PHOTOS: Remise du rapport du Cese au Président Macky SALL

Mercredi 24 Septembre 2014 - 20:50

Voici le discours de Macky SALL:

Madame la Présidente du Conseil, Economique, Social et Environnemental,

Mesdames, Messieurs les membres du Conseil, Economique, Social et Environnemental,

Je me réjouis de vous accueillir, aujourd’hui, à l’occasion de la cérémonie de remise du rapport annuel 2013, du Conseil Economique, Social et Environnemental.

Madame la Présidente,

Le rapport que vous venez de me remettre témoigne de la qualité de vos réflexions et recommandations.

Je voudrais, ici, vous rendre un hommage mérité, à vous et à l’ensemble des membres du Conseil Economique, Social et Environnemental, ainsi qu’à toute votre équipe.

Je sais que votre rapport comporte des avis, contributions et orientations d’experts, au regard de la composition de votre assemblée qui est suffisamment représentative des différents segments de notre société. En effet, le Conseil Economique, Social et Environnemental est une Assemblée consultative qui réunit toutes les forces vives de la Nation.


En installant cette institution, le 08 mai 2013, j’ai souhaité qu’elle soit un véritable organisme d’analyse et de propositions, en relation étroite avec l’action gouvernementale.

Je note, avec satisfaction, que le Conseil Economique, Social et Environnemental, force d’écoute et de propositions au service des pouvoirs publics et des populations, a placé le citoyen au cœur de son action. Vos travaux l’illustrent à suffisance.

Cette approche visant la participation effective et positive des citoyens à l’action publique est un critère déterminant de bonne gouvernance. Elle contribue notamment à la consolidation d’une culture républicaine autour d’un projet de société commun.


Madame la Présidente
Mesdames et Messieurs,

A la lecture de ce rapport annuel, tout comme d’ailleurs du rapport de votre première session ordinaire 2014, nous mesurons l’ampleur des défis qui interpellent notre pays.




Je constate que des secteurs essentiels de la vie économique et sociale ont été visités, des thématiques importantes abordées, et surtout, des recommandations pertinentes formulées, en vue d’une prise en charge efficace des préoccupations de nos concitoyens.

En 16 mois d’existence, vous avez fait preuve de dynamisme, en tenant deux (2) sessions ordinaires et deux (2) sessions extraordinaires, sur des thématiques prioritaires comme l’agriculture, la santé, l’énergie, l’emploi des jeunes, l’environnement et le cadre de vie, etc.

Je voudrais particulièrement me féliciter de la prise en compte de la dimension environnementale dans vos travaux.

Madame la Présidente
Mesdames et Messieurs,


Face aux enjeux du développement, les politiques publiques doivent être mieux éclairées, mieux conçues, et mises en œuvre avec pragmatisme, dans une dynamique de performance.

C’est dans cette perspective que s’inscrivent les missions du Conseil Economique, Social et Environnemental.
Je voudrais, à cet égard, revenir sur les conclusions contenues dans vos rapports.

Madame la Présidente,
Mesdames et messieurs les Conseillers,

Les problématiques que vous avez abordées (éducation, formation, emploi, santé, énergie, agriculture, décentralisation et développement territorial, compétitivité de notre économie….) constituent des priorités de l’action gouvernementale.

A travers la mise en œuvre du Plan Sénégal Emergent (P.S.E) qui fait de la Protection sociale et de la solidarité nationale, un axe prioritaire, nous posons les jalons d’un développement équitable et durable.

Même si nous devons toujours faire mieux pour répondre à la forte demande sociale, il convient de reconnaître qu’un travail remarquable a été accompli depuis mon accession à la magistrature suprême avec des mesures sociales importantes (baisse des prix des denrées de première nécessité, baisse de l’impôt sur le revenu des travailleurs, couverture maladie universelle, pour ne citer que celles-ci).


Toutefois, nous devons travailler sans relâche pour améliorer les conditions d’existence de nos concitoyens.

Madame la Présidente,
Mesdames et Messieurs les conseillers,

L’éducation, la formation et l’emploi restent des piliers de notre politique de développement. En définitive, il s’agit de créer, pour chaque Sénégalais, les opportunités d’accéder à un emploi stable et à un travail décent, surtout pour les jeunes.

Je saisis ce moment privilégié, pour lancer un appel aux acteurs du système éducatif,- du préscolaire au supérieur, en passant par l’élémentaire et le moyen secondaire, - pour la pacification durable de l’espace scolaire et universitaire.

Les conclusions des Assises nationales de l’Education et de la Formation, validées par l’ensemble des parties prenantes autour d’un Conseil Présidentiel, devraient ouvrir de nouvelles perspectives, pour bâtir, dans la sérénité, une école de la réussite et de l’excellence.




Madame la Présidente,
Mesdames, Messieurs,


S’agissant de la question du logement, préoccupation majeure des sénégalais, il convient de souligner que les coûts avaient connu une hausse vertigineuse, à l’achat comme à la location, devenant ainsi une source de précarité pour beaucoup de familles.

Devant cette urgence sociale, j’ai pris des mesures hardies pour alléger le coût du loyer et augmenter l’offre de logement, en facilitant l’accès à la propriété foncière et immobilière.

C’est ainsi que j’ai engagé des projets de construction de logements sociaux, accessibles aux populations, avec la mise en place du nouveau Pôle urbain de Diamniadio et la réalisation de la Cité de l’émergence, dont j’ai procédé à la pose de la première pierre, hier.

C’est le même souci de soulager les populations qui a guidé le choix de toutes les mesures prises sur le plan social pour éradiquer la pauvreté.





Notre volonté de construire un pays prospère et solidaire, un Sénégal émergent où chaque citoyen peut aspirer à des conditions de vie meilleures, a motivé, d’une part, l’amélioration de la gestion de la campagne agricole, dans toutes ses dimensions, et, d’autre part, la mise en place d’instruments de soutien, en particulier les programmes de bourses de sécurité familiales et de couverture maladie universelle.

Par ailleurs, des réformes majeures sont en cours dans les domaines de la culture, du développement durable, de la décentralisation (avec l’Acte III), de la promotion des PME et du Secteur privé (avec la loi sur les Partenariats Publics Privés), de l’Industrie, des Mines et de l’Artisanat notamment.

Ces réformes sont en parfaite cohérence avec le P.S.E. Elles devront également s’adosser au Plan d’action issu de la signature du Pacte de stabilité sociale et d’émergence économique.

Les avis et recommandations du Conseil Economique, Social et Environnemental sont dès lors, très attendus.




Madame la Présidente,
Mesdames et Messieurs les conseillers,

Votre institution doit être un cadre privilégié de concertation et de médiation, pour davantage éclairer et mieux soutenir l’action gouvernementale.

J’avais indiqué au Gouvernement la nécessité d’exploiter avec célérité vos avis et recommandations.

J’exhorte donc le Gouvernement et le Conseil Economique, Social et Environnemental à collaborer de façon permanente et à travailler dans un esprit d’ouverture et de partage.

C’est là toute la pertinence de tenir une rencontre annuelle d’échanges entre les deux (2) institutions.

Ce dialogue institutionnel, que j’encourage, permettra d’évaluer le niveau de prise en charge des avis et recommandations du Conseil, d’identifier les contraintes et de dégager les solutions appropriées.






Madame la Présidente,

Vous avez évoqué la nécessité pour votre institution d’être saisie régulièrement autant par le Gouvernement que par l’Assemblée nationale. Je l’avais déjà suggéré lors de votre installation.

En ce qui concerne le Gouvernement, je demande au Premier Ministre de veiller à la saisine régulière du Conseil, sur des questions à caractère économique, social et environnemental.

Madame la Présidente,
Mesdames et Messieurs les conseillers,


Je voudrais revenir sur l’innovation majeure de ce Conseil, à savoir la saisine citoyenne.

Ce nouveau mode de participation citoyenne, non encore exercé par nos compatriotes, est pourtant une belle opportunité qui leur est offerte pour porter leur voix à un niveau élevé. D’où la sensibilisation à mener pour davantage vulgariser ce mécanisme, en phase avec ma politique de promotion de la transparence et de reddition des comptes.


Madame la Présidente,
Mesdames et Messieurs les conseillers,


Je magnifie l’excellence des relations que vous entretenez avec les Conseils économiques et sociaux et institutions similaires dans le monde. La confiance dont vous avez été investie par vos pairs pour présider aux destinées de l’Union des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires d’Afrique (UCESA) honore le Sénégal. Je vous réaffirme mon soutien pour la réussite de cette exaltante mission.

Madame la Présidente, je renouvelle toute ma confiance au Conseil Economique, Social et Environnemental et vous félicite pour la qualité du travail accompli.

Je vous remercie de votre aimable attention.

5
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2
  • 1

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET