Menace de mort contre actunet: Les éditeurs de la presse en ligne prêts à faire face

Dimanche 24 Août 2014 - 11:45

Un membre de l’Association des Editeurs et Professionnels de la Presse en ligne (APPEL) vient de subir des menaces de mort. Des individus se camouflant derrière l’adresse mail «defenseurdelarepublique@gmail.com) ont envoyé à Mouth Bane, administrateur du site d’information "Actunet.sn" un message que nous vous livrons in extenso : «Le Mercredi 20 août 2014 23h50, defenseurdelarepublique <defenseurdelarepublique@gmail.com> a écrit : Nous allons fermer Actunet, te tuer ou te mettre en prison. Nous avons les moyens de te faire taire. Ton site nous emmerde. Nous savons comment faire pour t'envoyer à reubeuss. Ce message est un avertissement. Si tu persistes nous allons mettre en application notre stratégie et tu verras. Défenseur de la République"».


Nous éditeurs de la Presse en ligne, condamnons fermement ces menaces et s’insurgeons contre de telles pratiques d’un autre âge. Ce ne sont pas ces menaces qui nous ferons peur ou dévierons un site de sa ligne éditoriale. Même si l’adresse mail semble vague, la teneur du message serait très éloquente. Elle indique ou semble guider du bord d'où proviendraient ces menaces. Toutefois, cela ne nous ébranle gère.

Les Editeurs de la presse en ligne exprime une solidarité sans faille à Mouth Bane et se tient à ses côtés pour toute autre action. D’ailleurs, une concertation est engagée pour étudier rapidement les mesures et actions à prendre afin que ce soit disant <defenseurdelarepublique@gmail.com> sache qu’il nous trouvera sur son chemin avant d’accéder à Actunet.

Par la même occasion, nous saisissons le Syndicat des Journalistes, la Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) ainsi que les organisations de défense de la liberté d’expression et de presse. APPEL estime que quelque soit la faute d’un journaliste ou d’un organe de presse, aucune raison ne peut justifier des menaces de mort ou des attaques gratuites. Déjà Reporter Sans Frontièr et Amnesty International Sénégal ont été saisis. La Raddho sera saisie dans les prochaines heures. Une plainte sera déposée lundi prochain.

Nous recevons souvent des menaces mais celles-ci est très grave pour mériter une alerte. Nous n’attendrons pas que ces gens passent à l’acte pour réagir ou dénoncer. Il y a un adage qui dit: Mieux vaut prévenir que guérir!

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET