Obama va manquer Saint-Louis ? Sapristi !

C’est un crime de lèse-majesté que commettra le président américain Barack Hussein Obama en quittant le sol sénégalais sans fouler la terre saint-lousienne, ancienne capitale de l’Afrique Occidentale Française (AOF), berceau du Sénégal libre et démocrate, ville classée en l'an 2000 au patrimoine mondiale de l'humanité par l'UNESCO.

Mercredi 19 Juin 2013 - 20:49

Obama va manquer Saint-Louis ? Sapristi !
D’abord, Saint-Louis symbolise le dynamisme de la coopération sénégalo-américaine qui s’illustre par la mise en œuvre de plusieurs réalisations structurantes, dans le cadre du Millénium Challenge Account(MCA).

Ce projet qui mobilise quelques 540 millions de US$ exécute un programme d’irrigation et de gestion des ressources dont l’objectif est de créer les conditions devant permettre de tirer profit de la disponibilité de l’eau en levant les contraintes à sa maîtrise pour une exploitation optimale des potentialités agricoles de la zone.

Il devra favoriser la sécurisation de plus de 36 000 hectares de terres aménagées et l’extension de plus de 3 000 autres hectares.
D’autres activités sont prévues et concernent la réhabilitation des adducteurs dont l'axe Gorom-Lampsar? la création de l'émissaire du Delta en vue de l’évacuation des eaux de drainage qui menacent dangereusement les sols à cause de la salinisation et enfin, la protection de la réserve de Bango, principale ressource en eau de la ville de Saint Louis.

Il y a aussi la réhabilitation en cours de l’axe routier Richard-Toll/Ndioum sur environ 120 kms, la construction du pont de Ndioum, de la cuvette de Ngalenka.

En outre, l’Université Gaston Berger, fondée le 17 décembre 1990, entretient d'importantes conventions pédagogiques avec sept universités américaines de référence. Mobilité de professeurs et d'enseignants chercheurs, la fluidité de ces collaborations ont fini de hisser le temple de Sanar parmi les plus grandes universités du monde.

L’UGB a signé des conventions avec l’Université de Floride, le Massachussetts College of Liberal Arts, le North Adam MA, l’Université de Pennsylvanie, l’Université Wisconsin- Madison, l’Université de Hamline et celle du Kansas.

Dans le domaine de la culture, les USA sont devenus un partenaire privilégié du festival international de Jazz de Saint-Louis et lors de la 21ème édition, l’ambassadeur des USA au Sénégal, M. Lewis Lukens a rehaussé de sa présence l’événement dont les premières notes ont été marquées par le Howard University Jazz Ensemble en compagnie du Prytanée militaire de Saint-Louis.

En plus de cela, Saint-Louis des USA manifeste de grandes similitudes avec Saint-Louis du Sénégal. Toutes traversées par des fleuves, elles détiennent respectivement les 15°/° de l’économie de chaque pays. Est-ce un fait du hasard ? Pourquoi Saint -louis du Missouri est le berceau du Jazz et que Saint-Louis du Sénégal est aussi devenue le berceau des festivals internationaux de Jazz en Afrique?


Cheikh Saad Bou SEYE

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET