PODOR, Aissata Tall Sall, maire sortant : « C’est utopique de dire qu’on va changer Podor en 6 mois »

Jeudi 26 Juin 2014 - 08:49

Le maire sortant est d’avis que son challenger veut tromper les Podorois en soutenant qu’il va changer le visage de la ville en seulement 6 mois d’exercice. Au quartier Souima, fief de Racine Sy et à Lao Demb où elle présidait des meetings, Aïssata Tall Sall a invité tous à la vigilance.
Vendredi dernier, le maire sortant et son équipe étaient à Souima, le quartier de son challenger. Le lendemain, ce dernier a tenu un meeting à Tiofi, le fief de Mme Sall. Aux promesses jugées mirobolantes par le camp du maire, Aïssata Tall Sall appelle à la vigilance pour éviter la tromperie. «L’autre candidat soutien partout où il passe qu’il va changer le visage de Podor en 6 mois d’exercice. Ce qui n’est pas possible. C’est utopique», a dit l’édile sortant à ses militants et sympathisants au quartier Lao Demba. Faisant dans l’ironie, elle se demande même comment Racine Sy compte s’y prendre pour développer la localité. C’est pourquoi, elle invite ce dernier à un débat public et contradictoire afin qu’il explique comment il va développer Podor. « Si au cours du débat Racine Sy m’explique et me convainc, alors au lendemain de ma victoire, je lui donnerais le pouvoir pour qu’il exécute son programme », a-t-elle dit en raillant son adversaire.
Aux promesses de Mamadou Racine Sy, celle qui est surnommée la lionne de Podor soutient qu’elle mène une politique responsable et intelligente. Dès le 30 juin, au lendemain de notre victoire, explique Mme Sall, je dirais aux Podorois par quels moyens nous comptons conduire le programme de développement pour lequel nous sommes élus. A son tour, elle a invité ses partisans à bannir la violence et à refuser toute idée de confrontation et d’injures puisque tous les Podorois sont des parents. «La politique, c’est une école et non une arène. Ne répondez pas à ceux qui vous invitent à la confrontation.
Nous sommes tous des parents », a dit Mme Sall. Elle n’a pas manqué de revenir sur sa coalition et l’autre qu’elle qualifie de contre-nature. «Unissons-nous pour Podor. Notre coalition n’est pas une auberge espagnole. Leur alliance ne pèse rien », a martelé le maire sortant, toujours très amère suite à la formation de cette coalition. « Abdoulaye Wade avait demandé à ses responsables de s’allier avec tous sauf l’Apr. Macky Sall a, lui aussi, dit tout sauf le Pds. Pourquoi, il n’y a qu’à Podor où on a une coalition Apr-Pds. Demain fera jour et on saura leurs véritables motivations », a-t-elle lancé. Revenant sur son bilan, elle a indiqué qu’elle ne compte pas s’attarder sur ce sujet, non sans dire que personne ne dira qu’elle a volé encore moins dilapidé le foncier de la commune. « Le bilan je le leur donne. Ce que je vous demande, c’est de renouveler le mandat que vous m’aviez donnée en 2009 afin de poursuivre notre programme », a ajouté Aïssata Tall Sall.

Le Soleil

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET