Non, Monsieur Idrissa Seck, nous ne sommes pas aux États Unis

Mercredi 11 Mai 2016 - 08:36

Monsieur Idrissa Seck, nous ne sommes ni aux Etats Unis ni en Suisse. Vous devriez cesser de, toujours, nous parler de la France, des États Unis, de la Suisse ou de l'Allemagne, pour ne citer que ces pays et vous devriez nous parler, un peu plus, de l'Afrique, de la vision d'un grand homme comme Thierno Souleymane Baal qui a posé les jalons d'une société démocratique fondée sur un idéal de justice ou de la vision de Thomas Sankara ou de celle de Lumumba ou de Cheikh Anta Diop ou du président Mamadou Dia (un vrai patriote )...

Mais hélas, vous préférez, vous comportez en bon élève de l'Occident et vous entêtez à vouloir appliquez, dans nos sociétés africaines, des solutions conçues par et pour des occidentaux alors que soixante années après nos soit disant indépendances, la situation des pays africains n'a fait que s'empirer. Il serait peut être temps de songer à changer de paradigme.

Vous, les hommes politiques, les plus en vue dans ce pays, vous devriez cesser de vous inspirer uniquement de pays avec qui nous partageons très peu de choses en commun sur le plan socio-culturel mis à part le fait que nous avons subis, malgré nous, une domination qui se prolonge de nos jours à travers nos hommes politiques qui manquent cruellement de vision pour nous proposer des solutions sénégalo-africaines. Vous vous sentez toujours obliger de vous référer aux occidentaux . Souffriez-vous d'un complexe d'infériorité vis à vis de l'Occident ?

Il est temps que vous vous réveilliez et qu'enfin vous compreniez que l'Afrique, le Sénégal, attend autre chose de votre part.

Monsieur Seck, je vous cite : « Je propose la mise sur pied d’un Conseil Suprême de la République (CSR) ». Vous affirmez dans votre contribution que l' institution pérenne d'un dialogue national, impliquant toutes les forces vives de la nation, nécessiterait la création d'une nouvelle institution « Conseil Suprême de la République » en s'inspirant de « bonnes pratiques existant en la matière (des pays plus avancés tels que les USA ou encore la Confédération helvétique, pour ne citer que ces deux pays) ».

Monsieur Seck, le problème du dialogue national n'est pas lié à l'absence d'une énième institution budgétivore qui ne résoudra en rien les problèmes des sénégalais. A quoi sert, le CESE (conseil économique, social et environnemental) ? A quoi servent les commissions de l'assemblée nationale qui peuvent auditionner n’importe quelle personnalité parmi celles que vous souhaiteriez voir dans l'institution que vous proposez à savoir, entres autres, les présidents des groupes parlementaires, les anciens présidents de la République, les anciens ambassadeurs, les responsables de la sécurité, la société civile... ? A quoi servira le Haut Conseil des Collectivités (HCC) ?


Les espaces pour un dialogue républicain et sincère ne manquent pas. Par contre, la sincérité et l'esprit républicain, bases de tout dialogue constructif, font défaut chez nos politiques. L'élégance républicaine voudrait que vous ne passiez pas par voie de presse interposée pour faire une telle proposition au président de la République.

Le vrai problème est lié, comme je l'ai affirmé plus haut, au fait que nos hommes politiques manquent cruellement de vision et surtout d'esprit républicain. Vous n'honorez pas la confiance du peuple qui, à travers le référendum du 20 mars 2016, a montré son désamour puisque seul 40% de l'électorat a senti la nécessité de se déplacer pour voter.

A l'assemblée nationale, nous avons noté des débats stériles, des injures et bagarres entre députés, un absentéisme notoire et une guerre sans fin entre groupes parlementaires, une manipulation du règlement intérieur sans parler de l'immixtion du Chef de l’État pour désigner son président et ceux des commissions. La majorité au pouvoir cherche à empêcher la formation de groupes parlementaires par l'opposition en débauchant certains députés par la transhumance. Toutes ces attitudes ne favorisent pas la construction d'une vraie démocratie forte qui transcendera les générations futures. Au contraire, elles fragilisent davantage nos acquis démocratiques.

Monsieur Seck, pendant des années, vous avez brillé par votre absentéisme à la mairie de Thies que vous avez dirigé par procuration. Que nos hommes politiques, commencent par mériter la confiance du peuple en ne plaçant que l'intérêt de celui-ci en première ligne. Hommes politiques du Sénégal, vous manquez de patriotisme et vous ne débattez que de questions concernant vos intérêts crypto-personnels mis à part quelques rares exceptions.

Monsieur Seck, à l'heure où, le pouvoir en place a vendu le Sénégal aux occidentaux, les marchés de gré à gré en faveur des occidentaux se multiplient au détriment de nos entreprises locales, les accords de partenariat économique avec l'Union Européenne qui vont supprimer les droits de douanes sont en phase d'être signés, les accords de défense autorisant les américains à intervenir militairement dans notre pays ont été signés, la nébuleuse que constitue la gestion du pétrole et du gaz sénégalais, l'école étant quasiment à l'arrêt, les sénégalais tentant de survivre tant bien que mal, vous ne trouvez rien de mieux à faire que de proposer une institution qui , de plus, n'a aucun intérêt pour les sénégalais. Veuillez revoir votre copie, Monsieur Seck.



Serigne Mbacké FALL

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET