de la manne financière estimée à prés de 5 milliards de F Cfa doit revenir de facto au Ministère. Ainsi, au cours d’un Conseil des ministres, la dame s’en était ouverte au chef de l’Etat ; et ce dernier avait demandé au Premier ministre de faire l’arbitrage. C’est chose faite depuis hier.
Sékou Dianko DIATTA
REWMI QUOTIDIEN

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET