Permanence du PDS-Wade à Macky Sall: « Comment peut-on ignorer la volonté d’un peuple aussi mobilisé »

Samedi 26 Avril 2014 - 11:16

Permanence du PDS-Wade à Macky Sall: « Comment peut-on ignorer la volonté d’un peuple aussi mobilisé »
A Dakar aux environs de 21h37, il aura fallu plus de deux (2) heures de temps à Wade pour faire le trajet aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS)-voie de Dégagement Nord (VDN) où se trouve la permanence du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qu’il a atteint à 00h05. Sous l’acclamation de l’impressionnante foule qui a fait le déplacement. Les militants qui sont loin de perdre patience aux premières heures de l’après-midi sont rejoints en masse par nombre de sénégalais qui ont sans aucun doute la nostalgie de leur ancien président de 2000 à 2012.
Ce sont de véritables scènes de liesse qui accompagnent le père de Karim jusqu’au podium où il doit faire une déclaration qu’il est décidé à faire car son ancien ministre des Affaires étrangères vient de lui tendre un micro dans la voiture mais Wade de refuser pour pointer du doigt le podium. Il vient même de descendre de sa voiture pour rejoindre la tribune. Du haut de laquelle, il salue la foule monstre qui a fait le déplacement pour le voir. Ce sont de houleux réglages qui s’en suivent avant la fameuse déclaration mais Wade tient à avoir à ses côtés de le coordonnateur du PDS, Oumar Sarr qui souhaite la bienvenue chez lui au secrétaire national du PDS et ne manque de dire que c’est le régime Sall qui les a obligé de le recevoir la nuit mais dès la semaine prochaine, le comité directeur a déjà déposé la demande d’accueillir Me Abdoulaye Wade en plein jour.

« C’est le peuple sénégalais qui m’a accueilli. Cet accueil est presque du jamais vu au Sénégal. Je remercie les religieux en tête le khalife général des mourides. On se parle tout le temps. Et il prie beaucoup pour moi… », entonne le président sortant qui poursuit. « Chers Sénégalais, j’ai été président de 2000 à 2012 après des années d’opposition, j’ai perdu le pouvoir lors de la dernière présidentielle. C’est sur ces entrefaits que je suis parti pour ne pas le (Macky Sall) gêner mais en l’espace de deux ans, il a montré ce qu’il peut ou ne peut pas faire. Bien qu’avant mon départ, je lui avais dit que j’étais dans les dispositions pour l’aider mais il ne m’a pas répondu. A la place, il s’acharne sur mes anciens ministres. Il a mis mes proches en prison: Aïda Ndiongue, Ndèye Khady Gueye, Karim mais on tiendra un meeting en plein jour pour faire face au régime », lance Wade qui assène.

« Comment peut-on ignorer la volonté d’un peuple aussi mobilisé. Ce sont des millions des gens qui sont dans les rues cette nuit. Depuis ce matin, vous êtes là. Comment peut-on ignorer cela ». Wade marque son retour à travers l’absence de résultats de son successeur Macky Sall qui est en train de détruire tout ce qu’il avait construire: la bourse aux étudiants, les avantages aux paysans, les véhicules aux chefs de village,…Et ceci n’est qu’un début, menace l’ancien président qui promet des sorties la semaine prochaine. C’est à 01 heure du matin qu’il a remercié les militants et militantes pour clore les débats en attendant ses prochaines sorties.

Notez


Commentez maintenant

1.Posté par Véra le 26/04/2014 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Wade a tendance à verser dans le POPULISME et la D2MAGOGIE en évoquant les autorités religieuses,et ce fameux peuple de la rue.
Il oublie que LE CITOYEN SENEGALAIS est tranquillement assis chez lui,suit les événements,les analyse (mal ou bien),prend son thiébou diène et ses 3 "normaux",et va le jour J porter ses plus beaux habits pour aller dans l'isoloir et se déterminer par la VOIX DES URNES.
C'est en toute simplicité ceci LA DEMOCRATIE.

2.Posté par maturité le 26/04/2014 17:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans cette histoire, le principal fautif est macky sall. S il était correct avec ses alliés, s il n avait pas trahi ses alliés au profit de sa famille, tout cela n allait pas arriver. Macky sall a détruit tous les principes démocratiques du senegal

3.Posté par Zingaro le 27/04/2014 13:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne pense pas que Macky soit moins démocrate que Wade! Ce dont "maturité" (juvénile) l'accuse c'est de porter sa famille aux responsabilités. La belle affaire! Mais toute l'Afrique fait ça! Saint-Louis la ville effondrée, Guédiawaye et consorts, ça pèse combien face à ce qu'a fait le vieux pendant 12 ans? Pas grand-chose à vrai dire...Rappelons-nous que Wade a voulu se faire réélire en montant un coup d'Etat constitutionnel et que c'est le peuple qui a dit non! Ce peuple de la rue sur lequel il tente encore de surfer mais surtout le peuple des urnes. Macky, il est vrai, s'égare dans une politique de fausses alliances qui n'est qu'un simulacre de démocratie, mais il essaye, tant bien que mal, de relever ce pays du gouffre dans lequel Wade l'a plongé. Au lieu de le fustiger, on devrait tous le supporter! Seulement 3 ans avant le bilan, et là, les urnes pourront parler de nouveau et dire s'il doit rester ou non.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET