OPINION | " Saint-Louis étouffe, Saint-Louis se meurt ..." Par Abdoukhadre SOW

Mercredi 8 Juin 2016 - 15:43

Quand certaines personnes s'autoproclamant saint-louisiennes ou saint-louisiens et s'en même glorifiant à touts vents voudraient bien se mettre sérieusement au chevet de Saint-Louis ?

Cette ville qui les a vu naître, qui leur a permis d'être ce qu'ils sont aujourd'hui et qui sans aucun doute sera leur dernière demeure, la seule certainement qu'ils espèrent, souhaitent et veulent.

Aujourd'hui Saint-Louis étouffe, Saint-Louis se meurt... pour non assistance de ses filles et de ses fils... Honte, désespoir et scandaleusement vôtre.

Abdoukhadre SOW

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par seydi le 08/06/2016 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
WALAYE AK SAMA KOOR GUI WAKH GA DEUGUE DE

SAMA GUA YI NIOGUI NELAW DEUG BI AYE ETRANGER GNO KO YOOR LEGUI

WAYE MANE DAR DAR PUR ET DUR KOU DOUGUE SAMA TERRITOIRE MA THIOPE LA

SAINT LOUIS AVEC SA MER ET SON FLEUVE DOIT NOUS CONSCIENTISER DETRE DEBOUT ET VOIR COMMENT FAIRE FACE

MAIS AYE .........................................................................ki rek

2.Posté par Tintin le 09/06/2016 08:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
St-Louis se meure depuis l'Indépendance du Senegal!

3.Posté par Yatma DIEYE le 16/06/2016 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas sûr que ce genre de critique soit productif. Un simple appel à l'action s'adressant à tous et sans jugement aurait été plus utile.

Chacun doit juste faire ce qu'il peut et lui semble utile sans porter éternellement son regard sur ce que font les autres. On avance difficilement en regardant à côté au lieu de focaliser son regard et son énergie sur l'objectif à atteindre.

Qui sont ces Saint-Louisiens (nes) qui doivent agir ? Les seuls exilés ? Les exilés professionnels qui n'ont eu d'autres choix que de s'installer là où est- le Travail, là où est aussi leur Famille ? Ont-ils tous la capacité d'investir et de s'investir en deux endroits tout en assumant pleinement leurs obligations familiales et professionnelles là où ils vivent ?

Ce type de discours assez répandu est un signe d'attentisme (quand l'heure est à l'action) et manque d'objectivité car nul ne peut prétendre connaître tous ceux qui agissent à leur échelle, quelque part dans un coin, sans tambours ni trompettes. Il est même dangereux d'opposer deux catégories de Saint-Louisiens comme si la ligne de démarcation était aussi nette : ceux qui sont restés et qui agissent vs ceux qui sont partis et ne font rien.

Il me semble bien facile de jeter la critique. La question première à se poser est de savoir ce que l'on fait soi-même pour la ville avant de s'enquérir de l'action des autres. Ce sont peut-être ces petites actions individuelles qui portent en elles la vertu de convaincre et d'encourager ceux qui ont envie d'agir sans toujours en avoir les moyens.

Bien à vous et sans offense,
Yatma

4.Posté par Yatma DIEYE le 16/06/2016 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne suis pas sûr que ce genre de critique soit productif. Un simple appel à l'action s'adressant à tous et sans jugement aurait été plus utile.

Chacun doit juste faire ce qu'il peut et lui semble utile sans porter éternellement son regard sur ce que font les autres. On avance difficilement en regardant à côté au lieu de focaliser son regard et son énergie sur l'objectif à atteindre.

Qui sont ces Saint-Louisiens (nes) qui doivent agir ? Les seuls exilés ? Les exilés professionnels qui n'ont eu d'autres choix que de s'installer là où est- le Travail, là où est aussi leur Famille ? Ont-ils tous la capacité d'investir et de s'investir en deux endroits tout en assumant pleinement leurs obligations familiales et professionnelles là où ils vivent ?

Ce type de discours assez répandu est un signe d'attentisme (quand l'heure est à l'action) et manque d'objectivité car nul ne peut prétendre connaître tous ceux qui agissent à leur échelle, quelque part dans un coin, sans tambours ni trompettes. Il est même dangereux d'opposer deux catégories de Saint-Louisiens comme si la ligne de démarcation était aussi nette : ceux qui sont restés et qui agissent vs ceux qui sont partis et ne font rien.

Il me semble bien facile de jeter la critique. La question première à se poser est de savoir ce que l'on fait soi-même pour la ville avant de s'enquérir de l'action des autres. Ce sont peut-être ces petites actions individuelles qui portent en elles la vertu de convaincre et d'encourager ceux qui ont envie d'agir sans toujours en avoir les moyens.

Bien à vous et sans offense,
Yatma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET