PODOR : La Cour Suprême "offre" la Mairie à Me Aïssata Tall Sall.

Jeudi 25 Septembre 2014 - 21:34

La bataille pour le contrôle de la mairie de Podor qui oppose la mairesse sortante Me Aïssata Tall Sall à l’homme d’affaires Mamadou Racine Sy a finalement été tranchée ce jeudi 25 septembre 2014 par la Cour Suprême de Dakar.

En effet, après le réquisitoire des différents avocats des deux parties, la haute juridiction sénégalaise a restitué Me Aïssata Tall Sall dans ses fonctions de maire de Podor après avoir annulée la décision de la Cour d’appel de Saint-Louis.

Cette décision de l’audience de la Chambre administrative de la Cour Suprême fait suite au recours que Me Aïssata Tall Sall avait déposé, après l’annulation controversée du Président de la Cour d’Appel de Saint-Louis Taifour Diop, de son élection à la mairie de Podor.

L’audience, dirigée par le président Abdoulaye Ndiaye et l’avocat général Youssoupha Diaw Mbodj, n’a enregistrée que la présence des avocats et de quelques amis.

Mamadou Racine Sy, tête de liste majoritaire de la Coalition présidentielle, Benno Bokk Yakaar(Bby) et Me Aïssata Tall Sall, responsable du Parti Socialiste, par ailleurs, tête de liste majoritaire de la Coalition Benno ak Aïssata, étaient tous des candidats aux élections locales du 29 juin dernier.

Seneweb

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Bouba Diop le 26/09/2014 00:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bravo Madame, vous avez gagné.

2.Posté par Abdoukhadre SOW le 26/09/2014 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Saisine de la Cours Suprême
Une juridiction aussi sérieuse que la Cours Suprême ne pouvait avaliser la décision d'éjecter Aïssata Tall SALL de la mairie de Podor, avec comme seul motif que : des "morts" auraient voté?
Une erreur matérielle volontaire ou involontaire d'un Président ou d'un secrétaire de bureau de vote (les seuls à pouvoir manipuler les registres dans un bureau de vote) … ne saurait être un élément déterminant pour la suppression d’un bureau de vote.
Cette saisine de la Cours Suprême confirme notre conviction que nous avons une Justice indépendante.
Bravo à la Cours Suprême qui a refusé la « nawétanisation » de notre système judiciaire.
(Ces pratiques du nawétane du siècle dernier)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET