Oignons: Les producteurs à l’heure du marché sous régional.

Le docteur Malick Diop est un homme d’initiative. A peine installé à la tête de l’ASEPEX, il a entrepris d’importantes réformes pour booster l’exportation, mais aussi, trouver des réponses au problème récurrent de la commercialisation de nos produits maraichers.

Mercredi 24 Avril 2013 - 10:37

Oignons: Les producteurs à l’heure du marché sous régional.
Ainsi, avec l’appui de l’Union Européenne, dans le cadre du 10e Fonds Européen de Développement (FED), et plus particulièrement, du Programme de Renforcement et de Développement des Capacités Commerciales II, l’ASEPEX organise une mission circulaire de promotion commerciale de l’oignon «Origine Sénégal» dans les pays limitrophes, notamment, en République Islamique de Mauritanie et en République de Guinée, du 21 au 28 avril 2013.

L’objectif de cette mission de prospection commerciale est d’identifier les acheteurs et importateurs dans les pays visités, de mieux comprendre la demande des pays ciblés, de mettre en relation les opérateurs économiques (producteurs et commerçants) sénégalais et leurs homologues des pays visités et d’y créer un courant d’exportation de l’oignon sénégalais.

En outre, cette mission offre aux opérateurs économiques sénégalais l’opportunité d’explorer un marché alternatif pour l’oignon surtout pendant les périodes de pic de la production où souvent, un problème de commercialisation se pose.

Une étude documentaire du marché de l’oignon sur chacun des marchés ciblés a permis de confirmer l’intérêt de ces deux pays pour les producteurs sénégalais d’oignon.

En effet, la Guinée a connu une progression de ses importations qui sont passées de 23 221 tonnes en 2008 à 36 757 tonnes en 2011. La Mauritanie, quant à elle, a connu une nette progression de ses importations entre 2008 et 2011, qui sont passées de 29 840 tonnes en 2008 à 36 134 tonnes en 2011.

Conduite par le Dr Malick DIOP, Directeur général de l’ASEPEX, cette mission verra la participation des principales organisations professionnelles représentatives de la filière que sont l’Interprofession de l’Oignon du Sénégal (IPOS), l’Association des Producteurs d’Oignons de la Vallée (APOV), l’Union des Maraîchers du Littoral, la Coopérative Fédérative des Acteurs de l’Horticulture au Sénégal (CFAHS) et des opérateurs privés impliqués dans la commercialisation de l’Oignon local dont l’Union Nationale des Commerçants et Industriels du Sénégal (UNACOIS).
Prendront également part à cette mission des institutions d’appui à cette filière dont l’Agence de Régulation des Marchés et la Fondation Origine Sénégal.
Enfin, à travers cette activité, l’ASEPEX entend développer les exportations sénégalaises dans la sous-région, 1er marché d’exportation du Sénégal, renforcer le commerce intra-régional et surtout contribuer, de manière progressive, à la résorption du déficit de la balance commerciale de notre pays qui culmine à plus de 1400 milliards FCFA.
La mission qui durera donc une semaine, constitue un nouvel espoir pour les maraichers du Sénégal, surtout pour ceux des régions de Louga et de Saint Louis, souvent obligés de voir pourrir leurs productions, faute de débouchés.
Cheikh Ba
REWMI QUOTIDIEN

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET