Nécrologie: Le journaliste Souleymane Diop n'est plus

Jeudi 5 Juillet 2012 - 20:19

Nécrologie: Le journaliste Souleymane Diop n'est plus
Le personnel du journal EnQuête s'est réveillé hier matin avec une bien triste nouvelle. Souleymane Diop dit ''Jules'' nous a faussé compagnie, après sept mois de compagnonnage. Les journalistes l'appelaient ici ''Grand Jules'', pas seulement pour son expérience d'une vingtaine d'années dans la presse, mais aussi et surtout du fait qu'il faisait partie des plus âgés de la jeune équipe d'EnQuête. Diplômé du Cesti, Jules est arrivé à EnQuête sur la pointe des pieds. Aussitôt, on lui a confié le Desk ''EnQuêtes et Dossiers'' qu'il marqua d'une bonne empreinte professionnelle. Matinal, il aimait piloter les réunions de rédaction avec une touche...Sud Quotidien, la première rédaction qu'il intégra dans les années 90, en tant que son correspondant à Thiès. Jules ne pouvait pas se tenir tranquille. Il n'avait pas de territoire, entre la grande salle de rédaction et les bureaux. Il rentrait, sortait, discutait, commentait. Qui pouvait donc imaginer qu'il était malade, lui qui était si débordant d'énergie ? Jules aimait bien remonter les bretelles aux reporters, les sermonner pour la bonne cause : l'exigence d'une rigueur au quotidien.

Mais comme sa santé allait déclinante, il prenait, au rythme du temps, du recul, progressivement, jusqu'à ne plus être en mesure de travailler. Et même dans la maladie, il a manifesté un courage hors pair, recevant ses confrères, amis et parents, sur son lit d'hôpital avec beaucoup de dignité, avec le même caractère, le même discours direct, souvent provocateur. Il aimait dire ce qu'il pensait, souvent de façon crue, même si cela pouvait causer des frustrations pour ceux qui ne le connaissent pas bien.

Il s'en va donc, lui qui a dirigé le journal L'Observateur, de 2006 à 2008. EnQuête a été son dernier sanctuaire. Nous pensons qu'il a bien aimé son passage chez nous, chez lui. Et même si cette expérience à l'immeuble Samba Laobé Thiam du Point E est bien éphémère, il nous manquera. Puisses-tu reposer en paix ! Le dernier mot sera pour Diatou Cissé Badiane du Synpics que la famille de ''Jules'' a remerciée profondément pour sa mobilisation dans les dernières tranches de vie du journaliste. C'est tout à son honneur !

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET