Moubarack Lo : "le style de management présidentiel n'est pas motivant pour un intellectuel"

Dans une déclaration transmise à Ndarinfo.com, samedi, Moubarack Lo livre les raison sur sa démission de la présidence et revient sur le projet Sénégal émergent. Voici l'intégralité de la déclaration.

Dimanche 24 Novembre 2013 - 08:22

POUR DES RAISONS EVIDENTES D’OBLIGATION DE RESERVE, JE N’AI PAS VOULU M’EPANCHER SUR LES CAUSES DE MA DECISION DE DEMISSIONNER DE MON POSTE DE DIRECTEUR DE CABINET ADJOINT DE MONSIEUR LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. JE ME SUIS BORNE, DANS UN COMMUNIQUE LACONIQUE, A INDIQUER QUE JE SOUHAITAIS OPTIMISER L’USAGE DE MON TEMPS ET VALORISER MES COMPETENCES DANS LES DOMAINES QUE JE CONNAIS LE MIEUX. J’AI ENSUITE PRECISE QUE, TOUT EN GARDANT MON AMITIE POUR MACKY SALL, CE QUE JE SUIS PRET A REMETTRE EN CAUSE S’IL NE LE SOUHAITE PAS, JE ME REPOSITIONNE, COMME PAR LE PASSE, DANS LA SOCIETE CIVILE ET N’ENTENDS SOUTENIR NI LE POUVOIR NI L’OPPOSITION. ET QU’ENFIN JE VERRAI DANS L’AVENIR COMMENT AGIR.

CES PROPOS, FORT DIPLOMATIQUES DU RESTE, M’ONT VALU, A MA GRANDE SURPRISE, UNE REACTION MUSCLEE DE M. MACKY SALL ET UN COMMUNIQUE CIRCONSTANCIE DE LA PRESIDENCE.

CE COMMUNIQUE, DANS SON INTRODUCTION, A RELEVE QUE SON OBJECTIF CONSISTAIT A CORRIGER DES COMMENTAIRES AYANT POUR EFFET DE TRONQUER LES FAITS ET LES RAISONS REELLES DE MA DEMISSION. PLUS LOIN, LEDIT COMMUNIQUE INDIQUE QUE C’EST PARCE QUE LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE M’AURAIT RETIRE SA CONFIANCE POUR CONDUIRE LE PROJET SENEGAL EMERGENT QUE J’AVAIS DEMISSIONNE. JE LE CONFIRME, TOUT COMME JE CONFIRME LES AUTRES FAITS CHRONOLOGIQUES RELATES ; MA DEMANDE DE CONGE SABBATIQUE SUIVIE D’UNE DEMISSION EN BONNE ET DUE FORME LE 31 OCTOBRE 2013.

EN REVANCHE, LE COMMUNIQUE, EN CIBLANT LES CAUSES IMMEDIATES DE MA DEMISSION A OUBLIE DE MENTIONNER LES CAUSES SOUS-JACENTES ET LES CAUSES PROFONDES DE LA DECISION QUE J’AI ETE CONTRAINT DE PRENDRE POUR LES MOTIFS QUE J’INDIQUERAI CI-DESSOUS.

LES CITOYENS ONT LE DEVOIR DE SAVOIR, ETANT DONNE QUE JE SOLLICITE REGULIEREMENT LEURS SUFFRAGES, NOTAMMENT AU NIVEAU LOCAL, EN ATTENDANT DE LE FAIRE PEUT ETRE DEMAIN AU NIVEAU NATIONAL, AVEC L’AIDE DE DIEU. MON HONNEUR ETANT EN JEU, L’OBLIGATION DE RESERVE NE PEUT PLUS PREVALOIR EN PAREIL CAS, EN DEMEURANT CONFORME AUX EXIGENCES REPUBLICAINES. J’EXERCE EN QUELQUE SORTE, AVEC DISCERNEMENT ET MESURE, UN DROIT DE REPONSE AUPRES DES MEMES CIBLES VISSES PAR LE COMMUNIQUE DE LA PRESIDENCE. ETANT DONNE QUE JE SUIS ACTEUR DU CHAMP POLITIQUE, EN PLUS D’AVOIR ETE UN HAUT FONCTIONNAIRE.

LA CAUSE IMMEDIATE DE MA DEMISSION, JE L’AI DIT, C’EST LA DECISION DE M. MACKY SALL DE ME RETIRER LA PRESIDENCE DU COMITE DE PROJET SENEGAL EMERGENT.

LA CAUSE SOUS-JACENTE, C’EST LE CHOIX PRESIDENTIEL D’ACCEPTER QU’UN GROUPE DE SENEGALAIS ETABLIS A L’EXTERIEUR, ET REGROUPES DANS UNE STRUCTURE DENOMMEE « DISSO » DONT L’’ANCIEN MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES, M. AMADOU KANE, ETAIT MEMBRE, AVANT MARS 2012, JOUE UN ROLE PREPONDERANT DANS LE PROJET SENEGAL EMERGENT, AU DETRIMENT DES HAUTS CADRES DE L’ETAT.

LA CAUSE PROFONDE, C’EST LE STYLE DE MANAGEMENT PRESIDENTIEL, QUI N’EST PAS TRES MOTIVANT POUR UN INTELLECTUEL, ET LA LENTEUR DANS LA MISE EN ŒUVRE DES REFORMES PROMISES AUX SENEGALAIS.

JE M’ATTARDERAI DANS CE QUI SUIT SUR LES CAUSES SOUS-JACENTES DE MA DEMISSION.

LE DECRET N°2013-313 DU 6 MARS 2013, PORTANT CREATION ET FONCTIONNEMENT DES ORGANES DE PILOTAGE POUR L'ELABORATION D'UN PLAN STRATEGIQUE POUR LE SENEGAL, EST LE SEUL DOCUMENT OFFICIEL QUI ORGANISE LE PROCESSUS DE PILOTAGE DE CE DOSSIER (VOIR COPIE JOINTE).

DANS SON ARTICLE 4, LE DECRET PRECISE LES MISSIONS DU COMITE DE PROJET COMME SUIT:
1- EVALUER L'ETAT D'AVANCEMENT DES TRAVAUX
2- PLANIFIER LES RENCONTRES AVEC TOUTES LES PARTIES PRENANTES
3- SUPERVISER LE PROCESSUS D'ELABORATION DU PLAN STRATEGIQUE.

LE COMITE EST PRESIDE PAR LE DIRECTEUR DE CABINET DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE OU SON REPRESENTANT. M. MOR NGOM, MINISTRE, DIRECTEUR DE CABINET DE L’EPOQUE, A PROPOSE AU CHEF DE L’ETAT QUE JE PILOTE LE COMITE DE PROJET. CE QUI A ETE ACCEPTE.

LE MEME ARTICLE 4 DU DECRET, SUS-MENTIONNE, INDIQUE QUE LE COMITE DE PROJET PEUT S'ATTACHER LES SERVICES DE CONSULTANTS ET DE PERSONNELS DE HAUT NIVEAU. ENSEMBLE, CES DERNIERS CONSTITUENT L'EQUIPE PROJET. NULLE PART IL N'EST FAIT MENTION DU GROUPE DISSO DANS LE FONCTIONNEMENT DU COMITE DE PROJET ET L'IMPLICATION DE SES MEMBRES BASES A L'ETRANGER, AU NIVEAU OPERATIONNEL, NE PEUT DONC ETRE COMPRISE QUE DANS LE CADRE DE L'EQUIPE DE PROJET SUPERVISEE PAR LE COMITE DE PROJET QUE JE PRESIDAIS.

EN D'AUTRES TERMES, DISSO EN TANT QUE TEL NE PEUT NULLEMENT, SELON LES TEXTES DU DECRET, DONNER DES ORIENTATIONS AU COMITE DE PROJET OU DECIDER DES VALIDATIONS A FAIRE ET DE LEURS PROCEDURES, COMME IL A TOUJOURS VOULU LE FAIRE. CELA RELEVE UNIQUEMENT DES ORGANES DE PILOTAGE QUE SONT LE COMITE D'ORIENTATION STRATEGIQUE (PRESIDE PAR LE CHEF DE L’ETAT), LE COMITE EXECUTIF (PRESIDE PAR LE MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES) ET LE COMITE DE PROJET (PRESIDE PAR MOI-MEME). CE DERNIER ORGANE ETANT LE PLUS PROCHE DU DOSSIER GERE PAR LE CABINET RECRUTE.

PAR AILLEURS, L'ARTICLE 4 ALINEA 2 INDIQUE QUE LE COMITE DE PROJET, EN PLUS DES MEMBRES NOMMEMENT DESIGNES DANS LE TEXTE, COMPREND TOUTE AUTRE PERSONNE PHYSIQUE OU MORALE DONT LA PARTICIPATION EST JUGEE UTILE. C'EST AINSI QU'IL FAUT COMPRENDRE L'INVITATION QUE J’AI EU A FAIRE A CERTAINES STRUCTURES DE L’ETAT POUR QU’ELLES PARTICIPENT A NOS REUNIONS.

EN VERITE, LE POSITIONNEMENT DE DISSO POSE PROBLEME DANS CE PROJET SENEGAL EMERGENT POUR LES RAISONS SUIVANTES:

1. C'EST IMPOSSIBLE DE VOULOIR PILOTER UN DOSSIER AUSSI LOURD ET COMPLEXE DE L'EXTERIEUR DU PAYS, TOUT EN CONTINUANT A EXERCER D'AUTRES ACTIVITES.

2. L'ETAT A DEJA MIS EN PLACE UN COMITE DE PROJET ET DESIGNE DES RESPONSABLES (AYANT CAPITALISE UNE LONGUE EXPERIENCE PRATIQUE DES PROBLEMATIQUES TRAITEES DANS CE DOSSIER) AVEC UNE MISSION CLAIRE DE SUPERVSISION DU PROCESSUS D'ELABORATION DU PLAN STRATEGIQUE. MAIS LES MEMBRES DE DISSO CONTINUENT DE VOULOIR JOUER LE MEME ROLE DE PILOTAGE QU'ILS AVAIENT LORS DES PHASES PREPARATOIRES, SANS TENIR COMPTE DES TEXTES JURIDIQUES PRIS PAR LA SUITE, RENDANT AINSI FLOUE ET INUTILEMENT LOURDE LA GOUVERNANCE DU PROJET, Y COMPRIS AUX YEUX DU CABINET INTERNATIONAL RECRUTE QUI S’EST LONGTEMPS INTERROGE SUR SES REELS INTERLOCUTEURS DIRECTS (DISSO OU LE COMITE DE PROJET) ET QUI A PU AINSI PERDRE EN CONCENTRATION SUR L'ESSENTIEL ET EN MOTIVATION.

3. L'ANALYSE DES RAPPORTS SECTORIELS PREPARES PAR LE CONSULTANT DEMANDE UNE PARFAITE CONNAISSANCE DES PROBLEMES ECONOMIQUES ET SOCIAUX DU SENEGAL. CE DONT LES EXPERTS DE L'ETAT DISPOSENT PLUS QUE QUELCONQUE MEMBRE DE DISSO

4. LA REUSSITE D'UN PROCESSUS DE CHANGEMENT COMME CELUI QUE VEUT IMPULSER LE PLAN STRATEGIQUE (SURTOUT DANS LA PHASE DE MISE EN OEUVRE) REQUIERT SA FORTE APPROPRIATION PAR LES STRUCTURES ET LES EXPERTS DE L'ETAT. L'EXPERIENCE VECUE MONTRE QUE LES PLUS BEAUX PLANS CONCUS DE L'EXTERIEUR NE PEUVENT PROSPERER SI CETTE EXIGENCE D'APPROPRIATION N'EST PAS ASSUREE AU PREALABLE. LES EXPERTS EN PLANIFICATION STRATEGIQUE DISENT BIEN: "IMPLEMENTATION IS KEY" ET QUE LE PLAN STRATEGIQUE NE VAUDRA DONC QUE PAR SON DEGRE DE MISE EN OEUVRE REELLE DANS LE FUTUR. CE DONT LES AUTORITES NE SEMBLENT PAS SE SOUCIER.

5. L’ETAT POSSEDE SES PRINCIPES GENERAUX ET SES REGLES DE FONCTIONNEMENT, QUI NE PERMETTENT PAS DE CONFIER A DES PRIVES LE PILOTAGE DIRECT DE LA VISION NATIONALE. CELA VEUT DIRE QUE LES AUTORITES DEVRAIENTT, EN TOUTES CIRCONSTANCES PENSER L’ETAT AVANT L'AMITIE (CERTAINS DIRAIENT "LA PATRIE AVANT LE PARTI") ET DEMANDER AUX MEMBRES DE DISSO DE PRENDRE PLUS DE RECUL DANS LA GESTION OPERATIONNELLE DE CE DOSSIER QUI NE PEUT ETRE FAITE QUE SUR PLACE AU SENEGAL, ET PAR LES EXPERTS DE L'ETAT COMPETENTS EN LA MATIERE.
EN PASSANT, JE DOIS PRECISER QUE CINQ HAUTS FONCTIONNAIRES, MIS ENSEMBLE, PENDANT TROIS MOIS, AURAIENT PU RENDRE UN RAPPORT DE QUALITE, AU MOINS SIMILAIRE A CELUI LIVRE PAR LE CABINET INTERNATIONAL, POUR UN COUT PRESQUE NUL, ET D’ECONOMISER LES QUELQUES 2,5 MILLIARDS DE FCFA, OU PLUS, GASPILLES DANS LE PROJET. CES 2,5 MILLIARDS DE FCFA AURAIENT PU PERMETTRE A 100.000 FEMMES D’ACCOUCHER, EN TOUTE SECURITE ET DE MANIERE GRATUITE, DANS LES POSTES DE SANTE RURAUX OU PERI-URBINS. ILS AURAIENT PU PERMETTRE DE CONSTRUIRE 25 FORAGES RURAUX, D’ELECTRIFIER 100 VILLAGES, DE BATIR 500 CLASSES OU 2500 KILOMETRES DE PISTES RURALES.

EN DEFINITIVE, LA DECISION PRISE, EN DEBUT OCTOBRE, PAR LE CHEF DE L’ETAT, DE ME RETIRER DU PROJET SENEGL EMERGENT, N’A ETE, EN VERITE, QUE LA GOUTTE QUI A FAIT DEBORDER LA VASE D’UNE LONGUE SERIE DE DESACCORDS, TRES SOUVENT IMPLICITES, SUR DES CHOIX STRATEGIQUES OU TACTIQUES.

ET, EN TANT QUE CHERCHEUR SUR LES PROCESSUS D’EMERGENCE DES NATIONS, L’ANALYSE M’A MONTRE QUE LA VOIE SUIVIE ACTUELLEMENT PAR LE REGIME EN PLACE NOUS MENERA DIFFICILEMENT AU BUT DESIRE. LE TEMPS ETANT PRECIEUX, J’AI PREFERE RETOURNER DANS MES ANCIENNES ACTIVITES, EN ESPERANT QUE LES NECESSAIRES AJUSTEMENTS DE STRATEGIES ET DE COMPORTEMENTS SERONT APPORTES DANS LES PROCHAINS MOIS. C’EST CE QUE JE SOUHAITE, DE TOUT CŒUR, POUR LE SENEGAL.


SIGNE

MOUBARACK LO

ANCIEN DIRECTEUR DE CABINET ADJOINT DU PRESIDENT MACKY SALL
PRESIDENT DU MOUVEMENT AND SUXLI SENEGAL
MOUVEMENT POUR UN SENEGAL EMERGENT (MOUSEM)

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Khardiata Dia le 24/11/2013 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo monsieur Lo, vous dîtes la vérité. Tant que le Sénégal aura une gouvernance aussi dépensière et se laissera dicter sa conduite par des intérêts particuliers, il n'avancera pas! Et malheureusement, Macky Sall n'a pas changé cet état de fait...

2.Posté par Sidy BOYE, I.E.F. à Dagana. le 25/11/2013 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci, Monsieur LO. Je trouve que la Présidence de la République n'a rien à dire sur votre acte Responsable que d'en tirer toutes les conséquences. Son communiqué aurait eu de la valeur si Macky Sall avait pris la décision de se séparer de VOUS. C'est pourquoi, je trouve que le fait de vouloir dénigrer un comportement aussi Exemplaire que le Votre ne passera pas.

3.Posté par samba ndar le 28/11/2013 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moubarack "Ndokh" heu Lô, tu crois pouvoir tromper les Sénégalais? Tu n'es intéressé que par l'argent! A la veille des élections, avant de rejoindre Macky Sall, tu avais négocié ton entrée dans le gouvernement de Wade, ce après avoir changer de veste d'opposant à Wade! Quand Wade t'as trahi et ne t'as pas nommé ministre, tu t'es à nouveau réinscrit sur la liste des opposants à Wade Tu es versatile et faux! Tu ne défends que tes intérêts! Tu croyais que Macky Sall allait t'enrichir à la Wadienne mais tu t'es rendu compte que Macky n'est pas Wade et tu as préféré démissionner pour faire du chantage et voir ailleurs! Bon vent et bon débarras! Le Sénégal n'a pas besoin d'intellectuels comme toi! Tchiiim!!!

4.Posté par renediouf le 25/12/2013 18:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C est bien de voir un homme demissioner pour des raisons de principes.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET