Parité : le Président Macky Sall s’engage

Lundi 22 Juin 2015 - 14:14

Les titres des journaux du samedi 20 juin 2015 ont rapporté les propos du Président Macky Sall à la remise du rapport de l’IGE, et son vibrant plaidoyer pour la parité dans les plus hautes institutions de l’Etat a rempli de joie le cœur des membres du Caucus des Femmes Leaders pour la Parité, qui se sont dépêchées  d’envoyer des coups de fils, des SMS et des mails pour informer les autres femmes.
 
Nous ne pouvions pas manquer de partager la joie des membres du Caucus avec tous les sénégalais et toutes les sénégalaises, car cela fait longtemps que nous attendions un signal fort du Président pour marquer son engagement pour l’égalité de genre, qui est le combat de plusieurs générations de femmes.  En effet les relevés trimestriels des nominations au conseil des ministres, effectués par le laboratoire  genre de l’IFAN, montrent une faible présence des femmes dans les hautes instances de l’administration.
 

L’engagement réaffirmé du Président est très important pour nous, car les avancées significatives obtenues par les femmes l’ont souvent été grâce à des hommes qui ont su porter leur combat, et cela depuis Platon en passant par Poulain de la Barre, Condorcet ou Abdoulaye Wade.
 
Ce sont des guides éclairés qui ont permis des sauts qualitatifs et c’est ce que nous attendons du Président Macky Sall, car le combat n’est pas un combat pour les femmes, il n’est pas un combat de femmes, c’est un combat pour le développement.
 
Le Sénégal émergent ne serait effet qu’illusion sans une prise en compte efficace de la moitié des ressources humaines de ce pays. C’est pourquoi  nous félicitons le Chef de l’Etat pour le signal fort qu’il vient de donner et qui rassure les jeunes leaders des partis politiques avec qui nous travaillons depuis quelques années dans le cadre d’un partenariat avec la fondation Ebert. Le jeudi 19 juin 2015 dans un atelier de réflexion sur la parité à l’IFAN, elles ont manifesté leur inquiétude face à l’avenir et Madame la Ministre Aminata Mbengue qui présidait la réunion les a exhortées à se battre. Avec la déclaration du Président, cette jeune génération peut être rassurée, de pouvoir cheminer avec un homme qui  a compris les enjeux.
 
L’engagement du Président est important, car il nous suffit de faire encore quelques efforts pour devancer le Rwanda que nous talonnons,  d’autant que c’est l’expertise sénégalaise qui a aidé ce pays. En effet c’est Ngoné Diop de la CEA (commission économique africaine à Addis-Abeba) qui a été détachée par le DFID (The Department for International Development) Grande Bretagne pendant trois ans pour aider le MIGIROFE (Ministère du genre) et moi même comme consultante internationale, pour l’élaboration du premier document de politique genre de ce pays en 2003. L’avancée du Rwanda sur les questions d’égalité de genre est surtout le résultat d’un engagement au plus haut niveau. Quant au Sénégal, il  a réalisé ces dernières années plus d’avancées dans ce domaine que n’importe quel autre pays, mais il nous manque un leadership pour nous imposer au reste du monde. Et c’est regrettable que dans les grandes rencontres sur les questions d’égalité comme ce fut le cas à la dernière réunion de l’Union africaine, tenue à Johannesburg que notre pays fût  absent.
 
Le Sénégal est devenu le lieu de pèlerinage de beaucoup de pays qui viennent s’inspirer de son modèle sur la parité. Les autorités ne devraient pas bouder ce plaisir, elles devraient plutôt user de la « diplomatie de la parité ».
 
Nous avons aujourd’hui le sentiment que le Président Macky Sall, sans aucune pression, est prêt à être le « champion » dont les sénégalaises ont besoin. L’alerte qu’il a lancée est d’une haute importance pour nous, et nous espérons que cela conduira les ministres et autres responsables à être attentifs lors des nominations, pour  veiller à la présence des femmes, car comme l’a dit le Président les compétences ne manquent pas.  Il suffit à notre pays de faire des efforts dans les représentations dans les instances autres qu’électifs pour se propulser au devant de tous les pays en Afrique et comme  nous l’avions déjà écrit indiquer au reste du monde la voie à suivre.
 
En attendant, les membres du Caucus adressent leurs chaleureuses félicitations au Chef de l’Etat pour l’acte qu’il a posé et qui doit être poursuivi.
 
Fatou Sow Sarr
Coordonatrice du Caucus
des Femmes leaders
___________________________________________________
2012a correspond au premier trimestre de 2012 sous le Président Wade
2012b correspond à la mandature du Président Sall
 

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.

Dans la même rubrique
< >
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET