Plus de 37 000 bacheliers inscrits en 2013 via campusen.sn (ministère)

Mercredi 23 Juillet 2014 - 07:06

Plus de 37 000 bacheliers ont été orientés dans les différentes universités sénégalaises à travers le site campusen.sn courant 2013-2014, a indiqué, lundi à Dakar, le Professeur Babacar Guèye, directeur des affaires académiques et juridiques au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

‘’Le ministère, à travers le site campusen.sn, a orienté plus de 37 000 étudiants qui l’avaient demandé. Tous ceux qui avaient demandé à être orientés l’ont été’’, a dit le Professeur Guèye, lors d'un point de presse sur la politique d’orientation des nouveaux bacheliers.

Entouré de plusieurs responsables du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Babacar Guèye a minimisé la portée de la démarche des signataires de cette lettre ouverte.

‘’C’est juste un groupe de 59 universitaires, soit 3% de l’ensemble des enseignants-chercheurs que compte notre pays (…)’’, a-t-il dit, relevant ''le manque de consistance de la démarche des pétitionnaires’’.

Il a expliqué que la tutelle avait eu affaire à deux catégories de bacheliers par la suite. ‘’Certains avaient été bel et bien orientés mais n’avaient pas payé à temps les droits d’inscription qui s’élèvent à 25 000 FCFA. Ils n’ont pas payé cette somme jusqu’à expiration de la date-limite’’, a-t-il dit.

''Normalement, ces étudiants ne devraient plus s’inscrire et l’Etat ne devrait pas leur offrir la possibilité de s’inscrire'', a encore dit le responsable des affaires académiques et juridiques au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Selon lui, la deuxième catégorie est constituée des bacheliers qui, ‘’curieusement, ne s’étaient même pas inscrits sur campussen.sn''.

‘’Cette catégorie regroupe près de 1.000 bacheliers. Les deux catégories font ensemble 2.540 bacheliers environ. Certains ne s’étaient pas inscrits sur campus.sn. D’autres s’y étaient inscrits, mais n’avaient pas payé les inscriptions à temps’’, a-t-il souligné.

Babacar Guèye a déclaré que les autorités, ''dans leur volonté d’orienter tous les bacheliers, ont décidé de donner une deuxième chance’’ aux étudiants.

‘’Ce n’était pas évident. Les enseignements avaient commencé dans plusieurs universités et pour certains les examens étaient en cours. Mais nous avons négocié avec des universités comme l’UCAD, l’Université virtuelle du Sénégal et d’autres, nous avons trouvé des solutions qui nous ont permis d’orienter ces étudiants’’, a expliqué le Professeur Babacar Guèye.

Cette rencontre avec les journalistes est organisée en réponse à la sortie d’un groupe d’universitaires et d’enseignants qui ont invité le chef de l’Etat à travers une lettre ouverte à ‘’revoir’’ le décret et les arrêtés encadrant l’orientation des bacheliers dans les universités.

Une cinquantaine d’universitaires sénégalais ont récemment adressé une lettre au président de la République pour l’inviter à ‘’revoir’’ le décret et les arrêtés sur l’orientation des bacheliers ainsi que le projet de loi relative à la gouvernance des universités adopté, selon eux, ‘’sans l’avis des instances délibérantes académiques’’.

‘’Il y va de l’adhésion et de la mobilisation de la communauté universitaire, gages du fonctionnement normal des établissements’’, soulignent ces universitaires, dans leur lettre dont copie a été transmise à l’APS.

Ils attirent également l’attention de Macky Sall sur le fait que le décret du 23 septembre 2013 relatif à l’orientation et à l’inscription des bacheliers ‘’entrave la marche de l’université sénégalaise’’.

‘’Ce décret abroge et remplace celui en date du 26 mai 1994 (…), qui conférait aux établissements publics d'enseignement supérieur et de formation, la charge de l’orientation des bacheliers’’, indiquent les universitaires.

‘’Ce faisant, regrettent-ils, le ministre de l’Enseignement supérieur a non seulement retiré aux établissements leur prérogative d’orienter et d’admettre mais s’est aussi donné, ce qui est nouveau, le pouvoir d’inscrire des étudiants’’

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET