OPINION | Fedde Bamtaré Nguiril. Par Docteur Amadou Bâ

la sortie malveillante du président sortant

Mercredi 18 Mai 2016 - 00:54

0.5

Ce 7 Mai 2016 au complexe scolaire Thierno Sileymane Ball s’est tenue la première assemblée générale de l’association FEDDE BAMTARE NGUIRIL .

Pour une assemblée générale ç’en a pas été une, car l’occasion a été pour certains un cadre d’invectives et de calomnie voire de médisance à l’endroit d’un homme dont la courtoisie et l’humilité ont dépassé les frontières du pays.

En effet, un rapport moral et d’activités devrait viser l’unité et la solidarité des membres pour attirer d’autres potentiels entrants et faire le bilan d’un programme traduit en plan d’actions dont l’évaluation permettrait de dresser les forces et les faiblesses, les contraintes et les opportunités pour s’ouvrir à des perspectives plutôt que de faire dans le lullisme béat que le rapport a fait ressortir.
Le président sortant dit ne pas vouloir faire un exercice d’auto flagellation ou de victimisation et annonce un gout d’inachevée avant même un renouvellement savait il qu’il ne serait pas reconduit ?

Un aveu d’échec et d’impuissance à tout point de vue car aucune activité de développement d’envergue mis en exergue sauf une frilosité manifeste envers de potentiels concurrents.
La pertinence de projets, la conviction et l’offensive des porteurs sont des conditions de réussite de tout programme au lieu de trouver des prétextes fallacieux comme la non assistance du ministre abdoulaye Daouda Diallo maire de la localité.
En quoi une audience du ministre pourrait il influencer favorablement au résultat de l’association si leur programme est voué à l’échec comme mentionné dans le rapport ?

Les déplacements au Fouta terre des ancêtres n’est pas la voie du salut si l’on porte aucun projet viable ou des propos convaincants, sinon ce sont des déplacements synonymes de tourisme.

Comment une association de développement portant les espoirs d’une communauté avec des ambitions d’émergences économique et social peut elle compter sur des dons et des subventions parce que les cotisations et la ventes des cartes de membres faibles.
Une association par essence est une organisation qui doit compter d’abord sur les libéralités des ses membres autrement de leurs contributions plutôt que de l’extérieur.

Je voudrais rappeler à ces gens qu’une association est une société de personnes et de droit privé dont l'objet social ne doit pas être lucratif.
Par société de personnes, on entend que l'appartenance à une association est volontaire, fondée sur l’intuitu personae, et qu'elle ne saurait ni être obligatoire, ni résulter d'un état de fait.
Par activité non lucrative, on entend qu'elle peut faire payer des biens ou des services, mais le prix doit correspondre à un défraiement des dépenses nécessaires à ses activités et non pas à une distribution des profits à ses membres.
Les associations font partie, avec les coopératives et les mutuelles, des formes sociétales de l'économie sociale qui ont en commun de participer à la vie économique sans rechercher le profit.
Si le bilan des activités et la situation financière comme ressortis dans le rapport sont négatifs, les responsables devraient s’en prendre à eux-mêmes plutôt qu’au ministre maire qui n’a que ce machin à gérer.
Ministre de la République pas des moindre, ministre en charge de l’intérieur et de la sécurité publique dans un contexte international perturbé par la menace terroriste, M Abdoulaye Daouda Diallo est à soutenir et à encourager et non à être critiqué à tord.
Cet inspecteur des impôts et domaine chevronné est un homme généreux, accessible et un véritable bourreau du travail.
Fidèle parmi les fidèles du Président Macky Sall, loyal, discret et efficace, Monsieur Abdoulaye Daouda Diallo est un modèle d’enracinement dans sa culture jusqu’à la moelle des os.
Connu pour son charisme, sa clairvoyance, sa prohibité morale, son calme olympien, sa sincérité, monsieur le ministre est loin de refléter l’image qu’on lui prête celui d’être ostracique et fermé ;
Monsieur le ministre ne répondra pas au coup de pied de l’ane une sortie maladroite et méchante de la part d’hommes tapis dans l’ombre réfractaires au développement conjugués au passé et abonnés aux échecs.
Heureusement que le format de la présentation s’est fait dans la manifestation volontaire d’un sentiment individuel du président sortant qui a manifesté une certaine rancœur en parlant de gout d’inachevé pour un mandat de présidence longtemps controversé.
Revenant sur le rapport, à la suite d’un diagnostic qui a prouvé un échec à tout point de vue, les recommandations et les perspectifs le sont plus car ils augurent de l’anti démocratie de l’autoritarisme et un manque d’ambition.
Au lieu de s’ouvrir à des programmes de développement, des projets rentables le rapport nous livre cinq recommandations qui parlent de :
 Modification de textes
 D’installation d’antennes
 De leader politique
 De refus d’être un bétail politique
 De suggérer l’élection d’un président et non d’un organe.
Que c’est lamentable et regrettable de lire ces points qui inspire beaucoup de réflexions comme si notre association dans son préambule n’a pas déclarer son apolicité et son indépendance vis-à-vis des partis politiques.
Sinon c’est quoi l’émergence d’un leader politique et le refus d’être un bétail politique, une insulte à la conscience collective des yirlabé.
J’invite ma communauté à plus de réalisme, une introspection nous y conduirait.
Faire éclore le potentiel humain, naturel et minier de notre zone doit être notre préoccupation.
Notre vénéré Thierno Amadou Samba a y œuvré jusqu’à sa mort malheureusement comme le dit le chanteur Baba Maal lamou rewi do refti no con al aco nafi des gouvernants et des autorités ont défilé mais rien n’a changé.

A la jeune génération et aux générations montantes de relever le défis plutôt que de suivre des hommes qui déroulent des agendas cachés à leur détriment.

Faites de Abdoulaye DAOUDA Diallo un modèle pour assurer la relève car sa place aujourd’hui peut vous échoir demain à force de travail et d’abnégation.

Monsieur le Ministre a des qualités énormes permettez moi d’en citer quelque unes :
 Aider les autres et être modeste
 Avoir des responsabilités de mandataire
 Avoir des opinions et les défendre avec respect
 Apporter son appui aux autres dans la plus grande discrétion
 Etre pacifique et ne pas intimider ceux d’en face
 Etre loyal envers les supérieurs et courtois envers les collaborateurs
 Disposer d’un humanisme évidant
 Etre capable de traiter avec tous même les adversaires les plus coriaces
 Eviter de s’immiscer dans la gestion courante
 Recevoir comme bienvenus tous les avis disponibles
 Savoir respecter le droit des autres
 Accepter comme juste les décisions de la majorité.

J’en oublie certainement.
Mes chers parents l’heure est à l’unité, au rassemblement pour éviter de tomber dans les travers des anciens qui ont tout donné mais dans la division et l’à peu près.

Monsieur le Ministre Abdoulaye Daouda Diallo incarne la personnalité d’un bon administrateur compétences qui alimentent ses qualités, il joue un rôle bienveillant pour l’intérêt du Sénégal et de la communauté.
Ainsi, au lieu de s’attaquer à un homme connu pour son engagement sa témérité dans l’humilité et la courtoisie pour la cause communautaire ensuite nationale voire internationale auprès de son excellence le Président Macky Sall, cherchons à nous ceindre les reins pour lever les entraves de développement de notre localité.
Monsieur le Ministre, au nom de toute la communauté yirlabé nous présentons nos excuses pour cette sortie malheureuse et maladroite.
Nous marquons notre totale désapprobation vous félicite et vous encourage dans votre noble et exaltante mission.

Dr Amadou Bâ
Phd en science politique
DESS MBA en administration et gestion des organisations
Conseiller à la DES/MSAS


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET