Monsieur le Président, vous avez confié l’environnement à un Ministre incompétent ! Par Moumar GUEYE

« Les agents de l’État doivent adopter le culte du résultat, et cultiver davantage, la probité, la loyauté, l’humilité, le respect et la courtoisie. L’Administration doit être au service des usagers par sa proximité, sa simplicité, sa disponibilité, sa célérité, la lisibilité et l’efficacité de son action » (Président Macky Sall)

Vendredi 8 Juillet 2016 - 16:09

Après vous avoir offert cette belle réflexion du Chef de l’État, je voudrais commencer mon propos par féliciter le Docteur Ousmane Aly Pame, Président de Global Ecovillage Network (GEN) qui a eu le courage et la sincérité de publier il y a quelques jours, un article de haute facture qu’il avait titré : « Le ministère de l’Environnement du Sénégal : une institution en hibernation » (Le Quotidien n°4023 du 7 juillet 2016). M. Pame a ainsi passé en revue les indices manifestes d’incompétence, de népotisme et de contre performance qui prévalent au Ministère de l’Environnement et du Développement durable de notre pays.


Je m’en vais emprunter les conclusions du Docteur Pame pour appeler respectueusement la haute attention du Chef de l’État sur cette grave situation qui prévaut au Ministère de l’Environnement:  « le Ministère de l’Environnement regorge de jeunes cadres compétents et expérimentés, mais quand le chef d’orchestre manque de charisme ou n’est pas à la hauteur des défis, cela conduit nécessairement à une impasse institutionnelle  préjudiciable à l’amélioration des conditions d’existence de nos compatriotes ».


J’ajouterais que j’ai servi dans différents ministères de l’Environnement de 1970 à 2009, soit près de 40 ans ! Je dois avouer que je n’ai jamais rencontré un Ministre aussi incompétent et aussi discourtois que celui à qui le Chef de l’État a confié présentement, la gestion des ressources forestières et fauniques de notre pays !

Dans ma longue carrière, j’ai travaillé avec d’éminents ministres de l’envergure de M. Abdourahmane Dia, premier Secrétaire d’État aux Eaux et Foret du Sénégal en 1973. J’ai également travaillé dans ce ministère avec diverses appellations, sous l’autorité de M. Moctar Kébé, M. Cheikh A. Cissokho, le Pr. Abdoulaye Bathily, le Dr. Mamadou Lamine Bâ, M. Modou Diagne Fada, M. Thièrno Lô, M. Djibo Leyti Kâ. Tous ces ministres se sont distingués avec bonheur par des qualités professionnelles louables que leurs collaborateurs et compatriotes ont souvent bien appréciées.


Mais ce qui se passe actuellement au Ministère de l’Environnement est un vrai scandale ! C’est le règne du népotisme, du favoritisme et de l’arrogance. La plupart des postes de responsabilité ont été confisqués par le ministre et redistribués à ses proches et à ses partisans. Le cas de l’éviction injuste et arbitraire de Madame Ndao, coordinatrice de Cellule d’éducation et de formation environnementale (CEFE) a ulcéré tous les acteurs de l’éducation environnementale.


Les immixtions intempestives du ministre dans les affectations des agents des corps paramilitaires des Eaux et forêts et des Parcs nationaux ont démoralisé les troupes de ces deux corps. Il est à signaler le cas de ce Conservateur, officier supérieur des Parcs nationaux qui est mort de stress et de chagrin, car il ne pouvait guère supporter la suprême humiliation qui lui a été faite à travers une affectation arbitraire. En effet, il a été relevé de son poste de Conservateur du Niokolo Koba pour être affecté à la réserve de faune de Popenguine, un poste beaucoup moins prestigieux pour un officier de son rang. C’est comme si un Gouverneur de région était affecté quelque part comme sous préfet !


Ignorant royalement les directives du Président de la République, le ministre de l’environnement semble méconnaitre l’étymologie du mot « ministre ». C’est la raison pour laquelle, je voudrais lui rappeler que le mot « ministre» vient du Latin classique « minister » qui signifie « serviteur ». Voilà pourquoi lors du Forum national de l’Administration, le Président Macky Sall a rappelé la recommandation suivante à tous les agents de l’État: « L’Administration doit être au service des usagers par sa proximité, sa simplicité, sa disponibilité, sa célérité, la lisibilité et l’efficacité de son action ».


Tout le monde sait que c’est sous l’autorité de l’actuelle ministre de l’Environnement que la destruction des ressources forestières des régions de ziguinchor, Kolda et Tambacounda a atteint le seuil de catastrophe écologique jamais vue au Sénégal. Les peuplements de vén, de teck, de dimb, de fromagers  et de caïlcédrats ont été ravagés par des fraudeurs étrangers et leurs complices sénégalais équipés de moyens mécaniques et logistiques jamais utilisés au Sénégal. Tout cela se passe sous le regard impuissant des agents forestiers découragés et sans moyens ! Comme on dit dans l’armée, les agents des eaux et forêts et des parcs nationaux ont le moral au talon parce que leur chef est incompétent et inactif.

Tout récemment, un Procureur de la République, maître des poursuites a reproché aux agents des eaux et forêts, la mauvaise qualité des procès-verbaux qu’ils dressaient contre les délinquants qu’ils déféraient au parquet suite à des délits forestiers! C’est dire que là également, le ministre a fait preuve d’incompétence en négligeant la formation permanente et le renforcement des capacités de ses agents.


S’agissant de la gestion lamentable des ressources forestières, je dois avouer que c’est la première fois que je constate au cours du mois de Ramadan, la visite de trois ministres de la République et de leurs techniciens dans une région du Sénégal en vue de la mise en œuvre d’une stratégie concertée de lutte contre l’exploitation massive et frauduleuse d’arbres protégés par le Code forestier du Sénégal.  C’est dire que l’heure est grave ! Cela prouve que les délinquants en matière forestière n’ont plus peur ! Ils n’ont plus peur de rien et de personne pour s’attaquer frauduleusement au patrimoine forestier national. Ils n’ont surtout pas peur d’un ministre qui dort au lieu d’aller sur le terrain en affrontant la chaleur et les intempéries du ferlo, du Sénégal oriental et de la région de Ziguinchor.


Le Ministre de l’Environnement ayant prouvé son incapacité, il est temps de prendre des mesures radicales et salutaires pour sauver notre environnement en déconfiture, à l’image des décisions courageuses prises récemment par le Chef de l’État pour extraire de la rue, les enfants errants !


J’ai la preuve que le ministre de l’Environnement n’applique pas les directives du Chef de l’État. En effet, le 21 mai 2015, je lui ai adressé une lettre de demande d’audience pour lui soumettre les deux projets de réédition de mes livres d’éducation environnementale et qui ont pour titre : « L’arbre est la vie » et « L’eau, source de paix et de sécurité». Malgré mes multiples rappels, le ministre s’est toujours barricadé. Il n’a jamais eu la courtoisie de me répondre. Finalement, j’ai été obligé de capituler et d’adresser à sa secrétaire avec copie à lui-même, le texto suivant : « Madame C.B. après plusieurs mois d’attente pour une demande d’audience avec M. le Ministre, toujours sans réponse ni résultat, je vous informe que j’ai renoncé à ma demande. Merci et bonne journée ». (Colonel Moumar GUEYE)

Quand un ministre n’arrive pas à trouver dans son agenda quelques minutes pour parler d’éducation environnementale avec un spécialiste en la matière, il doit tout simplement démissionner ou être démis pour le bonheur du peuple sénégalais !      

Je terminerais en adressant mes chaleureux compliments aux  ministres Mbagnick Ndiaye, Pape Abdoulaye Seck, Mansour Faye, Abdoul Aziz Tall, Mary Teuw Niane, Mankeur Ndiaye, Khoudia Mbaye, Sidiki Kaba et Diène Faye. J’ai eu l’occasion d’apprécier personnellement auprès de ces ministres, le culte du résultat, l’attachement à la probité, la loyauté, l’humilité, le respect et la courtoisie envers les usagers.

Moumar GUEYE
Écrivain/Lanceur d’alerte
Grand Officier de l’Ordre du Mérite
Email : moumar@orange.sn

 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Tintin le 08/07/2016 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ce que dénonce le Colonel se passe dans tous les ministéres , peuplés soi-disant de jeunes cadres performants (?) alors que ce pays se traine dans les profondeurs du classerment , ou est l'erreur ?

2.Posté par paracetamol le 09/07/2016 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
toutes les critiques concernant ce colonel sont censurées.

3.Posté par yadikone le 10/07/2016 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A fait C KI le ministre de l'environnement? en tout cas il en a pris pour son grade! lol!

4.Posté par sénégalaise le 11/07/2016 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout ça pour ça ??? Vous avez blablaterré pour ne rien dire au finish, à part votre désir de voir démis un ministre parce qu'il ne vous a pas reçu. On est où là ?

5.Posté par max le 12/07/2016 17:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'ERREUR EST DE NOMMER LES POLITICIENS A LA TETE DES MINISTERES

6.Posté par Djibo le 12/07/2016 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je m'étonne que mes contributions ne soient pas diffusées. Ya t-il une conditionnalite que j'ignore. Merci d'éclairer ma lanterne.DJIBO

7.Posté par Djibo le 12/07/2016 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon Colonel voue aux gémonies un Ministre de la République investi de la confiance du PR et sénégalais liqueurompétent uniquement parceque celui n'a pas encore accédé à ses demandes d'audience. Combien de sénégalais cadres et importants,sinon plus que lui, attendent d'avoir une réponse à leurs nombreuses et aussi importantes requêtes.
Tous ces ministres sont-ils incompétents pour autant. Notre gouvernement travaille pour les sénégalais et non pour un individu (on est 14 millions tous importants).
Soyons modeste mon Colonel car votre réaction trop terre à terre n'honore pas celui que j'ai connu sur le terrain à Diourbel.

8.Posté par SENEGALAISE DE L'AUTOMOBILE le 14/07/2016 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous feriez mieux de raser les murs après l'argent de l'état que vous avez détourne via la dette viagère et la senegalaise de l'automobile avec comme complice HELLAH sur les TVA lors de votre passage à DIOURBEL

9.Posté par GUEYE Fara le 06/08/2016 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis triste après avoir lu cette contribution, cette diatribe devrais je dire en définitive. J'avais tellement d'estime pour le colonel Moumar Gueye. eh bien tout cet estime s'est envolé après avoir lu ce torchon. Comment êtes vous arrivés à descendre si bas, mon colonel? Je ne comprends pas . Dans ce billet que vous publiez dans les diff"rents médias, je ne vois aucune cohérence dans le discours. vous reprochez à un ministre d'avoir failli à des responsabilités de directeurs nationaux et même de chefs de service, vous reprochez à un ministre d'avoir fait des affectations que vous jugez innoportunes àlors que voilà quelques années déjà que vous n'êtes plus en fonction. vous reprochez à un ministre de prendre à bras le corps le sérieux problème de déforestation au sud du pays, vous reprochez à un ministre d'avoir fait une affectation qu'il n'a pas fait en réalité (l'ancienne directrice du CEFE), vous reprochez à un ministre de n'avoir pas pu avoir le temps de vous recevoir.....vous reprochez, vous reprochez, vous reprochez.....
Je ne vois aucun élément objectif dans tous vos reproches. Comble de l'ironie, vous citez les pires de l'environnement de l'histoire de notre pays en réference (djibo ka et thierno lo). Et tout votre discours se base sur les "m-at-on dit", j'en suis sur, car vous n'êtes plus au ministere de l'environnement. Vous vous erigez en spécialiste de l'éducation environnementale, comme vous le faites en écrivain, en linguiste (wolof) et que sais je encore. En réalité, ce que l'adage dit "L'age ne fait pas le sage" trouve ici tout son sens.
votre discours est négatif du début à la fin, il n'ya aucune construction positive. il ne s'agit ici que d'une rancune née d'un rendez vous manqué avec le ministre en question. Il faut vous résoudre que vous n'etes pas un être exceptionnel à tel point que sur une simple demande d'audience toutes les portes de la république doivent s'ouvrir devant vous. Il est peut être trop tard, mais je crois qu'il vous faut apprendre à être plus humble et plus modeste. Le monde ne tourne pas qu'autour de vous.
si vos livres ont convaincu le monde, ils s'acheteront d'eux mêmes. Il n'est nul besoin de faire du scandale votre agrument Marketing.
Je suis triste de ce quej 'ai lu aujourdhui car j'avais de l'estime pour vous. je me sens trompé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET