Ousmane Ngom a passé le témoin à Mbaye Ndiaye

Le nouveau ministre de l’Intérieur Mbaye Ndiaye qui prenait le relais d’Ousmane Ngom au ministère de l’Intérieur, lors de la passation de services qui s’est tenue hier, jeudi 12 avril, s’est engagé à assurer au quotidien la sécurité des concitoyens en instaurant l’Etat de Droit afin qu’il y ait moins de représailles entre population et forces de l’ordre. Mbaye Ndiaye a invité par ailleurs l’administration centrale et le commandement territorial à l’accompagner dans sa mission de veille à la sécurité et des biens des populations.

Samedi 14 Avril 2012 - 07:31

Ousmane Ngom a passé le témoin à Mbaye Ndiaye
Le ministère de l’Intérieur a abrité hier, jeudi 12 avril, la cérémonie de passation de services entre Ousmane Ngom et Mbaye Ndiaye. A l’occasion, le tout nouveau ministre de l’intérieur Mbaye Ndiaye s’est engagé à assurer au quotidien la sécurité des citoyens en instaurant l’Etat de droit afin qu’il y ait moins de représailles entre les populations et les forces de l’ordre, faisant allusion aux manifestations durant la période de la campagne électorale du premier tour. Recevant le témoin du ministre sortant Ousmane Ngom qui était à la tête de ce ministère durant 16 mois, le ministre Ndiaye s’est prononcé sur la mission d’un homme de tenue. « C’est un Sénégalais parmi tant d’autres qui, avec tout son engagement et son attention, va veiller à assurer la sécurité intérieure de ses concitoyens au quotidien et de la manière la plus prompte et la plus transparente », a-t-il souligné. Dans le sillage, Mbaye Ndiaye a estimé que « l’Etat de Droit est un Etat qui se soumet au Droit, les forces de l’ordre ne seront plus au-dessus de la population ».

Cependant, avec la situation économique et financière du pays « extrêmement tendue », Mbaye Ndiaye a déclaré que « la prise de mesures importantes pour la gestion et la sécurisation des biens et des personnes est un problème lourd de conséquences sur la situation macro-économique ». Il a poursuivit en déclarant : « Nous nous engageons à instaurer au plus vite une situation de paix et de sécurité […] avec la collaboration de l’administration centrale et du commandement territorial »

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur sortant Ousmane Ngom s’est dit convaincu que son successeur bénéficiera de tous les avantages qu’il avait à la tête dudit ministère. « Je suis convaincu que vous allez réussir votre mission avec l’appui de tous ces collaborateurs du ministère de l’Intérieur, car moi je l’ai eu. Vous avez à votre service des hommes et femmes pleins de détermination et d’abnégation pour servir l’Etat », a-t-il déclaré. Tout en concluant : «Le pays a besoin d’être un havre de paix, de sécurité et de respect. Le ministère de l’Intérieur est au cœur de cette problématique ».

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 23:02 GAMBIE : Macky SALL félicite Adama BARROW

Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET