OPINION | La commune perd le Nord. Par Abdoulaye Ndiaye, Conseiller municipal

Mardi 23 Février 2016 - 23:26

OPINION | La commune perd le Nord. Par Abdoulaye Ndiaye, Conseiller municipal

Amnésie ou Mauvaise foi ? On est tenté de se poser la question après la sortie de Monsieur Alioune Diop, DG ONAS et adjoint au maire de Saint – Louis dans l’observateur N°3724 du lundi 22 février 2016. Un chapelet de contre-vérités que Monsieur Diop a débité sur la gestion de la commune par le Maire sortant Bamba Dieye.
C’est avec peine et sans convaincre que le DG de l’ONAS tente de travestir l’histoire récente de la commune tricentenaire qui depuis l’avènement d’Abdoulaye Mar Diop n’a vu un maire avec autant de réalisations que Monsieur Bamba Dieye.

Pour tous ces Saint-Louisiens qui se réveillent chaque matin sous le regard protecteur de Mame Comba Bang, les réalisations de Bamba Dieye et de son équipe se voient à chaque coin de rue et se vivent au quotidien.
D’ailleurs Bamba Dieye a placé le barre ci haute que la nouvelle équipe a du mal à poser un seul acte significatif.
Le forum civil ne dira pas le contraire lui qui a décerné à la commune sous Monsieur Bamba Dieye le label de bonne gouvernance, de transparence et de participation.
Dans tous les domaines, Monsieur Cheikh Bamba Dieye a fait faire à la vieille cité des bonds qualitatifs. Monsieur Diop a beau passé toute sa vie à Dakar mais doit reconnaitre les bons points de l’équipe sortante à tous les niveaux.
L’éducation avec la construction de salle de classes, l’érection de collèges, le transport scolaire avec 10 bus, les fournitures et l’appui aux étudiants et à la petite enfance de façon constante.
La santé avec 4 ambulances médicalisées, une unité mobile de gériatrie, la brigade d’hygiène et l’équipement des postes de santé.

Les infrastructures ne sont pas en reste car Saint-Louis a maintenant sa radio municipale, une unité de pavage, des routes, un centre de transformation des produits halieutiques, une unité de transformation des déchets plastiques, l’hôtel de ville et le bâtiment de l’ADC rénovés…

Loin de nous une idée de bilan, mais Monsieur Diop doit savoir que Saint-Louis n’a jamais été aussi bien entretenue que sous Monsieur Bamba Dieye avec un service de nettoiement performent (camions 32m3, tracto-pelle, polybenne, poubelles, petits matériels etc).

Pour l’éclairage public, le plus petit quartier de Saint-louis compte des centaines de points lumineux car le service Technique Municipal était bien doté.

Au niveau de la coopération décentralisée, les axes traditionnels ont été renforcés et de nouvelles destinations créées (Toulouse, Grand Popo, Tenerife, Saint-Missouri etc. ….
C’est cela la réalité que regrette d’ ailleurs les Saint-louisiens, n’en déplaise à cette nouvelle équipe qui a plongé la ville dans une mélancolie sans pareil.

Saint – Louis soffre sous Monsieur Mansour Faye et son équipe et le nier ce n’est pas se réveiller à Guet-Ndar, Goxu Mbac, Pikine ou Darou…
Plus que de l’immobilisme c’est une régression à tous les niveaux que nous vivons actuellement. Les ténèbres et l’insalubrité se disputent les rues et coin de la ville.

Baraya, Colonel Momar Gueye, Alioune Tine et bien d’autres observateurs en ont déjà parlé.
Monsieur Alioune Diop nous parle de centres réhabilités, mais à Saint-Louis le poisson se noie difficilement. En vérité la réhabilitation de la maison de Lille et du dispensaire de Diamaguene relève du Budget consolidé d’investissement (BCI) 2015 et le poste de santé de Sor est réhabilité par le BCI 2014. Si maintenant la commune veut capitaliser les réalisations de l’Etat à travers le BCI, le PNDL etc. pourquoi pas donc revendiquer les réalisations du BCI à Louga, Thiès ou Ziguinchor ?

La nouvelle équipe dirigée par Monsieur Mansour Faye a fait fuir les partenaires et les investisseurs se raréfient. Il n’y a ni vision, ni programme à moyen ou long terme, rien que des promesses non tenues.

En moins de deux (2) ans, cette nouvelle équipe a coupé l’élan de la ville : l’unité Mobile de Gériatrie supprimée, les bus éliminés, l’unité de pavage plombée. De même les projets trouvés sur place sont soient jetés aux oubliettes, soient très mal conduits : assainissement de Ndioloféne et Diamaguene, Acting (assainissement de Guet-Ndar), l’éclairage de la boucle de Sor, les séchoirs solaires, Saint-Louis 2015 capitale Africaine de la culture…le Programme de Développement Touristique initié par feu Ousmane Masseck Ndiaye et renforcé par Monsieur Cheikh Bamba Dieye s’est embourbé. D’ailleurs, le Maire Mansour Faye vient de peindre en maron-beige les véhicules issus de ce programme.
Le mouvement associatif est laissé à lui-même : l’ODCAV peine pour sa subvention, les clubs de ville n’en parlons pas, les GIE CETOM sont déçus et les conseils de quartier paralysés.

Incompétente et mal préparée, l’équipe municipale actuelle n’arrive pas a présenté les comptes administratifs et de gestion de 2013-2014-2015. Du véritable pilotage à vue !
D’aucuns disent que Mansour Faye et son équipe assurent juste une transition, mais en attendant la récréation va perdurer et les acquis vont tous disparaitre.

Le Maire avait promis de donner son salaire à la commune. Wax waxet ! Il brille par son absentéisme et s’attaquer à la gestion de Monsieur Bamba Dieye, c’est vouloir nous divertir. Saint-Louis a perdu son poste au niveau de l’AIMF (Association Internationale des Maires Francophones) et risque d’être déclassée par l’UNESCO. Pendant ce temps, Monsieur Diop cherche à masquer une réalité têtue, un quotidien morose, le lot des Saint-Louisiens. Travaillez et faites nous au moins rêver.
 
 
Abdoulaye Ndiaye Conseiller Municipal
Saint-Louis
 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Mame ndiaye diop le 24/02/2016 13:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VOICI LES RAISONS POUR LESQUELLES LA COOPÉRATION INTERNATIONALE A FUIT SAINT LOUIS ET LA NOUVELLE ÉQUIPE. Lorsqu'une grande ville comme saint louis est si mal gérée au point d'être incapable d'organiser dans sa propre ville son tour dans l'association des villes de l'aérospatiale. Toulouse a prit le tour de saint louis a Toulouse, payé les billets des conseillers de saint louis vers Toulouse, payé un artiste de saint louis et son billet d'avion pour Toulouse. Toute honte bu le maire mansour FAYE s'est esquivé et n'a pas voulu être présent à Toulouse. Cette incurie laisse des traces. Tenerife dégouté par ce que n'ayant plus d'interlocuteur crédible s'est tiré. Toulouse ne veut plus participer à guet Ndar ou a Ndiolofene dans l'assainissement par manque de transparence et d'engagement de la commune, Lille se retire doucement parce qu'elle n'a plus de visibilité ni de sens à donner à sa coopération. Voilà Mr DIOP LES RAISONS DE VOS ÉCHECS. Vous le savez et vous voulez anticiper avant que Saint louis découvre un autre aspect de votre incompétence. La ville est maudite a l'instar du Senegal depuis le jour ou sans raisons objectifs elle a acceptée d'être managée par des nuls qui sont en plus des escrocs. Ou est passez la ferraille du pont faidherbes? AVEC CE RÉFÉRENDUM NOUS ALLONS VOUS ADMINISTRER AVEC UN NON MASSIF LA PREMIÈRE D'UNE LONGUE SÉRIE DE CORRECTIONS QUI VONT S'ÉTALER JUSQU'À 2019 OU BATTU VOUS IREZ REMPLACER KARIM WADE A REUBEUSS

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET