Menaces de fermeture de Walf Fadjri : Le CDEPS exprime son inquiétude et condamne toute entrave à la liberté de la presse

Dimanche 20 Mars 2016 - 17:02

Le Conseil des Diffuseurs et Éditeurs de Presse du Sénégal (CDEPS) dans une note qui nous est parvenue, exprime son inquiétude sur les menaces d’arrêt de diffusion de la télé et de la radio du groupe Walf Fadjri. Cet arrêt de diffusion de la radio et de la télé de Sidy Lamine Niass serait motivé explique-t-il, par la propagande, le jour du vote, en faveur du NON au référendum de ce dimanche 20 mars 2016.

Et « cette situation serait grave pour la presse sénégalaise » explique le CDEPS. « Le Sénégal étant un État de droit, le CDEPS pense que toute interdiction de diffusion d’un organe de presse doit se faire conformément à la loi. Fort de cela, le CDEPS condamne toute entrave à la liberté de la presse », ajoute la note.
Aussi, appelle t-il le Gouvernement et les organes de presse du Sénégal à s’inscrire dans la stricte légalité...

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Bouba Diop le 21/03/2016 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le jour du vote on ne doit plus faire campagne, Walf Fadjri ne respecte donc pas la loi...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET