Politique : Karim divise les libéraux

Certains militants libéraux sous le sceau de l'anonymat sont contre l'intronisation de Karim Wade à la tête du Parti démocratique sénégalais. Ils soupçonnent son père de vouloir y arriver avec le congrès de novembre.

Samedi 12 Mars 2011 - 10:21

Politique : Karim divise les libéraux
Certains militants libéraux sous le sceau de l'anonymat sont contre l'intronisation de Karim Wade à la tête du Parti démocratique sénégalais. Ils soupçonnent son père de vouloir y arriver avec le congrès de novembre.
Au moment où les libéraux cherchent à reprendre la ville de Saint-Louis, arrachée de leurs mains par Cheikh Bamba Dièye lors des locales, des militants authentiques qui ont préféré garder l’anonymat, ont tiré à boulets rouges sur Karim Wade. Et en prélude au congrès du PDS prévu en Novembre, ces « rebelles » alertent leurs frères sur un « probable coup d’état rampant », pour reprendre l’autre, en essayant d’installer « le fils biologique » au plus haut podium du PDS. Ces militants frustrés, n’ont pas manqué de dénoncer la léthargie du parti à Saint-Louis, même si, selon eux, les responsables souhaitent battre en 2012 l’opposition dans la vieille ville.
En perspective du congrès national prévu au mois de Novembre prochain, des voix « voilées » se sont levées pour décrier toute tentative d’intronisation de Karim Wade dans le directoire du PDS pour, plus tard, « occuper les rênes », afin de remplacer son père avec la complicité de responsables libéraux. Ces militants de la première heure, qui disent être « les compagnons de Wade durant la période des vaches maigres », ne peuvent digérer le mouvement de la Génération du concret. A leurs yeux, « ses politiciens de circonstance » sont la cause principale de la défaite des libéraux lors des dernières locales dans les différentes collectivités perdues, car les populations ne peuvent pas digérer que la famille du chef de l’Etat s’immisce dans la gestion du pays. « A Saint-Louis, des personnes qui n’ont aucune base manœuvrent pour booster Karim Wade », disent-ils. « En peu de temps, des hommes et femmes qui se réclament de la Génération du concret ont gravi les échelons et se sont hissés au plus haut niveau de la sphère étatique, frustrant du coup de nombreux militants », dénoncent-ils. Et ces « courroucés » de clouer au pilori les responsables libéraux, qui n’osent pas affronter à visage découvert la situation délétère du PDS. Selon eux, le PDS s’enfonce dangereusement vers la perte de la Présidentielle, à cause de la dévolution monarchique. C’est pourquoi, ces militants qui ont élevé le ton, pensent que le congrès de Novembre doit une tribune pour contrecarrer les manigances et les agissements partisans de certains responsables. « Nous sommes pour la candidature de Wade, mais nous allons nous opposer à une tentative de coup d’Etat pour asseoir des ambitions politiques », ont-ils manifesté. Avant de revenir sur la léthargie du PDS à Saint-Louis. A les en croire, la situation est alarmante dans la ville tricentenaire ; et ils montrent leur pessimisme quant à une probable victoire en 2012.

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET