Musique Huitième édition du festival : Rapandar ne perd pas le Nord

La huitième édition du festival Rapandar va se tenir du 27 au 30 avril prochain. Cette rencontre inscrite dans l’agenda culturel saint-louisien promet aux mélomanes du bon son.

Mardi 22 Mars 2011 - 22:12

Musique Huitième édition du festival : Rapandar ne perd pas le Nord
Du 28 au 30 avril prochain, la capitale du Nord va vivre aux rythmes du huitième Rapandar (Lire Rap à Ndar). Durant quatre jours, les férus de rap vont découvrir ’un menu riche et varié’, promet Sidy Diop, initiateur du festival. Pour cette édition, des innovations sont apportées au festival, a annoncé, Diop, rencontré samedi au siège du festival, à l’institut culturel Jean Mermoz.

Sur le plateau prévu à la place Faidherbe, quinze groupes de rap seront en compétition. ‘Nous allons faire une présélection pour en choisir 15 parmi les groupes participants’. Les six premiers formeront une compilation dénommée Rapandar. Les trois premiers d’entre eux recevront des récompenses dont le montant n’a pas été révélé.

Sidi Diop, connu sous le sobriquet ‘Dix mille problèmes’, attend la subvention des autorités locales pour boucler le budget de la manifestation évalué à 45 millions F Cfa.

Durant la semaine de festival, des stages en écriture seront organisés au profit des jeunes évoluant dans le mouvement hip-hop. Ce sera en collaboration avec des rappeurs venus de Suisse, de Mauritanie, de la Gambie, de Guinée, et de France…

En plus des musiciens étrangers, sont attendus en terre saint-louisienne les pointures du hip-hop sénégalais : Didier Awadi, Dread Maxim, Duggy Tee ou le groupe Da Brains.

L’institut culturel Jean Mermoz va abriter l’ouverture officielle du festival, prévue le 27 avril.

A côté de cet événement, ‘Dix mille problèmes’ compte mettre sur pied une maison de production pour, dit-il, aider les jeunes artistes Saint-Louisiens qui veulent sortir un album. ‘Je veux appuyer les jeunes de Saint-Louis qui peinent à percer, faute de maison de production’, a-t-il indiqué.

Toujours dans le but d’assurer la promotion des jeunes artistes, Sidy Diop a en vue un autre festival. Baptisé ‘La racine de l’Afrique de l’Ouest’, ce projet devrait prendre forme en 2013 et regrouper plusieurs pays africains.

Aïda Coumba DIOP

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Jeudi 1 Décembre 2016 - 20:50 Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET