Popenguine : l’évêque de Saint-Louis invite la population à vivre dans l’unité

Lundi 28 Mai 2012 - 15:59

Popenguine : l’évêque de Saint-Louis invite la population à vivre dans l’unité
L’évêque de Saint-Louis, Ernest Sambou, qui a présidé, lundi, la messe solennelle de la 124ème édition du pèlerinage marial de Popenguine, a appelé la population africaine, notamment les Sénégalais à vivre dans l’unité.

‘’L’unité est indispensable à la survie de nos communautés, au développement économique et à la consolidation de nos jeunes démocraties. Que la souffrance de l’autre devienne la souffrance de tous et la joie de l’autre devienne la joie de tous’’, a prêché Monseigneur Sambou.

Le thème de la 124ème édition du pèlerinage marial était ‘’Que tous soient un’’. Il est tiré de l’Evangile de Saint-Jean qui magnifie ainsi l’importance de l’unité dans la vie des hommes.

‘’(Il s’agit d’un) choix pertinent car en tournant notre regard vers le monde, on voit qu’il est perturbé, désorienté par de nombreux conflits et par une multitude de crises, mais aussi par le terrorisme, les attentats de toute sorte (…)’’, a dit l’évêque de Saint-Louis.

Le gouvernement était représenté à la cérémonie par le ministre de l’Intérieur, Mbaye Ndiaye. Il y a aussi sur place les représentants de la communauté musulmane et des invités venus des pays de la sous-région.

‘’Nous sommes tous nés de l’unité. Nous recherchons difficilement l’unité et quand nous y parvenons, elle demeure fragile ou de courte durée. Elle est menacée par le fleuron du diable. Sans Dieu, l’unité des croyants ne saurait se construire encore moins s’établir définitivement. Dieu seul peut aider les hommes à vivre dans l’unité’’, selon l’évêque.

Au Sénégal, ‘’en dépit de la pluralité des ethnies qui composent notre pays, j’ose espérer que nous pouvons instaurer une vraie unité’’, a dit Monseigneur Sambou.

‘’Nous devons vivre dans l’unité, pas seulement dans des circonstances particulières ou exceptionnelles, mais toujours’’. Il s’est référé aux paroles de Saint-Paul pour donner un exemple d’unité à partir du corps humain.

‘’Notre propre corps nous offre une belle image de l’unité que nous recherchons. Le corps n’est pas un seul membre, mais plusieurs dont les pieds, les bras, les oreilles, les yeux, etc., qui sont différents, mais contribuent tous au fonctionnement du corps’’, a dit l’évêque.

Monseigneur Ernest Sambou a dénoncé la guerre causée par l’égoïsme, la soif du pouvoir, les injustices, l’argent, la politique qui, ‘’étymologiquement est l’art de servir la cité et les citoyens, mais aujourd’hui est se servir et diviser les autres’’.

L’évêque a aussi critiqué l’accaparement des terres des pauvres par les riches qui est aussi un ‘’obstacle à l’unité’’.

‘’On ne peut pas passer sous silence le conflit casamançais qui perturbe en quelque sorte l’unité au Sénégal. Ce conflit peut prendre fin à condition de ne pas le politiser. Malgré tous ces obstacles, le découragement n’est pas permis’’, a encore dit Monseigneur Sambou.

APS

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif.
Vos cartouches d’encre à moindre coût à Saint-Louis chez Home Services !
Suivez l'actualité en temps réel
Facebook
Twitter
Instagram
YouTube
Rss


Les Infos dans votre boite Mail. Inscrivez-vous !

ACTU PEOPLE

Noyena !

Qui n'ose pas ne pas connaitre l'incontournable, le sympathique, l'élégant, le mécène du sportif...

LERAL.NET