Migration féminine : Le GERM expose le désarroi des sénégalaises travailleuses en Espagne et exige la lumière sur les 19 milliards

‘‘Les mauvaises stratégies du Gouvernement précédent, dans la gestion de la migration circulaire, ont rendu plus vulnérable les femmes sénégalaises migrantes en Espagne’’, a déclaré Mariame Badji, (Université de Madrid) lors d’un Brown Bag Seminar organisé ce mercredi à l’Université Gaston Berger, par le Groupe d’Etudes et de Recherches sur les Migrations (GERM et Faits de Sociétés).

Mercredi 18 Juillet 2012 - 21:21

Le Docteur Aly Tandian
Le Docteur Aly Tandian
‘’Il est temps de faire le bilan de ce qui s’est passé avec recrutement de ces femmes. Si l’Etat ne réagit pas les professionnels de la migration que nous sommes le feront bouger. Si les femmes ne peuvent pas revenir, au moins, qu’elles vivent de manière descente car les conditions dans lesquelles ces femmes vivent s’empirent de plus en plus’’, a-t-elle dit.

En effet, pour répondre aux besoins de son agriculture et de son commerce de biens et services, l’Espagne avait initié avec le Sénégal, des contrats de travail de femmes migrantes pour ses entreprises agricoles du sud (Huelva).

Cette opération a posé de nombreux défis dont les plus évidents sont liés à la protection sociale de ces femmes recrutées un peu partout à travers le Sénégal. De nombreuses migrantes sénégalaises s’y sont installées pour intégrer, entre autres, des services aux particuliers qui prolongent, d’une certaine manière, leurs activités domestiques au Sénégal.

Le Docteur Aly Tandian, coordonnateur du GERM, a déploré les nombreuses difficultés auxquelles les femmes travailleuses sont confrontées.
‘’Les femmes travaillent dans des températures estimées à près de 40 degré Celsius inhalant parfois des produits phytosanitaires qu’elles manipulent sans aucune protection, sans visites médicales avant et après le travail. Pour lui, ‘’les politiques n’ont pas aidées les travailleuses envoyées à connaitre leur droit’’, a révélé M. Tandian.

Pour lui, ‘’la situation de certaines travailleuses agricoles suscite plus d’inquiétudes dans la mesure où les employeurs espagnols ont mis fin à ce créneau de la migration légale. De leur coté les autorités gouvernementales espagnoles restent encore silencieux de l’avenir qui sera réservé à ces accords sur les contrats de travail. Concernant les employeurs espagnols (…), leur refus de renouveler les contrats et de poursuivre le programme est à n’en pas douter un obstacle de plus dans la situation sociale des migrantes sénégalaises restées en Espagne’’.

Le sociologue pense que le tabou apposé sur ce phénomène doit être maintenant enlevé pour trouver où se situe ‘’le désenchantement sur le plan social’, économique’’ des politiques gouvernementales mises en place.

Par ailleurs, le Professeur Magueye Seck, enseignant à l’Université de Boston (Curry USA) a attiré la sonnette d’alarme sur la banalisation de la migration qui aboutit à un aggravement continuel de ses conséquences sur la société.

‘’ C’est un problème extrêmement grave que les Sénégalais comprendront mieux dans 5 ou 6 ans. Les médias, les sociologues, des politicologues devraient être là pour nous aider ensemble à trouver des solutions ‘’, a-t-il exigé.

‘’On ne peut pas en parler de migration féminine sans parler de sexisme et de discrimination. Ce sont des problèmes très sérieux auxquels nous avons à faire face. Un pays qui peut donner des visas qu’à des femmes et seulement à elles pour des raisons que ni les espagnols ni les sénégalais ne peuvent expliquer, c’est très grave. Pourquoi des femmes, seulement des femmes, pour aller ramasser des fraises et retourner au Sénégal ?’’, se demande M. Seck.

Il a par ailleurs suggéré que l’Etat du Sénégal fasse la lumière sur 19 milliards octroyés au régime précédent dans le cadre de l’accord bilatéral entre le Sénégal et l’Espagne. ‘’Ces fond ont été dépensés sur fond de corruption, de fraudes, de ventes de visas’’, indique le Criminologue.

CSS/CM/EG
Ndarinfo.com

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET