Meurtre du sénégalais Ismaila Faye au Maroc : Le coupable serait un militaire encore en liberté.

C’est le drame qui secoue actuellement la communauté sénégalaise au Maroc. L'auteur du crime perpétré à Rabat, mercredi, contre le jeune sénégalais serait en fait un militaire. L'homme est encore en fuite dans le pays et un avis de recherche a été lancé à son encontre ce jeudi. Les représentants de la communauté réclament l’ouverture d’un procès.

Vendredi 16 Août 2013 - 07:38

Meurtre du sénégalais Ismaila Faye au Maroc : Le coupable serait un militaire encore en liberté.
L’homme qui a mortellement poignardé Ismaila Faye « est un militaire », a révélé à Yabiladi cet après-midi Muntaga Diop, membre de l’Association des ressortissants sénégalais résidant au Maroc [ARSEREM]. Ce dernier a passé tout l'après-midi au Commissariat de Kamra, où il a accompagné l’avocate en charge du dossier. « Elle devait rencontrer le procureur pour régler des modalités judiciaires », confie-t-il.
Joint par nos soins, l’avocate, Maitre N., a bien répondu « oui » , quand nous lui avons demandé si le présumé coupable était bel et bien un militaire. Mais très vite, elle a interrompu la conversation, car elle était encore en entretien avec le procureur.
Un militaire toujours en liberté

Fait surprenant, au moment des faits, le coupable n’a pas été arrêté. Une enquête ouverte par la police judiciaire de Rabat sur ordre du parquet général a permis d'identifier le suspect et d'émettre un mandat d'arrêt national à son encontre.

Pour rappel, Ismaila Faye a été poignardé à mort, mercredi matin, à la gare routière d'Al Kamra de Rabat. En effet, le jeune homme se rendait à Fès, où « il devait remettre des valises pour sa mère à un compatriote qui voyageait pour le Sénégal », relate à Yabiladi Ousmane Ba, membre de l’ARSEREM et président du collectif des communautés subsahariennes au Maroc (CCSM). C'est ainsi que le problème de place s'est posé, lequel a viré au drame.

La dépouille d'Ismaila est actuellement à la morgue de la Médina de Rabat. M. Ba fait partie des premières personnes qui l'ont vu. « Il a reçu trois coups, un à la tête, un au niveau de la bouche et un autre en pleine poitrine », explique-t-il, ajoutant que le jeune homme « est mort sur le champ ».

Silence radio
Selon ce militant associatif, la police détient le film de l’incident. « Les caméras de surveillance ont filmé toute la scène. La police ne voulait pas au départ, mais a finalement montré la vidéo à l’un de nos compatriotes qui s’étaient retrouvé sur les lieux quelques instants après le crime », raconte-t-il.
Pour l’instant, la police marocaine reste muette sur le sujet. A la Préfecture de police de Rabat, il était quasi-impossible d'entrer en communication avec un commissaire pendant toute la journée.

La diplomatie sénégalaise, de son côté, se tient à l'écart des médias. Au consulat général du Sénégal, c’est le silence radio. « Pour l’instant, je ne veux pas faire de commentaire et je n’en ferai pas sur cette affaire », a indiqué ce matin à Yabiladi le consul, Cheikh Tidiane Sal. A l’Ambassade, pas moyen d’obtenir des réponses, le 15 Août est un jour férié dans le pays. Mais une chose est certaine, les autorités sénégalaises ont réagi avec beaucoup de lenteur dans cette affaire. Une lenteur que la presse de ce pays n'a pas manquer de dénoncer. D’après un travailleur sénégalais au Maroc, « l’attitude de la diplomatie n’est pas étonnante, dans la mesure où il semble vouloir gérer ce drame de manière pacifique ».

Une plainte déposée dès vendredi
Quoi qu’il en soit, la communauté sénégalaise au Maroc vit mal cet incident. Pour elle, il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il s’agit d’un « acte raciste ». Sur la toile, les réactions fusent. Et les membres de l’ARSEREM sont du même avis. « C’est un comportement raciste », tranche Ousmane Ba, sans détour. « Je vis au Maroc depuis 2001, ce sont des choses qui nous arrivent souvent, surtout dans les bus et taxis. Mais il faut juste savoir éviter les palabreurs », témoigne-t-il. « C’est trop flagrant, il faut qu’il y ait un procès, afin que justice soit faite », a-t-il ajouté.
Aux dernières nouvelles, le consul général du Sénégal « va déposer une plainte vendredi au Commissariat de Kamra », nous a confié M. Ba.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET