OPINION | Monsieur le Maire, Continuez ! Osez continuer, s’il vous plaît ! Osez valoriser ! Par Demba DIALLO, Géographe - Urbaniste – Ecologiste.

Depuis quelques temps, le cadre de vie de Saint-Louis connaît une amélioration significative même si beaucoup de choses restent à booster. Il est de notre devoir, en tant que citoyen, de saluer cette lueur d’espoir.

Dimanche 5 Juin 2016 - 19:12

L’histoire des politiques urbaines de la ville de Saint-Louis a toujours été jalonnée par des opérations de libération des emprises ou espaces publics.

Si c’était pendant la période coloniale pour des raisons de grands aménagements ou sanitaires : Faidherbe avec l’ouverture des voies, l’aménagement des quais, la réalisation des ponts et lutter contre la prolifération des maladies hygiéniques.
Après la période post coloniale, l’essentiel des actions concerne des opérations d’urbanisme comme le remembrement de Diamaguene, la décongestionnement de Guet Ndar avec l’ouverture de l’avenue Cheikh Ahmadou Bamba, etc.

Les opérations de libération des emprises menées, ces dernières semaines par l’équipe municipale dans les grands axes de la ville sont à saluer. Ce type d’actions souvent critiquées par une frange de la population étant emporté par le sensationnel, ne doit en aucun cas être un ralenti ou frein à l’objectif principal d’offrir à la ville un cadre de vie à la hauteur de sa notoriété. Seulement dans la réalisation de ces opérations, il faut juste s’assurer qu’il y’ait une équité.

Monsieur le Maire, Continuez ! Osez continuer, s’il vous plaît ! Osez valoriser !

Depuis plus d’une décennie des tentatives sont menées sans un réel succès. C’est pourquoi, nous vous exhortons de continuer cette politique de désencombrement.

Cependant pour que celle-ci soit différente que celles menées par vos prédécesseurs, il faut que ces espaces subissent des plans d’aménagement et d’embellissement. Systématiquement, il faut qu’un suivi régulier soit mis en place pour prévenir éventuellement qu’il y ait de récidivistes ( des gens qui, à nouveau, profiteraient d'un manque de suivi). L’occupation anarchique doit être une lutte constante, continuelle avec une articulation territoriale cohérente pour gagner le pari des villes africaines ayant une réelle attractivité.

Dans ce sens, nous vous suggérons de mettre en place un programme d’aménagement paysager concerté de la ville car la gestion et l’organisation des espaces publics urbains révèlent de multiples dimensions qui font que les difficultés dont elles doivent faire face sont nombreuses et diversifiées :
• à la multiplicité des intervenants (services municipaux, concessionnaires de réseaux, propriétaires riverains, afficheurs…)
• à la diversité des sites (centres anciens, secteurs périurbains, grands ensembles)
• aux conflits entre les différents usages dont l’espace public est la scène (déplacements, stationnement, commerce, emploi, détente…)
• et les problèmes économiques, sociaux, politiques, culturels et administratifs.
A la suite de ce programme, il faut impérativement que l’autorisation précaire d’occupation de certaines parties des emprises soit assujettie à des règles et obligation commune afin de permettre la mise en place d’une uniformité des modèles et couleurs pour l’harmonisation du cadre de vie.

Monsieur le Maire, Continuez ! Osez valoriser !

Les berges sud du petit bras du fleuve de Guet-Ndar ainsi que les berges du marigot de Khor longeant la digue de protection de Ndiolofene peuvent à elles seules constituer un début.

Si pour la première un aménagement paysager intégrant les réalités sociales est un projet existant à mettre en œuvre.

Pour la seconde, l’étude de mise en place d’une zone touristique moderne doit être menée avant tout aménagement.

Demba DIALLO
Géographe - Urbaniste – Ecologiste
Membre du Club de Reflexion sur l’Urbain
dembajallo@yahoo.fr /dmb.diallo@gmail.com

 

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par NIANG le 06/06/2016 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci mr Demba Diallo vous avez parfaitement raison.Quand on veut valoriser une ville comme Saint louis ;il ne faut pas avoir d'etat d'ame.
Dieredieuf mr le Maire ca kaw ca kanam

2.Posté par IbaNdiaye le 06/06/2016 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pertinente contribution pour une ville rayonnante

3.Posté par Aba sarr le 08/06/2016 12:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci Demba pour cette contribution, on comprend ton attachement à ce thème "les espaces publics urbains de Saint Louis" qui fut ton sujet de recherche en mémoire de maîtrise.

4.Posté par Citoyen le 12/06/2016 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
EXCELLENTE CONTRIBUTION.
Il faut que nos différentes autorités osent prendre le taureau par les cornes pour imposer aux populations la discipline,le respect de l'espace public,etc...
"BAADOOLO DOU YAR MOROOMAME".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET