PROTECTION DE L’ENFANCE : la démarche de l’Association Jeunesse Espoir donnée en exemple.

Vendredi 29 Avril 2016 - 21:41

Invité à l’émission «  Sénégal Ca Kanam », Fara NDIAYE le coordonnateur de l’Association Jeunesse Espoir (Aje) a passé en revue les différentes actions menées par son organisation dans l’amélioration des conditions de vie des talibés.

Reconnue juridiquement il y a quatre ans, l’association regroupe une équipe de quinze personnes et bénéficie d’un soutien de taille de partenaires extérieures, explique M. NDIAYE au cours de cette émission animée par Mamadou Sy TOUNKARA.

Ce dernier a salué le dynamisme de la politique de partenariat mis en œuvre par l’association et qui lui a permis de recevoir une subvention de  23 millions de francs l'année dernière. Ce qui lui a permis aussi de prendre en charge près de 300 talibés

«  C’est cette démarche d’ouverture qu’il faut adopter au lieu de se focaliser en constance sur le soutien des autorités locales. Les structures, mouvements et jeunes entrepreneurs doivent gagner leur autonomie et éviter dépendre continuellement des mairies pour mener des activités », soutient M. TOUNKARA qui pense qu’à ce titre, l’initiative de l’AJE doit servir de modèle.

> Suivez l'intégralité de l'émission ...
 


Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET