Opérations Tabaski 2014 à Saint-Louis: Un financement de 100 millions de FCfa prévu pour la région Nord

Lundi 21 Juillet 2014 - 11:53

Dans le cadre de la célébration de la fête de la Tabaski 2014, le gouvernement du Sénégal a décidé de faciliter l’approvisionnement de notre pays en petits ruminants, en prenant des dispositions appropriés pour rendre ces animaux disponibles et accessibles aux populations, a déclaré hier le chef du service régional de l’élevage, Dr Youssou Ndiaye.

Au cours d’un Crd spécial consacré aux préparatifs de cette fête, Dr Youssou Ndiaye a rappelé que l’objectif du gouvernement, dans le cadre de son programme « une famille un mouton », est de satisfaire la demande nationale en facilitant l’approvisionnement des foirails en petits ruminants. Cette année, 720.000 petits ruminants pourraient être disponibles.

Dans la perspective de la préparation de la Tabaski 2014, a-t-il précisé, un atelier national sur le bilan 2013 et la préparation de la Tabaski 2014 avait eu lieu à Dakar le 08 mars 2014. Une lettre circulaire n°0497 MEPA/CAB/DIREL du 03 avril 2014 avait été adressée aux chefs de service régionaux pour assister les producteurs dans le montage de leur dossier de financement, suivi d’un conseil interministériel tenu le 23 mai 2014.

Dans le but d’accompagner les opérateurs privés de la région, des financements, selon Youssou Ndiaye, ont été octroyés aux promoteurs privés pour la commercialisation des moutons de Tabaski. Près de 100 millions de FCfa pour la mise en œuvre de 41 projets (sur 53 demandes) d’opération Tabaski, seront injectés cette année dans les départements de Saint-Louis, Dagana et Podor.

Pour ce qui est de l’accès à l’aliment de bétail, Dr Youssou Ndiaye a souligné que le ministère de l’Elevage avait accordé un quota de 40 tonnes en aliment subventionné à hauteur de 50% à la région de Saint-Louis, soit 3750 F le sac, conformément aux dispositions arrêtées dans le cadre de l’Opération de sauvegarde du bétail (Osb). Les fonds sont disponibles au niveau départemental et pourront être utilisés pour l’acquisition d’aliment pour les foirails.

Des points de vente doivent être identifiés et répertoriés par les collectivités locales en relation avec les autorités administratives, les services de l’Elevage et autres services compétents. Cependant, des contraintes ont encore été relevées pour cette année. Malgré les efforts des collectivités locales, quelques problèmes d’éclairage, d’eau et de toilettes persistent toujours dans certains points de vente. Dix-sept cas de vol de moutons ont été notés selon les déclarations des maures et un Sénégalais blessé par un agresseur, des tracasseries sont notées aux douanes mauritaniennes pour la traversée de la frontière surtout au postes de Diama et de Rosso.

Protocole d’accord avec les banques
Dr Ndiaye a également insisté sur les difficultés de traversée des moutons mauritaniens à l’Ile à Morphil à cause des fortes crues, la mise en place tardive des financements dans les départements de Dagana et de Podor, le faible taux de remboursement des crédits dans le département de Saint-Louis (49%), les difficultés notées dans la disponibilité des camions et la cherté du coût du transport, le déficit relevé dans l’approvisionnement en petits ruminants en 2013 par rapport à 2012.

Dr Youssou Ndiaye a formulé des recommandations qui tournent essentiellement autour de la nécessité de sensibiliser davantage certains maires pour qu’ils aménagent des points de vente adéquats, disposant d’électricité, d’eau et de toilettes, d’échanger avec les autorités mauritaniennes pour faciliter les formalités de douane aux postes frontaliers, d’octroyer des montants substantiels aux opérateurs dans un délai leur permettant de mener correctement l’opération Tabaski et de veiller au remboursement des crédits, de proposer un protocole d’accord avec le Crédit mutuel du Sénégal pour faciliter le financement des opérateurs de l’Elevage, de consolider des conventions de partenariat avec les transporteurs et de convier l’ensemble des acteurs de la filière ovine à mener une réflexion profonde sur la problématique de l’approvisionnement en moutons de Tabaski.

Mbagnick Kharachi DIAGNE
LE SOLEIL

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET